La communauté en ligne pour personnes avec une lésion de la moelle épinière, leur famille et amis
annuler

Vessie & intestin

Trier par :
Le fonctionnement normal de la vessie Fonctions de rétention et de vidange de la vessie (Source: APOGEPHA Arzneimittel GmbH) a) vessie vide b) remplissage vésical c) vidange vésicale Lorsque la vessie est vide, le muscle de la paroi vésicale est détendu tandis que celui du sphincter est contracté; la vessie est fermée (illustration a). Lorsque la vessie se remplit, la vessie reste détendue et son sphincter reste contracté; la vessie est donc toujours fermée (illustration b). Les nerfs de la paroi vésicale perçoivent l’étirement de la vessie, envoient au cerveau l’information du remplissage. Lors de la vidange vésicale, le sphincter de la vessie est volontairement détendu et libère la voie d’expulsion urinaire par l’urètre (illustration c). Centre de commande cérébral (Source: APOGEPHA Arzneimittel GmbH) 1) cerveau 2) moelle épinière 3) vessie 4) nerfs périphériques 5) muscles du sphincter vésical et du plancher pelvien Qu'est-ce qui change dans une paralysie flasque de la vessie? Lorsqu'une lésion se situe au-dessous du niveau de la douzième vertèbre thoracique, on peut généralement s'attendre à ce que la vessie soit atteinte d'une paralysie flasque. Les informations sur l'état de remplissage de la vessie sont perçues par des récepteurs à l'étirement dans la paroi vésicale. Ils envoient l'information que la vessie est pleine via les voies d'innervation vésicales (les nerfs sacrés S2 à S5) jusqu'au centre de miction, dans la moelle épinière. Si les voies innervant la vessie sont endommagées, la transmission d'informations est perturbée ou n'est plus possible. Ainsi il ne peut pas y avoir d'échange d'information entre la vessie et le cerveau, de sorte que la vidange de la vessie ne peut plus être contrôlée par la volonté. Quoiqu'intacte, la vessie est incapable de se contracter; elle est donc flasque. Parfois, des informations vésicales se fraient néanmoins un passage jusqu'au cerveau, via des nerfs encore intacts. Dans ce cas, la paralysie est incomplète. L'urgence vésicale peut par conséquent être perçue de manière complète, affaiblie ou modifiée. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
La fonction intestinale normale La vidange des intestins (défécation) est un processus-réflexe qui peut cependant être délibérément influencé. Lorsque le rectum est suffisamment rempli, des signaux indiquant l'étirement de sa paroi sont envoyés par impulsions nerveuses jusqu'au centre responsable de la défécation, situé au niveau de la moelle épinière; ainsi le cerveau interprétera le besoin d'aller à selles. Le centre de la défécation contrôle les muscles du rectum, permettant de détendre le sphincter interne et entraînant en même temps la contraction des muscles externes du rectum. Ainsi, le contenu intestinal est expulsé vers l'extérieur. Une contraction soutenue du diaphragme et des muscles abdominaux, appelée compression abdominale, soutient le processus. Le report de la défécation est possible durant un certain temps, parce que le sphincter externe peut être volontairement contracté, ce qui empêche la vidange rectale. Qu'est-ce qui change en cas de paralysie flasque des intestins? Intestin flasque Les informations sur l'état de remplissage des intestins sont perçues par des récep-teurs à l'étirement dans la paroi intestinale (1). Normalement, cette information est transmise au cerveau via le centre de la défécation (2). Toutefois, en présence d'une lésion de la moelle épinière (3), l'information des intestins ne peut pas at-teindre la moelle épinière. L'expulsion des selles ne peut alors plus être contrôlée volontairement. La paroi intestinale (1) ne propulse plus les selles plus loin, alors que le sphincter externe (4) est relâché. La vidange intestinale normale ne peut pas avoir lieu. La défécation La paralysie flasque des intestins provoque souvent une incontinence fécale. Pour éviter cela, il est nécessaire de pratiquer une vidange intestinale quotidienne. Il existe différentes techniques et moyens pour vider les intestins. La fréquence des selles est également fortement influencée par les habitudes alimentaires et la quantité de boisson. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung». L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Qu'est-ce que la constipation? On parle de constipation lorsque la défécation est retardée, difficile, quantitativement faible ou que les selles sont dures et sèches. On distingue différents types de constipation: la constipation chronique, la constipation de voyage et la constipation aigüe. C'est surtout par leur cause qu'on les différencie. Différents types de constipation Constipation chronique Les personnes avec une para-tétraplégie sont fréquemment atteintes de constipation chronique, en raison de la diminution de la motilité intestinale (péristaltisme) et de la réduction du mouvement. Constipation de voyage Ce terme décrit une constipation de survenue soudaine due à la modification de l'alimentation et de l'environnement inhabituel lors d'un voyage. Elle survient le plus souvent au début du voyage et sa durée est limitée. Causes: aliments et épices inhabituels déshydratation, due aux hautes températures ou à l'air sec décalage horaire, en cas de voyage lointain emploi du temps inhabituel conditions sanitaires inhabituelles (pas de toilettes accessibles en fauteuil roulant, manque de fauteuil roulant pour la douche, etc.) La plupart de ces explications correspondent également à un séjour à l'hôpital. La nourriture inhabituelle, la modification de la routine quotidienne (p. ex. le repos au lit) et les changements dans les habitudes de défécation (pression du temps, beaucoup de gens dans la pièce, etc.) peuvent entraîner une constipation qui disparaît dès le retour à l'environnement familier. Constipation aigüe La constipation aigüe survient rarement, et elle se distingue de la constipation chronique en cela qu'elle se manifeste soudainement et qu'il est nécessaire de lui trouver une explication médicale. Une constipation normale n'est pas associée aux signes suivants: ventre gonflé douleurs abdominales violentes (si la sensibilité est conservée) vomissements de matières fécales (urgence médicale) choc (symptômes: pouls bondissant, tension artérielle basse, sueurs froides, etc.) Si de tels problèmes supplémentaires sont présents, il s'agit peut-être d'une occlusion intestinale qui doit être immédiatement traitée par le médecin. À quoi reconnaîton la constipation en cas de para-tétraplégie? selles dures lors d'au moins 25 % des vidanges habituellement moins de trois défécations par semaine le temps de vidange est plus long que d'habitude augmentation du rythme défécatoire / pause entre les vidanges vidanges incomplètes tentatives infructueuses de défécation fortes flatulences (pouvant éventuellement causer des difficultés respiratoires) Comment peut-on éviter la constipation? Une gestion des intestins cohérente et ajustée individuellement permet de réduire le risque de constipation: vidange intestinale régulière et suffisante, si possible toujours au même moment de la journée (rythme défécatoire adapté au type de paralysie intestinale – au moins tous les deux jours) alimentation équilibrée, riche en fibres apport hydrique suffisant; davantage par un climat chaud => pour référence: il faut produire au moins 1,5 litre d'urine par jour exercice physique, dans la mesure du possible Que faire si une constipation survient malgré tout? On peut provoquer la vidange intestinale en ingérant des médicaments laxatifs par la bouche, éventuellement en ingérant un laxatif de plus. Si cela ne réussit pas, un lavement au moyen d'un Microklist ou Freka-Clyss s'avère nécessaire. Si rien de cela ne fonctionne, il faudra contacter le médecin. Important Une constipation peut entraîner de graves complications. Il est donc important de gérer la vidange intestinale de façon cohérente et de réagir absolument en cas de modification. Foire Aux Questions Dois-je contacter le médecin à chaque fois que je souffre de constipation? Non. Il n'est nécessaire d'en parler au médecin que si la constipation se prolonge durant des jours, sans aucune amélioration. Cependant, l'administration de nouveaux médicaments que vous n'avez pas encore utilisés ne devrait avoir lieu qu'après en avoir discuté avec le médecin. Est-ce possible d'être atteint de constipation tout en ayant la diarrhée? Oui, c'est possible. On appelle ceci la «diarrhée paradoxale». Le traitement consiste en premier lieu à régler le problème de constipation. Sources: URL: http://www.pflegewiki.de/wiki/Obstipation (consulté le 07.08.2013) Geng, V.: Obstipation. In: Haas, U. (Hrsg.) (2012): Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung – Probleme, Bedürfnisse, Ressourcen und Interventionen. Bern: Verlag Hans Huber, S. 143f. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie "Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation" (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et "Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung" (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie "Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung". L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
L'incontinence fécale désigne l'émission involontaire de gaz ou de matières fécales. Son origine peut être neurologique, musculaire ou liée à la consistance des selles. En cas de paralysie de la moelle épinière, la vidange intestinale ne peut généralement plus être contrôlée. Par une gestion intestinale réglée individuellement, il est toutefois possible d'obtenir une continence et d'éviter la plupart des événements d'incontinence. Formes spéciales de diarrhée Le terme «diarrhée» désigne l'émission fréquente de selles, habituellement sous forme largement liquéfiée. Une diarrhée est souvent la cause d'une incontinence fécale. Diarrhée paradoxale Dans cette forme de diarrhée, un obstacle bloque le côlon (grosse collection de selles dures, tumeur, etc.) et seules les selles déjà digérées et molles peuvent le contourner. Cela mène à une émission de selles liquides, alors que l'origine est en réalité une constipation. Incontinence par regorgement L'incontinence par regorgement est causée par une insuffisance de l'évacuation du rectum. Le remplissage permanent du rectum par l'accumulation de selles conduit à un relâchement du sphincter interne. Ainsi les selles qui sont ramollies en amont de la collection solide contournent cet obstacle dans le rectum, ce qui mène à une défécation incontrôlée. Que peut-on faire en cas d'incontinence fécale récurrente? vérifier les habitudes alimentaires augmentation de la consommation de fibres revue du régime alimentaire, afin de déterminer quels aliments pourraient provoquer une diarrhée optimiser la vidange intestinale effectuer une vidange rectale manuelle raccourcir les intervalles du rythme défécatoire effectuer des lavements intestinaux vérifier et ajuster les médicaments laxatifs osmotiques ou agissant par gonflement des selles (p. ex. Duphalac, Movicol, Transipeg) médicaments exerçant un effet sur l'intestin (p. ex. antibiotiques, comprimés à base de fer, etc.) Si ces mesures n'apportent pas d'amélioration et que l'incontinence persiste, il faut envisager d'approfondir les recherches d'un diagnostic précis, afin de déterminer la cause exacte. Important L'incontinence peut facilement conduire à une irritation de la peau et des lésions cutanées. Les selles liquides peuvent être très agressives pour la peau et mener rapidement à des rougeurs cutanées et des lésions ouvertes dans la région anale. Moyens d'aide Il existe différents types de couches protectrices, en fonction de l'intensité de l'incontinence. Toutefois, ces protections augmentent le risque de plaies de pression sur les fesses et il est préférable de renoncer à leur utilisation. Tampons anaux Si l'incontinence ne peut pas être complètement contrôlée, les tampons anaux donnent la possibilité de continuer des activités sportives comme la natation. Cependant les tampons anaux ne doivent être utilisés que pour une durée limitée; en porter durant toute la journée n'est pas une alternative aux couches de protection extérieures, car ils constituent un danger de plaies de pression au niveau de l'anus. Protection de la peau En cas d'irritation cutanée aiguë due à une incontinence, il est important de protéger la peau dans la région anale. Dans ce cas, les crèmes et les onguents doivent être appliquées avec parcimonie et, par la suite, totalement retirées. pâte cicatrisante Oxyplastine (pâte contenant de l'oxyde de zinc) pommade Bépanthène – peut être utilisée pure ou en mélange 1:1 avec la pâte pour cicatrisante Oxyplastine. crème de protection cutanée de longue durée 3M Cavilon pour la peau intacte; en cas de peau déjà endommagée et blessée, utiliser la protection cutanée non irritante 3M Cavilon Foire Aux Questions (FAQ) Comment peut-on retirer la pâte de zinc (p. ex. Oxyplastine) facilement et sans devoir frotter? Le plus simple est d'utiliser une huile – une huile pour bébé ou de l'huile alimentaire. Sources: URL: http://www.pflegewiki.de/wiki/Diarrhoe (consulté le 07.08.2013) Geng, V.: Inkontinenz. In: Haas, U. (Hrsg.) (2012): Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung – Probleme, Bedürfnisse, Ressourcen und Interventionen. Bern: Verlag Hans Huber, S. 144ff. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie "Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation" (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et "Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung" (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie "Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung". L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Qu'est-ce qu'un étui pénien? Un étui pénien («penilex») est un système de dérivation de l'urine en forme de préservatif, qui est relié à une poche à urine par un tuyau. L'activité réflexe est utilisée pour vider la vessie lors de l'utilisation de l'étui pénien: l'activation de la vidange vésicale est déclenchée en tapotant dans la région inférieure de l'abdomen, au-dessus de l'os pubien. Comment déclencher le réflexe mictionnel? On peut stimuler manuellement l'arc réflexe au moyen de «déclencheurs», ce qui provoque la vidange vésicale. Cette technique fonctionne par la stimulation de récepteurs à l'étirement dans la paroi vésicale. Il n'est pas nécessaire d'appliquer une pression mécanique; un simple tapotement lent suffit. Ce geste s'effectue jusqu'à l'initiation de la miction et doit être répété aussitôt que le flux d'urine cesse. Ceci peut durer jusqu'à dix minutes. L'efficacité de la vidange vésicale dépend de la capacité de contraction de la vessie, de l'ouverture du col vésical, ainsi que de la relaxation du sphincter. Au début, on effectue la vidange vésicale à intervalles réguliers de 3 à 4 heures. Plus tard, la fréquence de vidange peut être personnalisée: lorsque la vessie se fait sentir ou lorsque le remplissage vésical est signalé par des signes corporels, tels que chair de poule, transpiration, maux de tête, spasmes, ou certaines sensations abdominales variant selon les individus. Le produit adapté Avant la première utilisation d'un étui pénien, sa taille doit être déterminée avec un ruban métrique, afin d'éviter qu'il soit trop étroit ou trop large. Il existe un vaste choix d'adhésifs, d'étuis péniens, d'étuis péniens autocollants et de poches à urine provenant de différents fournisseurs. Si vous rencontrez des problèmes avec votre matériel, vous avez la possibilité de trouver des alternatives. Les accessoires nécessaires peuvent être achetés auprès d'entreprises spécialisées dans le commerce de produits pour l'incontinence ou de magasins de fournitures médicales. Important Assurez-vous que la poche à urine se trouve en dessous du niveau de la vessie, de sorte que l'urine puisse bien s'écouler. En outre, le tuyau ne doit pas être plié ni écrasé, et son parcours ne doit pas remonter plus haut que le niveau de la vessie. Après chaque transfert, il est prudent de s'assurer de la bonne mise en place de l'étui pénien et de la poche à urine. L'hygiène Qu'il soit en silicone ou en latex, l'étui pénien doit être changé une fois par 24 heures. L'hygiène corporelle est un élément important pour maintenir la peau en bonne santé, afin de permettre sur le long terme l'utilisation d'un étui pénien. Foire Aux Questions (FAQ) Que dois-je faire si l'urine ne coule pas? Assurez-vous que l'étui pénien n'est pas tordu. Évaluez la quantité de liquide que vous avez bue dans les dernières heures. Vous pouvez éventuellement palper votre vessie pour détecter si elle est dure (= pleine). Si c'est le cas mais que l'urine ne s'écoule pas malgré une nouvelle tentative de déclenchement, il faudra vider la vessie au moyen d'un cathéter jetable ou contacter votre médecin. Lorsque ma vessie est pleine ou lorsque j'essaie de déclencher la miction, j'attrape des maux de tête. Quelle peut en être la raison? Les maux de tête proviennent dans la plupart des cas d'augmentations extrêmes de la pression artérielle, déclenchées par le système nerveux autonome. Ce phénomène s'appelle dysréflexie autonome. Le cas échéant, il est important que la vessie soit vidée immédiatement, éventuellement au moyen d'un cathéter jetable lorsque les maux de tête sont trop forts et que l'urine ne vient pas spontanément. Si les maux de tête réapparaissent régulièrement, contactez votre médecin généraliste ou un urologue. Que dois-je faire si j'ai une sensation de brûlure ou de douleur dans la vessie? Ces signes pourraient indiquer une infection urinaire. Il faut effectuer un test urinaire (bandelettes urinaires). Si le résultat du test est positif et/ou la douleur ne disparaît pas, contactez votre médecin. On peut parfois faire disparaître les douleurs en buvant de grandes quantités d'eau. Que faire si la peau du pénis est rouge? Dans la plupart des cas, il s'agit d'une infection de la peau par un champignon (mycose). Si la rougeur ne disparaît pas après quelques jours malgré une bonne hygiène corporelle, prenez contact avec votre médecin. Que dois-je faire si la peau du pénis est entamée ou blessée? Si la blessure de la peau n'est pas trop grande, on peut parfois encore coller un étui pénien avec des bandes adhésives extra-fines. Si la blessure n'est pas cicatrisée après quelques jours, prenez contact avec votre médecin. Que puis-je faire si, soudainement, l'étui pénien ne tient plus correctement? Vérifiez que la taille de l'étui pénien est toujours adaptée; peut-être faudra-t-il choisir un étui pénien plus petit. Une peau sèche, très squameuse, peut réduire l'effet adhésif. Notez qu'il existe différents types d'étuis péniens avec différents adhésifs. Observez si le pénis «se rétracte dans l'abdomen». C'est ce qu'on appelle un «pénis glissant» et cela peut faire que l'étui pénien s'enlève. Si c'est le cas, contactez un fournisseur spécialisé en étuis péniens ou votre médecin généraliste. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Qu'est-ce qu'un cathétérisme? Le cathétérisme est la vidange de la vessie à l'aide d'une sonde nommée «cathéter». Il est généralement appliqué en cas de paralysie flasque de la vessie. En outre, en cas de vessie spastique, une vidange par cathétérisme vésical est parfois possible si un relâchement est produit au moyen d'un médicament. L'apprentissage de l'auto-cathétérisme est important afin d'acquérir le plus d'autonomie possible; ce geste autonome est même réalisable en cas de tétraplégie avec une lésion basse. À quelle fréquence faut-il sonder la vessie? Au départ, l'auto-cathétérisme (sondage par soi-même) doit être réalisé toutes les 3 ou 4 heures, même la nuit. Les intervalles entre deux sondages dépendent du remplissage de la vessie. En raison du risque de sur-étirement de la vessie, il ne doit jamais y avoir plus de 500 ml d'urine dans la vessie. En observant et en ajustant ses propres habitudes de boisson, on peut ensuite adapter et prolonger les intervalles, notamment afin de faire une pause plus longue durant la nuit. L'hygiène Le cathétérisme doit être réalisé dans des conditions de propreté. Par conséquent, une bonne hygiène corporelle est très importante. Si le cathétérisme n'est pas effectué à la maison, p. ex. dans des toilettes publiques, il faut également s'assurer de respecter les normes d'hygiène. Il faut alors éventuellement utiliser un matériel plus approprié à un tel lieu que celui qui convient au cathétérisme à la maison. Le produit adapté Il existe un vaste choix de cathéters (avec ou sans revêtement de surface), de lubrifiants et de poches à urine séparés, provenant de différents fournisseurs. Si vous rencontrez des problèmes avec votre matériel, vous avez la possibilité de trouver des alternatives. Le cathétérisme peut être facilité par des accessoires, tels que des supports de pantalon pour vidange de la vessie en fauteuil roulant, ou des miroirs intimes pour les femmes. De tels accessoires peuvent être achetés auprès d'entreprises spécialisées dans le commerce de produits pour l'incontinence ou de magasins de fournitures médicales. Il est important de savoir que tous les produits disponibles dans le commerce ne sont pas remboursés par chaque caisse-maladie. En Suisse, les produits reconnus par les assurances figurent sur la Liste des Moyens et Appareils (LiMA) de l'Office Fédéral de la Santé Publique. Pour les autres pays, il est recommandé de se renseigner directement auprès de votre compagnie d'assurance. Foire Aux Questions Dois-je m'en tenir au matériel qui m'a été présenté initialement, ou puis-je utiliser d'autres produits à la maison? Il existe un vaste choix de produits. Ne changez jamais seul votre matériel ni votre manière de l'utiliser sans en parler au préalable à votre urologue. Comment puis-je obtenir mon matériel après le séjour à l'hôpital? Avant la sortie du centre de rééducation, votre référent en soins va effectuer avec vous la commande de matériel pour le retour à domicile. Ainsi, vous obtiendrez en une fois tout ce dont vous avez besoin pour la maison. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi commander votre matériel depuis chez vous, par téléphone ou par internet, auprès d'un magasin de fournitures médicales ou d'une entreprise spécialisée dans le commerce de produits pour l'incontinence. Est-ce que je dois effectuer le cathétérisme avec toutes les précautions prises par le personnel infirmier? Non. Lors de l'exécution d'auto-cathétérisme à la maison, le risque de contracter une infection de la vessie est réduit, puisque vous êtes habitué aux bactéries courantes qui se trouvent dans votre environnement. Les précautions les plus importantes pour vous sont l'hygiène des mains avant et après le cathétérisme, et la désinfection du méat urinaire (sortie de l'urètre). Que dois-je faire lorsque je voyage? Vous pouvez également vous sonder vous-même en voyage. Si vous le faites proprement comme d'habitude, le risque d'infection n'est pas plus élevé. Dans des situations particulières où il n'y a pas de possibilité d'effectuer le cathétérisme, p. ex. en avion, vous pouvez utiliser temporairement un cathéter à demeure. Que dois-je faire si du sang apparaît sur le bout du cathéter ou dans la poche à urine, ou si du sang coule depuis l'urètre? Il s'agit probablement d'une blessure de la muqueuse. Cela peut se produire lors de l'insertion de l'extrémité du cathéter, ou être causé par une augmentation de la succion si vous n'avez pas débranché le cathéter lors du retrait. Si cela se répète, ou si le saignement vous semble abondant, contactez votre médecin généraliste ou votre urologue. Que dois-je faire si le cathéter ne peut pas être inséré dans la vessie? Chez les hommes principalement, le sphincter peut être contracté. Ne retirez pas le cathéter, mais attendez un moment, puis essayez à nouveau de faire avancer le cathéter sans forcer. Si cela ne fonctionne toujours pas, interrompez cette tentative et réessayez plus tard. Si ces problèmes se reproduisent régulièrement, contactez votre urologue. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Qu'est-ce qu'un cathéter sus-pubien? Un cathéter sus-pubien est une sonde à demeure, qui mène directement dans la vessie en traversant la paroi abdominale. L'urine peut circuler ainsi en permanence sans passer par l'urètre. Il existe différents modèles et possibilités de fixation. Souvent, le cathéter est fixé au moyen d'un ballonnet gonflé dans la vessie. Cette petite opération peut être réalisée en ambulatoire. Le cathéter sus-pubien (Source: DocCheck Pictures) Qu'est-ce qui doit être observé lors de la manipulation du cathéter? Le cathéter peut stimuler la sécrétion. Cela signifie qu'un écoulement peut se produire à partir du point d'entrée du cathéter. Les quantités sont très variables. La sécrétion fournit un milieu fertile pour les bactéries, mais un pansement peut protéger contre l'entrée de bactéries et donc contre les infections. Cependant, il est important que la sécrétion ne forme pas de croûte. Par conséquent, le pansement doit être changé régulièrement – au moins une fois par semaine – et impérativement lorsqu'il est mouillé (p. ex. après la douche) ou lorsqu'il se détache. La poche à urine doit être placée au-dessous du niveau de la vessie, de sorte que l'urine puisse bien s'écouler. En outre, le tuyau ne doit être ni plié ni écrasé, et son parcours ne doit pas remonter plus haut que le niveau de la vessie. Foire Aux Questions Est-ce grave si le site de sortie du cathéter est rouge? Que dois-je faire si les sécrétions provenant du site de sortie du cathéter sentent mauvais ou qu'elles deviennent abondantes? Ces signes pourraient indiquer une infection ou une inflammation causée par le frottement du cathéter. Si vous n'observez pas d'amélioration après avoir régulièrement changé le pansement en effectuant une désinfection correcte du site de sortie du cathéter, vous devriez contacter votre médecin généraliste. Que dois-je faire si l'urine ne coule pas? Le cathéter est peut-être obstrué. Souvent, des dépôts se forment dans le cathéter, et ils empêchent l'écoulement de l'urine. En malaxant régulièrement le cathéter, il est possible d'empêcher leur formation et / ou d'en éliminer la plus grande partie. Si ce geste ne provoque pas d'amélioration, le cathéter devra être rincé. Si vous ne pouvez pas effectuer cette manœuvre vous-même, vous devez immédiatement contacter votre médecin généraliste ou un service de soins infirmiers. Que dois-je faire si j'ai une sensation de brûlure ou de douleur dans la vessie? Ces signes pourraient indiquer une infection urinaire. Il faut effectuer un test urinaire (bandelette urinaires). Si le résultat du test est positif et / ou la douleur ne disparaît pas, contactez votre médecin. On peut parfois faire disparaître les douleurs en buvant de grandes quantités d'eau. De l'urine s'écoule par l'urètre – comment est-ce possible? Cela peut se produire si: le cathéter est obstrué, la poche à urine est située au-dessus du niveau de la vessie, le tuyau est plié ou écrasé, ou son parcours remonte plus haut que le niveau de la vessie. Si vous avez exclu chacune de ces causes possibles et que l'urine continue de s'écouler par l'urètre, contactez votre médecin généraliste ou votre urologue. À quelle fréquence le cathéter doit-il être changé? Les cathéters en silicone doivent être changés habituellement toutes les six à huit semaines. Cela dépend de la quantité de dépôts dans le cathéter, et de son éventuelle tendance à s'obstruer. Si je veux aller nager, ai-je le droit de débrancher le cathéter? En principe, non, parce que chaque démontage du cathéter et de la poche à urine représente un risque d'infection. Il serait optimal de discuter de cette situation avec votre urologue. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Qu'est-ce qu'une sonde vésicale transurétrale? Un cathéter transurétral est une sonde à demeure qui relie la vessie à une poche à urine en passant par l'urètre (la voie naturelle). Il permet à l'urine de s'écouler en permanence. Le cathéter est fixé dans la vessie au moyen d'un ballonnet. Il fonctionne comme un cathéter jetable, mais il est fixe. Le cathéter transurétral (Source: jameda) Qu'est-ce qui doit être observé lors de la manipulation du cathéter? Un cathéter à demeure dans l'urètre peut stimuler la sécrétion par la muqueuse urétrale. Cela signifie qu'on trouve régulièrement un écoulement provenant de l'urètre. Les quanti-tés sont très variables. La sécrétion fournit un milieu fertile pour les bactéries. Une bonne hygiène corporelle est donc très importante. Les sécrétions doivent être éliminées au moins une fois par jour. La poche à urine doit être placée au-dessous du niveau de la vessie, de sorte que l'urine puisse bien s'écouler. En outre, le tuyau ne doit être ni plié ni écrasé, et son parcours ne doit pas remonter plus haut que le niveau de la vessie. Foire Aux Questions Que dois-je faire si l'urine ne coule pas? Le cathéter est peut-être obstrué. Souvent, des dépôts se forment dans le cathéter, et ils empêchent l'écoulement de l'urine. En malaxant régulièrement le cathéter, il est possible d'empêcher leur formation et / ou d'en éliminer la plus grande partie. Si ce geste ne provoque pas d'amélioration, le cathéter devra être rincé. Si vous ne pouvez pas effectuer cette manœuvre vous-même, vous devez immédiatement contacter votre médecin généraliste ou un service de soins infirmiers. Que dois-je faire si j'ai une sensation de brûlure ou de douleur dans la vessie? Ces signes pourraient indiquer une infection urinaire. Il faut effectuer un test urinaire (bandelettes urinaires). Si le résultat du test est positif et / ou la douleur ne disparaît pas, contactez votre médecin. On peut parfois faire disparaître les douleurs en buvant de grandes quantités d'eau. Que dois-je faire si les sécrétions provenant du méat urinaire (point de sortie du cathéter) sentent mauvais ou qu'elles deviennent abondantes? Ces signes pourraient indiquer une infection ou une inflammation causée par frottement du cathéter. Si vous n'observez pas d'amélioration malgré une bonne hygiène corporelle, vous devriez contacter votre médecin généraliste. À quelle fréquence le cathéter doit-il être changé? Les cathéters en silicone sont changés habituellement toutes les trois à quatre semaines. Cela dépend de la quantité de dépôts dans le cathéter, et de son éventuelle tendance à s'obstruer. Si je veux aller nager, ai-je le droit de débrancher le cathéter? En principe, non, parce que chaque démontage du cathéter et de la poche à urine représente un risque d'infection. Il serait optimal de discuter de cette situation avec votre urologue. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Pour réguler le transit intestinal d'une personne para-tétraplégique, l'usage de médicaments à effet sur la stimulation et la consistance des selles s'avère souvent nécessaire. Cependant les laxatifs ne sont pas inoffensifs et bien qu'ils soient souvent dérivés de plantes, on peut se baser sur le principe suivant: aussi peu que possible – autant que nécessaire. La prise de laxatifs pouvant provoquer un effet d'accoutumance, tous ne sont pas adaptés pour une utilisation à long terme. Le type de laxatif est choisi en fonction du mode d'action désiré. La défécation nécessite une consistance normale de selles, c'est-à-dire des selles moulées. Une alimentation équilibrée, riche en fibres et un apport hydrique suffisant aident à réguler la consistance des selles. En outre, le mouvement favorise l'activité intestinale. Remèdes maison qui ont fait leurs preuves – quelle est leur utilité? En cas de troubles intestinaux, les remèdes naturels sont souvent préférés. Toutefois, ceux-ci ne sont généralement pas appropriés pour une utilisation à long terme ou en cas de para-tétraplégie. Gousses de séné Dans de nombreuses tisanes laxatives, on trouve de la pulpe des gousses de séné (casse ou senna), en partie aussi mélangée avec du sirop de figue. Pourtant les gousses de séné peuvent limiter l'activité du côlon, déséquilibrer la résorption liquidienne dans les intestins, et leur prise peut devenir addictive. Son de blé, graines de lin, psyllium, etc. Ces fibres alimentaires sont inoffensives dans le régime alimentaire normal, cependant leur utilisation pour le réglage du transit intestinal en cas de para-tétraplégie n'est pas adaptée. Elles peuvent s'accumuler dans les plis de la muqueuse intestinale ou dans des diverticules et provoquer une inflammation. Aides à l'évacuation rectale Les aides à l'évacuation rectale ainsi que les laxatifs oraux (voir ci-dessous) sont des médicaments – veuillez s'il vous plaît lire la notice avant de les utiliser et contactez votre médecin de famille en cas de questions et besoin de clarifications. Produit Informations Lecicarbon Substance active: CO2 - laxatif Stimule le péristaltisme par la formation de bulles de gaz Dosage: 1-2 supp. Durée d'action: 15-30 minutes Important: humidifier les supp avec de l'eau Adapté pour un usage à long terme Prontolax, Dulcolax Substance active: bisacodyl Inhibent l'absorption d'eau par les intestins et augmentent le péristaltisme Dosage: 1-2 supp. Durée d'action: 20-60 minutes Selon les études, adapté pour un usage à long terme Bulboid Substance active: glycérine Agit uniquement dans le rectum, en attirant l'eau vers les selles Dosage: 1 supp. Durée d'action: 30 minutes Non approprié en cas de paralysie complète de la moelle épinière, en raison de l'effet uniquement rectal Freka-Clyss, Clyssie clystère Substances actives: sels Microklist Substances actives: sucres, alcools de sucres Attirent l'eau, ce qui augmente le volume des selles au niveau du côlon, et stimule l'activité intestinale Dosage: 1 clystère ou 1 applicateur Durée d'action: 5-20 minutes N'est pas adapté en cas de difficultés défécatoires sur le long terme Laxatifs oraux Le principe est d'utiliser aussi peu de laxatif que possible. Les quantités seront ajustées en fonction de la consistance des selles. L'effet se produit généralement après 24 heures au moins. Par conséquent, ces agents ne sont pas adaptés pour une utilisation à court terme. Produit Effet Duphalac sirop Substances actives: lactulose, galactose Importal sachet Substances actives: sucres synthétiques Attirent l'eau, ce qui augmente le volume des selles au niveau du côlon et stimule l'activité intestinale Dosage: Importal: 1-2 x 1 sachet; Duphalac: jusqu'à 3 x 20 ml Début de l'effet: après 12-48 heures Adapté pour un usage à long terme Contre-indications: Duphalac: non approprié en cas d'intolérance au lactose Importal: non approprié en cas de stomie Movicol Substances actives: macrogol, sels Attire l'eau, ce qui ramollit les selles Dosage: jusqu'à 3 x 1 sachet (1 sachet comprend 25 ml de concentré) Début de l'effet: après 24-72 heures Adapté pour un usage à long terme Agiolax mite Substances actives: graines et cosses de psyllium Colosan mite Substance active: sterculia Les graines gonflent et produisent une augmentation du volume des selles, ce qui stimule l'activité intestinale et donne aux selles une consistance souple et molle Dosage: jusqu'à 3 x 20 ml Boire abondamment: au moins 1 verre/5 ml de Colosan/Agiolax Début de l'effet: après 12 heures (Colosan) jusqu'à plusieurs jours Adapté pour un usage à long terme Métamucil Regular Substances actives: cosses de Plantaginis-ovatae, sucre de raisin Métamucil N Mite Orange Substances actives: cosses de Plantaginis-ovatae, saccharose Les mucilages gonflent et produisent une augmentation du volume des selles, ce qui stimule l'activité intestinale et donne aux selles une consistance souple et molle Dosage: jusqu'à 3 x 20 ml Boire abondamment 1 verre d'eau pour dissoudre, puis 1 verre d'eau supplémentaire après la prise Début de l'effet: après 12-48 heures Adapté pour un usage à long terme Attention en cas de diabète: 10 ml de Métamucil contiennent 13 kcal Sirop de figue (sans séné) Fructose, mucilages et acides de fruits rendent les selles plus molles Dosage: jusqu'à 3 x 20 ml Début de l'effet: après environ 24 heures Peut-être nuisible en cas d'utilisation à long terme Important Les laxatifs oraux soutirent l'eau du corps. Pour compenser cela, il est nécessaire de boire beaucoup. Foire Aux Questions Dois-je contacter le médecin pour un changement de laxatifs? Pas obligatoirement. S'il ne s'agit que d'un ajustement de la dose et que vous connaissez ce médicament, vous pouvez gérer la modification vous-même. Si vous rencontrez des problèmes ou que vous n'êtes plus satisfait de l'administration de ce laxatif, vous devriez cependant en discuter avec votre médecin de famille. Il n'est pas recommandé d'obtenir un conseil dans une pharmacie, parce que l'effet de laxatifs chez les personnes avec une paralysie de la moelle épinière est souvent différent de celui chez les personnes sans paralysie de l'intestin; tous les médicaments ne sont par conséquent pas adaptés. Dois-je prendre un laxatif pour le restant de mes jours? La durée du traitement diffère beaucoup en fonction de la quantité de mouvement et de votre nutrition. En principe, le but est de trouver un équilibre sain, de sorte que la consistance des selles soit molle et souple. Cela réduit non seulement le risque d'hémorroïdes ou de blessures à l'anus, mais assure aussi la continence fécale. Le choix d'un laxatif est-il différent si j'ai une colostomie («anus artificiel»)? Oui, tous les médicaments ne sont pas adaptés selon le type de stomie que vous avez, car la plupart des médicaments agissent au niveau du côlon. Par conséquent, il est recommandé de discuter de l'ajustement ou l'introduction d'un laxatif avec le médecin de famille ou l'entérologue. Est-ce que en Suisse les laxatifs sont-ils tous remboursés par les caisses-maladie? Ce n'est généralement pas le cas. Les diverses assurances remboursent différemment les divers médicaments; veuillez-vous renseigner directement auprès de votre assurance. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung». L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Qu'est-ce qu'un stimulateur vésical? Le stimulateur vésical est un implant qui permet de stimuler directement les nerfs de la vessie et des intestins, afin de permettre leur vidange respective. Il ne peut être utilisé qu'en cas de paralysie complète de la moelle épinière avec vessie neurogène spastique. Comment fonctionne un stimulateur vésical? Le dispositif de contrôle (A) envoie ses commandes à l'émetteur (C) par un courant électrique via le câble de transmission (B). Le récepteur implanté (D) transforme le courant reçu en signaux de stimulation électrique. Ces signaux sont transmis sous forme d'impulsions via un câble (E) jusqu'à l'électrode de stimulation (F), afin de stimuler les nerfs de la vessie et des intestins. Les signaux provoquent une contraction de la vessie et du sphincter. Dans les intervalles entre les signaux, la vessie reste encore comprimée, mais le sphincter se détend, de telle sorte que la vessie peut se vider. Stimulateur vésical (Source: Finetech Medical) Gestion des complications Que faire s'il n'y a aucun flux d'urine? 1. Vérifier que le dispositif de contrôle est correctement installé (les points d'émission et de réception sont-ils justes?) 2. Vérifier que le dispositif de contrôle est correctement chargé 3. Vider une fois la vessie au moyen d'un cathéter jetable Déterminer qui doit effectuer ce soin le cas échéant: le soignant référent un infirmier de soins à domicile (p. ex. Spitex) le médecin généraliste Ne pas oublier de toujours emporter un cathéter jetable lors de voyages, dans l'éventualité où des problèmes se produiraient avec le stimulateur vésical 4. Contacter une clinique d'urologie spécialisée Entretien de l'équipement Revue quotidienne de l'état de charge (indicateur de batterie en pourcentage) Recharger la batterie si besoin À emporter lors de voyages: Chargeur Adaptateur pour prise électrique pour les voyages en dehors de l'Europe. Les appareils de la nouvelle génération (tous les appareils noirs) ne néces-sitent pas d'adaptateur en Europe; la tension est réglée automatiquement. Les appareils de l'ancienne génération (appareils gris) nécessitent un adaptateur pour l'étranger; la tension du chargeur peut avoir besoin d'être con-vertie en 110 volts. Foire Aux Questions Puis-je effectuer une IRM, alors que je porte un stimulateur vésical, qui est un corps étranger? Oui. Une IRM de la nouvelle génération (à partir de 1,0 tesla) ne pose pas de problème avec un stimulateur vésical. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
La fonction intestinale normale La vidange des intestins (défécation) est un processus-réflexe qui peut cependant être délibérément influencé. Lorsque le rectum est suffisamment rempli, des signaux indiquant l'étirement de sa paroi sont envoyés par impulsions nerveuses jusqu'au centre responsable de la défécation, situé au niveau de la moelle épinière; ainsi le cerveau interprètera le besoin d'aller à selles. Le centre de la défécation contrôle les muscles du rectum, permettant de détendre le sphincter interne et entraînant en même temps la contraction des muscles externes du rectum. Ainsi, le contenu intestinal est expulsé vers l'extérieur. Une contraction soutenue du diaphragme et des muscles abdominaux, appelée compression abdominale, soutient le processus. Le report de la défécation est possible durant un certain temps, parce que le sphincter externe peut être volontairement contracté, ce qui empêche la vidange rectale. Qu'est-ce qui change en cas de paralysie spastique de l'intestin? Intestin spastique Les informations sur l'état de remplissage de l'intestin sont perçues par des récepteurs à l'étirement dans la paroi intestinale (1). Normalement, cette information est transmise au cerveau via le centre de la défécation (2). Toutefois, en présence d'une lésion de la moelle épinière (3), l'information ne peut pas atteindre le cerveau. Au lieu de cela, l'information de l'étirement intestinal est directement renvoyée par le centre médullaire de la défécation aux muscles intestinaux (ce que l'on appelle un arc réflexe) en indiquant que le rectum est plein. L'expulsion des selles ne peut alors plus être contrôlée volontairement au niveau cérébral. En raison de l'arc réflexe, la paroi intestinale (1) propulse les selles plus loin, tandis que le sphincter externe (4) reste quant à lui fermé. La vidange intestinale normale ne peut pas avoir lieu; ce trouble s'exprime, en fonction de l'individu, soit par une incontinence soit par une constipation. La défécation En cas de paralysie spastique de l'intestin, il est possible d'entraîner les intestins de sorte que la défécation ne doive avoir lieu qu'un jour sur deux. Cela dépend toutefois des habitudes défécatoires de chacun. La possibilité d'obtenir un tel rythme d'un jour sur deux se confirme ou non, le cas échéant, au cours de la réhabilitation. Il existe différentes techniques et moyens pour vider les intestins. La fréquence des selles est également fortement influencée par les habitudes alimentaires et la quantité de liquide consommée. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung». L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
La défécation doit avoir lieu autant que possible à intervalles réguliers (d'un ou deux jours) à la même heure de la journée. En maintenant un rythme défécatoire régulier, les intestins sont exercés en vue d'obtenir le maintien ou la reprise du contrôle du passage des selles. La régulation de la défécation Afin de maintenir la régularité des selles, il est utile de maintenir certaines habitudes; par exemple, la défécation devrait avoir toujours lieu au même moment de la journée (p.ex. le matin ou le soir). Des boissons comme le café, les jus de pomme et de raisin, et des aliments comme les pommes, les fruits à noyau et la choucroute possèdent un effet laxatif. Par ailleurs, le sport et l'exercice régulier sont importants pour la régulation des mouvements intestinaux. Avant d'appliquer des mesures ou un traitement à effet laxatif, il faut avoir exclu certaines causes d'irrégularités des selles. Il s'agit notamment de pathologies des organes connexes (p. ex. diverticules), mais aussi des périodes de stress ou de voyage qui peuvent causer des changements dans le système digestif. La prise de médicaments laxatifs devrait être considérée en dernier recours. En cas de problèmes récurrents, la mise en place d'un protocole de défécation peut s'avérer d'un grande aide pour évaluer la situation (un tel protocole peut être intégré à Mon Journal). Techniques et méthodes de vidange intestinale (défécation) Il existe plusieurs techniques pour obtenir la vidange des intestins. Important Pour toutes les techniques nécessitant la manipulation de l'anus avec un doigt, un lubrifiant doit toujours être utilisé, car le risque de blessure anale est très élevé. Des précautions particulières doivent être prises en cas de fissures anales et d'hémorroïdes. Stimulation par toucher rectal (uniquement en cas de paralysie spastique des intestins) Le réflexe défécatoire peut être déclenché par des mouvements circulaires de l'index ou du majeur introduit par l'anus, avec une légère pression simultanée sur la paroi intestinale (au moins 30 secondes). Vidange rectale avec le doigt (curage) Au moyen d'un toucher rectal avec l'index ou le majeur, la vidange rectale est effectuée directement par curage digital. Contrôle rectal avec le doigt (rétrospectif) Le toucher rectal peut être aussi utilisé pour contrôler si le rectum est vide et il est généralement effectué après le passage des selles. Les mouvements circulaires du doigt sont alors à éviter, afin de ne pas déclencher le réflexe défécatoire. En outre, un contrôle digital devrait aussi être effectué avant la défécation, car la sensation de remplissage est défectueuse en cas de lésion des voies sensorielles. Les mesures de soutien La vidange intestinale devrait être effectuée si possible en position assise sur un siège de toilette ou de fauteuil de douche, car la gravité favorise la défécation. Il est alors important de s'assurer que la personne assise a une position décontractée et que ses pieds ne pendent pas, mais qu'ils reposent sur une surface solide. Les surfaces d'appui du siège de toilette ou du fauteuil de douche devraient être rembourrées si nécessaire afin d'éviter les plaies de pression. Dans le cas où la défécation doit être effectuée dans le lit, la position latérale gauche est préférable et plus facile, parce qu'elle tient compte de l'asymétrie anatomique du côlon. Pression abdominale L'activation de la musculature abdominale peut être utilisée pour faciliter la vidange intestinale. Cela nécessite une consistance normale des selles. Si les muscles abdominaux ne peuvent pas être activés en raison du niveau de la paralysie, les mesures suivantes peuvent faciliter la vidange: pencher vers l'avant la partie supérieure du corps appuyer avec les mains sur le bas-ventre Massage du côlon Le massage du côlon est une forme de massage de l'abdomen. Il peut être effectué en position assise ou couchée. C'est une mesure qui favorise la défécation après l'administration d'un suppositoire ou la stimulation par toucher rectal. Gros intestin (Source: G-Netz) Déroulement: Le massage est effectué dans le sens des aiguilles d'une montre, parce que le passage des selles suit le trajet du côlon dans cette direction. Il débute sur le côté inférieur gauche de l'abdomen au niveau du côlon descendant. Les selles sont poussées vers le rectum en appuyant doucement avec le plat de la main. Le massage remonte lentement à rebours du côté gauche de l'abdomen, puis du niveau du côlon transverse jusqu'au côlon ascendant sur le côté droit de l'abdomen. Le massage du côlon dure environ 10 à 20 minutes. Administration de suppositoires Pour une meilleure lubrification, réchauffer légèrement le suppositoire avec les doigts ou l'humidifier avec de l'eau (Lecicarbon). Ne pas utiliser de vaseline ou un produit similaire qui réduit l'effet laxatif. Placer le suppositoire entre la paroi intestinale et les selles. Lorsque le rectum est plein de selles dures, on peut d'abord le vider au moyen du doigt. Respecter le délai d'action du suppositoire; la vidange doit durer 30 minutes au maximum. Foire Aux Questions Le massage du côlon n'est pas efficace, qu'est-ce que je peux faire? L'exécution du massage du côlon n'est pas très facile. Il est recommandé d'apprendre à le pratiquer auprès d'un spécialiste. Si je dois passer les selles dans le lit, à quoi dois-je être attentif? Idéalement, cela se fait en position latérale gauche. Il n'est pas recommandé d'utiliser des bassins de lit en raison du risque accru de plaies de pression. Est-il normal que j'aie besoin de plus d'une heure pour déféquer? Non, la défécation ne doit pas prendre plus d'une heure. Si l'ajustement de la médication ou l'optimisation de la technique de vidange ne permet pas de réduire cette durée, il est recommandable de contacter un service de soins infirmiers. Sources: BG Unfallklinik Murnau (2006): La nutrition, la digestion et la défécation chez les personnes avec une paralysie médullaire. L'information aux patients. Groupe de travail sur la gestion intestinale des paralysés médullaires (2011): Dysfonction neurogène des intestins lors de lésions de la moelle épinière. Compendium. Lobbach: Fondation Manfred Sauer. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie "Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation" (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et "Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung" (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie "Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung". L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Le fonctionnement normal de la vessie Fonctions de rétention et de vidange de la vessie (Source: APOGEPHA Arzneimittel GmbH) a) vessie vide b) remplissage vésical c) vidange vésicale Lorsque la vessie est vide, le muscle de la paroi vésicale est détendu tandis que celui du sphincter est contracté; la vessie est fermée (illustration a). Lorsque la vessie se remplit, la vessie reste détendue et son sphincter reste contracté; la vessie est donc toujours fermée (illustration b). Les nerfs de la paroi vésicale perçoivent l'étirement de la vessie, envoient au cerveau l'information du remplissage. Lors de la vidange vésicale, le sphincter de la vessie est volontairement détendu et libère la voie d'expulsion urinaire par l'urètre (illustration c). Centre de commande cérébral (Source: APOGEPHA Arzneimittel GmbH) 1) cerveau 2) moelle épinière 3) vessie 4) nerfs périphériques 5) muscles du sphincter vésical et du plancher pelvien Qu'est-ce qui change en cas de paralysie spastique de la vessie? Les informations sur l'état de remplissage de la vessie sont perçues par des récepteurs à l'étirement dans la paroi vésicale. Ils envoient l'information que la vessie est pleine via les voies d'innervation vésicales (les nerfs sacrés S2 à S5) jusque dans la moelle épinière. Le point d'entrée de ces nerfs, appelé centre de miction, se situe en dessous de la douzième vertèbre thoracique. Si l'information du centre miction n'est pas transmise jusqu'au cerveau, aucune réponse n'y retourne. Dans ce cas, l'information du remplissage vésical sera immédiatement renvoyée vers la musculature vésicale sous forme de commande de miction, ce que l'on appelle un arc réflexe. La vessie se vide à chaque fois que le stimulus est suffisamment fort pour que les récepteurs à l'étirement envoient des signaux par cette voie. Le seuil de stimulation de ces récepteurs varie cependant constamment, de sorte que l'arc réflexe peut être activé autant par 200 ml que parfois seulement 80 ml d'urine dans la vessie. La vessie spastique n'a donc plus de perception fiable de son état de remplissage. En outre, bien que le muscle de la paroi vésicale soit stimulé par un réflexe de miction, le sphincter ne se relâche pas en même temps. Il en résulte que la vessie et le sphincter ne fonctionnent pas par synergie, mais par antagonisme. Par conséquent, la vessie peut souffrir d'une pression élevée, qui peut conduire à l'incontinence et, au fil du temps, endommager les reins. À propos des auteures: Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» et «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch). L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion de la vessie du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet
Le ballonnement est un problème fréquent dans la population générale. Les personnes para-tétraplégiques sont souvent particulièrement touchées car leur handicap perturbe la fonction intestinale. Causes des flatulences chez les personnes para-tétraplégiques Causes des flatulences chez les personnes para-tétraplégiques Ballonnement lié à l'alimentation Lorsqu'elles surviennent directement après un repas, les flatulences peuvent être causées par certains aliments, tel que: les choux certaines fines herbes es bulbes (oignons, poireaux, ail) les aliments riches en fibres alimentaires les produits fortement sucrés La survenue de flatulences liées à des aliments particuliers est différente selon les individus. Le type de préparation peut jouer un rôle crucial: certains aliments sont bien tolérés lorsqu'ils sont cuits, tandis qu'ils causent un ballonnement sévère s'ils sont crus. En outre, une intolérance à certains aliments ou groupes d'aliments peut provoquer des flatulences. Il s'agit notamment de: l'intolérance au lactose (intolérance au sucre du lait) l'intolérance au fructose (intolérance au sucre des fruits) la maladie cœliaque (intolérance au gluten dans certaines céréales) l'intolérance à l'histamine, présente dans divers aliments, notamment: - les poissons et les fruits de mer - la viande fumée - le vin rouge Ballonnement lié à la constipation Lors de constipation, le transit des matières fécales dans l'intestin dure plus longtemps, ce qui permet aux bactéries intestinales de les digérer plusieurs fois. Ainsi, il y a une augmentation de la formation de gaz dans l'intestin et le côlon se dilate. Que pouvez-vous faire pour éviter les flatulences? éviter ou traiter la constipation identifier les aliments qui provoquent des flatulences réduire la déglutition d'air, notamment en suivant certains conseils comportementaux: manger lentement mâcher suffisamment éviter les portions trop grandes instaurer des conditions non stressantes pour les repas sans tracas ni empressement régulariser les heures de repas réduire la consommation de café le cas échéant réduire, voire éliminer les boissons fortement gazeuses réduire le tabagisme et la mastication de chewing-gum consommer des graines de fenouil, de carvi ou d'anis (également disponibles sous forme de thé) prendre des médicaments contre les ballonnements tels que la siméticone (la substance active de Flatulex, Sab Simplex, etc.) Foire Aux Questions Le ballonnement peut-il aussi causer des problèmes respiratoires? Oui, surtout en cas de tétraplégie. Puisque leur musculature respiratoire habituelle est limitée fonctionnellement, les personnes tétraplégiques respirent principalement par l'abdomen. Si une grande quantité de gaz se trouve dans l'abdomen en raison du ballonnement, un sentiment subjectif d'essoufflement peut survenir. Source: Geng, V.: Blähungen. In: Haas, U. (Eds.) (2012): Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung – Probleme, Bedürfnisse, Ressourcen und Interventionen. Bern: Verlag Hans Huber, p. 146ff. À propos des auteures: Christa Schwager est une spécialiste en sciences du mouvement au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 1994. Elle est co-auteure des ouvrages de référence dans le domaine de la paraplégie «Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation» (éd. Guido A. Zäch & Hans Georg Koch) et «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung» (éd. Ute Haas). Karin Roth est une infirmière de pratique avancée au Département pour le développement des soins infirmiers et pour l'éducation du Centre suisse des paraplégiques, où elle travaille depuis 1997. Elle est également co-auteure de l'ouvrage de référence dans le domaine de la paraplégie «Pflege von Menschen mit Querschnittlähmung». L'article est né de la collaboration avec le groupe d'experts pour la gestion des intestins du Centre suisse des paraplégiques. mis à jour: décembre 2013
Afficher l'article complet