La Recherché suisse pour paraplégiques, en collaboration avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS), a développé un rapport unique titré «Lésions de la moelle épinière – Perspectives internationales» (IPSCI). Le rapport a été publié en anglais et récemment aussi en allemand, français et espagnol. Il peut être téléchargé dans les différentes langues sur le site http://www.who.int/disabilities/policies/spinal_cord_injury/report/en/. Le résumé du rapport en français est attaché à cet article.

Pour la première fois l'OMS a consacré tout un rapport aux préoccupations des personnes atteintes de lésions de la moelle épinière. Sur plus de 200 pages, le rapport présente des informations sur les lésions médullaires, avec un accent sur les données épidémiologiques, les services, les interventions et les politiques qui sont pertinentes, ainsi que sur l'expérience vécue par les personnes atteintes d'une lésion médullaire dans les différentes phases de leur vie, et dans le monde entier. Chaque chapitre est introduit par des témoignages de personnes avec une lésion médullaire, afin de créer un lien entre les sujets traités et la vie réelle. A la fin de chaque chapitre des recommandations pour des mesures à adopter sont présentées. Ces recommandations sont fondées sur des preuves scientifiques et sont compatibles avec les objectifs d'inclusion et de participation promus par la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées (CDPH).

Couverture du premier rapport de l'OMS sur les lésions de la moelle épinière

Récemment la British Medical Association a sélectionné le rapport IPSCI parmi les livres les plus recommandés dans la catégorie «santé publique» pour l'année 2014 – voir le communiqué de presse en pièce jointe.

«Ce rapport a le potentiel de changer des vies et ouvrir des portes. J'encourage les décideurs politiques à travers le monde de prêter une attention particulière aux conclusions de ce rapport.»
Dr. Margaret Chan, Directeur général de l'OMS

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication