Récemment, une personne tétraplégique connue sous le nom de Thibaut a pu remarcher en utilisant un exosquelette , une sorte d’armure motorisée, contrôlée par la pensée. Cette essai a été fait dans le cadre d'une étude clinique au centre de recherche Clinatec à Grenoble, en France. Il y a deux ans, l’équipe a implanté des capteurs électroniques dans le cerveau de Thibaut. Ces capteurs permettent de transmettre les signaux envoyés par le cerveau et les traduire en signaux moteurs. Cependant, avant d'essayer l'exosquelette, Thibault s'est entraîné chez lui sur un simulateur, une sorte de jeu vidéo avec un personnage virtuel. Ensuite, il s’est entrainé pendant trois mois à Grenoble pour faire ces mêmes exercices.
Même s’il n’est pas possible d’utiliser cet exosquelette dans la vie de tous les jours, que signifie-t-il pour les personne paraplégiques ? Et quelles sont les défis pour les scientifiques ? Pour en savoir plus, lisez les articles ci-dessous :
https://information.tv5monde.com/info/grenoble-un-patient-tetraplegique-marche-grace-un-exosquelette-relie-au-cerveau-325067
https://www.lametro.fr/actualite/717/104-premiere-mondiale-a-clinatec-un-paraplegique-remarche-en-controlant-un-exosquelette-par-la-pensee.htm

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à commenter !

Évaluez cette publication