1. lila Nouveau membre
  2. Demandez au médecin
  3. mardi 16 août 2022

Bonjour, Je souffre d'une sclérose en plaque depuis l'âge de trente quatre ans.

J'ai  eu 55 ans cette année.

J'ai donc une sep secondaire progressive , je marche avec une canne dans un périmètre de plus en plus limité.

Je pense déménager car je vis au premier étage sans ascenseur et monte parfois debout  parfois sur les fesses quand j'ai "trop" marché et suis au bout de mes forces..

Mon problème cet été est l'apparition recurrente de ballonements qui diminuent ma mobilité.

Je prends du spasfon lyoc et du méto spasmyl mais ça ne fait pas passer le problème.

J'ai mal, ça me tiraille, le besoin de faire des exonérations manuelles m'est très penibles et je ne sais jamais si je suis parvenu à tout évacuer.

Avez vous une stratégie thérapeutique face à ce problème ?

Pour les urines je fais quatre sondages par jours et une injection de tocin botulique tous les 6 mois

En ce moment je ne me sens bien que recroquevillée dans mon lit.

 

Pièces jointes
claudia.zanini
Community-Manager
Réponse acceptée En attente de modération

Bonjour lila

Avant tout, bienvenue sur notre communauté ! 

Je suis désolée de lire de votre nouveau problème et j'espère que notre médecin soit dans la mesure de vous donner des conseils utiles.

Nos médecins sont spécialistes de la lésion de la moelle épinière, mais je vais quand même transférer votre message car il se peut que les stratégies thérapeutiques soient les mêmes pour ce genre de problèmes. La réponse pourrait prendre quelques jours.

Vous avez publié le PDF avec des informations sûrement utiles pour le médecin mais aussi très personnelles. Tous les usagers peuvent les voir (c'est un forum). Si vous ne le souhaitez pas, vous pouvez modifier votre publication et l'enlever ou nous demander de l'enlever.

Pour le futur, si vous souhaitez partager votre dossier médical avec le médecin mais pas avec les autres usagers, vous pouvez nous envoyer les documents par email.

Cordialement

Claudia – modératrice du forum

  1. il y a plus d'un mois
  2. Demandez au médecin
  3. # 1
claudia.zanini
Community-Manager
Réponse acceptée En attente de modération

Bonjour 

en attendant la réponse du médecin, qui ne tardera pas à venir, je vous suggère également de lire cet article sur l'évacuation des selles qui se trouve dans notre Wiki: 

Les techniques d’évacuation intestinale (paraplegie.ch) 

Y sont décrits différentes techniques et méthodes, des aides tel que le massage di côlon ou l'administration d'un suppositoire ou l'irrigation intestinale, ainsi que les bonnes habitudes (alimentation, activité physique) qui aident à évacuer les selles. 

Cordialement

Claudia

  1. il y a plus d'un mois
  2. Demandez au médecin
  3. # 2
Dr. JEAN
Dr. Online
Réponse acceptée En attente de modération

Bonjour Lila,

Vous souffrez d'une sclérose en plaques avec une paralysie de la musculature du squelette, mais aussi de la vessie et des intestins. Nous connaissons bien cette situation, car elle est typique de nos patients paraplégiques.

Lors de la première rééducation, nous entraînons nos patients dans la gestion de l'intestin. La première étape et la plus importante est celle de régler la consistance des selles. Nous utilisons pour cela du Movicol ou un autre ployaaethylène glycol. Les selles doivent être formées, mais pas pâteuses. Elles ne doivent en aucun cas être dures, car l'intestin paralysé a beaucoup moins de force pour transporter les selles.

La deuxième étape consiste à entraîner l'intestin à évacuer les selles à la même heure tous les jours ou tous les deux jours. Je recommande une évacuation quotidienne des selles. Il est préférable d'initier l'évacuation avec un suppositoire comme Prontolax. Certains patients initient également l'évacuation des selles en stimulant le rectum avec un doigt ou en évacuant les selles du rectum manuellement avec un doigt. Il est important d'utiliser le suppositoire ou la stimulation régulièrement, toujours à la même heure, même si une défécation spontanée a peut-être déjà eu lieu quelques heures auparavant.

Une radiographie de l'abdomen permettrait de déterminer si de grandes quantités de selles se sont accumulées dans vos intestins. Dans ce cas, il faudrait déclencher une évacuation intestinale complète à l'aide d'un laxatif plus fortement dosé avant de commencer l'entraînement intestinal. Il existe d'innombrables produits à cet effet sur le marché. Ils sont utilisés par exemple avant les colonoscopies et votre médecin de famille les connaît certainement.

J'espère que ces informations puissent vous être utiles.

Cordialement

 

Dr. JEAN

  1. il y a plus d'un mois
  2. Demandez au médecin
  3. # 3
  • Page :
  • 1


Cette discussion ne contient encore aucune réponse.
Soyez le premier à y répondre !