Auteurs du résumé: Ursina Arnet et Timo Hinrichs (Recherche suisse pour paraplégiques)
Article original: Arnet U, Hinrichs T, Lay V, Bertschy S, Frei H, Brinkhof MW; SwiSCI study group. Determinants of handbike use in persons with spinal cord injury: results of a community survey in Switzerland. Disability and Rehabilitation. 2015 Mar 18:1-6. [Epub ahead of print]
 

Pour la première fois ont été publiées les données sur l'utilisation du handbike par les personne paraplégiques en Suisse: selon l'étude, environ un quart d'entre elles utilisait le handbike. Il était surtout utilisé par des hommes, âgés de 31 à 45 ans, avec un revenu du ménage moyen ou élevé, parlant l'allemand et avec une paraplégie complète. Les principales raisons de la non-utilisation étaient le manque d'intérêt, le manque de connaissance du handbike et son coût élevé.

L'été est la saison idéale pour d'agréables sorties dans la nature ou pour se lancer des défis sportifs. Pour les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière, utiliser un handbike est un bon moyen de bouger et de faire quelque chose de bénéfique pour la santé. Le handbike est facile à intégrer dans le quotidien et procure un grand plaisir.

 

Faire du handbike est bon pour la santé

Plusieurs études ont confirmé que l'utilisation du handbike a des effets bénéfiques pour le corps à de nombreux égards (voir figure 1): la transmission des forces est efficace et les épaules sont nettement moins sollicitées qu'avec un fauteuil roulant classique. Ainsi, le risque d'avoir des douleurs dans les épaules est réduit. En général, un entraînement régulier améliore la condition physique et diminue le risque de maladies cardiovasculaires ou de diabète. Se déplacer régulièrement en handbike peut par conséquent aider à être actif jusqu'à un âge avancé. Par ailleurs, il favorise également l'intégration sociale: des groupes composés de handbikeurs, de cyclistes, de skateurs et de coureurs peuvent, selon leur degré d'entraînement et la vitesse, entreprendre des randonnées ou s'entraîner ensemble. Il n'est pas étonnant que la pratique du handbike a gagné de plus en plus d'adeptes. Dans de nombreux clubs de sport pour personnes en fauteuil roulant, les handbikeurs ont déjà leurs propres groupes, et en 2015 même les championnats du monde de paracyclisme UCI ont eu lieu en Suisse.

Figure 1: advantages du handbike

Qu'ont découvert les chercheurs?

Les chercheurs ont analysé et publié pour la première fois des données émanant de l'étude SwiSCI sur l'utilisation du handbike par des personnes paraplégiques en Suisse. L'étude a examiné quels sont les utilisateurs typiques de handbike et les raisons pour lesquelles certaines personnes ne l'utilisent pas.

Répartition

Selon l'étude, tout juste un quart de la population avec une paraplégie en Suisse utilisait le handbike comme moyen de locomotion, plus précisément: parmi les 1 549 participants à l'enquête, 350 personnes utilisaient un handbike (22.6%) (voir figure 2). Ce pourcentage est comparable à celui d'autres pays européens, tels que le Danemark ou les Pays-Bas.

Les hommes utilisaient le handbike davantage (78%) que les femmes. Il était surtout utilisé par des personnes âgées de 31 à 45 ans. Le numéro d'utilisateurs diminuait avec l'âge, et peu de personnes âgées de plus de 62 ans utilisaient le handbike; les auteurs ont supposé que cela est dû à la diminution de la force musculaire avec l'âge.

Figure 2: répartition des personnes que utilisaient le handbike

Degré de paralysie

La majorité des utilisateurs de handbikes (58%) souffraient d'une paraplégie complète (voir figure 3). Le handbike est particulièrement adapté à cette forme de paraplégie car les personnes atteintes sont certes dépendantes de leur fauteuil roulant mais – au contraire de beaucoup de personnes avec une tétraplégie complète – peuvent utiliser la force de leurs bras, de leurs épaules et, en partie, de leur tronc.

En cas de paralysie incomplète, les personnes ont une motricité et/ou de sensibilité résidue. Elles utilisent le moins le handbike car elles peuvent parfois encore marcher ou ne sont pas entièrement dépendantes du fauteuil roulant.

Figure 3: degré de paralysie des personnes que utilisaient le handbike

Revenu

Comparés aux personnes n'utilisant pas de handbike, les utilisateurs de handbikes avait tendance à disposer d'un revenu du ménage plus élevé: 63% des handbikeurs ont déclaré avoir un revenu moyen (à partir de 3 500 CHF) ou un revenu élevé (à partir de 4 643 CHF). En revanche, ce pourcentage était de l'ordre de 49% chez les non-utilisateurs.

Répartition dans les différentes régions linguistiques

Il a résulté des données de l'étude que la majeure partie des utilisateurs de handbikes vivait en Suisse allemande: parmi tous les participants germanophones à l'enquête, 27% utilisaient un handbike. En Suisse francophone il y avait seulement 13% (voir figure 4).

Figure 4: répartition du handbike dans les différentes régions linguistiques en Suisse

Raisons pour ne pas utiliser le handbike

Dans le groupe des non-utilisateurs, 26% ont indiqué ne pas être intéressés par le handbike, 19% ne le connaissaient pas du tout et pour 14%, le prix d'acquisition était trop élevé.

Les diverses catégories de handbike

Les handbikes sont classés en différentes catégories: les handbikes tout-terrain pour un usage quotidien peuvent être attelés à un fauteuil roulant par différents systèmes. Si vous souhaitez vous déplacer plus rapidement en fauteuil roulant, vous pouvez alors utiliser un vélo de sport. Tout comme le handbike tout-terrain, il est attelé au fauteuil roulant, mais de par sa géométrie, ses composants et le choix des matériaux utilisés, il est conçu pour rouler rapidement. Enfin, il existe les vélos de course destinés uniquement au domaine sportif et qui ne peuvent pas être attelés à un fauteuil roulant (Deutscher Rollstuhlsportverband e.V.: Ein Sport für alle. URL: http://www.myhandicap.ch/sport-behinderung/sportarten/handbike-nicht-nur-fuer-menschen-im-rollstuhl/ (en allemand), consulté le 11.08.2015). Les personnes avec une force limitée des bras peuvent également équiper leur handbike d'un moteur électrique en support.

Vélo de course

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication