1. CélineP_old Nouveau membre
  2. Archive Demandez au médecin
  3. mercredi 3 juin 2015
Bonjour, ne supportant pas tous les médicaments et n'ayant pas l'effet désiré, je vais certainement me faire implanter cette pompe...Pouvez-vous me dire si c'est une bonne alternative? Merci!
Dr._Hans_old
Dr. Online
Réponse acceptée En attente de modération
Chère
Céline,



 



Une pompe
implantée à Baclofène est une thérapie invasive qui doit être prise en
considération seulement après avoir essayé les autres traitements médicamenteux
sans un résultat acceptable pour le patient.



Pour plus
d’information sur le sujet, j’ai exposé les différentes étapes du traitement de
la spasticité dans mon article publié dans la Bibliothèque de paraforum. Le texte est disponible aussi
en français : https://www.paraforum.ch/information-library/index.jsf?mirror=43&id=213



 



Si on réfléchit
à l’implantation d’une pompe à Baclofène, le plus important c’est la
préparation. On doit être sûr que la médication par voie orale et même les
combinaisons des différentes substances à une dose élevée n’ont pas l’effet désiré.




 



Avant
l’implantation, le patient doit également passer une phase de test (entre 6 et
14 jours) avec une pompe provisoire externe (non implantée). Les anesthésistes
mettent un cathéter (type Cospan) du dos à la moelle épinière pour administrer
le Baclofène directement au tissu nerveux. Cela se fait comme pour une
anesthésie spinale.



Dans cette
phase, le patient devrait avoir les mêmes effets (et effets secondaires) qu’avec
une pompe implantée. Il est donc possible d’ajuster le dosage au fur et à
mesure et d’évaluer le résultat. Si le patient n’est pas satisfait de l’effet,
on peut retirer le cathéter et l’essai est terminé. Si par contre le résultat
de l’essai est positif et la situation du patient s’améliore (quelques patients
m’ont dit: c’est comme une nouvelle vie), on peut fixer la date de
l’implantation d’une pompe définitive.



 



La décision
prise, le chirurgien doit  fixer la
position de la pompe (le site de l’implantation). Ça doit être fait avec le
patient assis dans le fauteuil roulant pour éviter toute interaction de la
pompe avec les accoudoirs, les ceintures de sécurité, les vêtements, les produits
d’incontinence ou autre.



 



Pendant
deux à quatre semaines après l’implantation, la personne doit éviter l’activité
physique et le sport pour laisser le temps à la pompe de se fixer . Autrement
la pompe peut se déplacer en interrompant ainsi l’administration correcte du  médicament.



 



En fonction
de la consommation médicamenteuse, la pompe doit être remplie tous les 1 à 3
mois et le dosage peut être adapté par un système télémétrique. Ça doit être
fait dans une clinique spécialisée.



 



J’espère
que mes considérations puissent vous aider à prendre une décision !



 



Meilleures
salutations



 



Dr._Hans,
5.6.2015
  1. il y a plus d'un mois
  2. Archive Demandez au médecin
  3. # 1
  • Page :
  • 1


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !