Je vous souhaite une bonne nouvelle année, chers amis! Dés aujourd'hui, des médicaments à base de cannabis sont autorisés à New York, qui est le centre financier plus grand du monde. La capitale de l'état New York, qui compte vers les 20 millions d'habitants, est Albany. Les autorités s'attendent que vers 500'000 personnes auront le droit de se faire prescrire du cannabis en forme de médicaments. Ce sont des patients qui souffrent des douleurs graves suite â un cancer ou de HIV ou bien d'une maladie neurologique, en premier lieu la maladie de Charcot, la sclérose en plaques et la maladie de Parkinson. La loi mentionne cependant aussi la spasticité comme symptôme qui peut être traité avec les substances provenant du cannabis. Elles sont donc aussi à disposition pour nous, les para- et tétraplégiques si nous le désirons.

New York est le 23ème état des EU qui autorise le cannabis pour l'emploi médical. En quatre états - Alaska, Colorado, Oregon et Washington – il est même permis pour la , donc pour le plaisir ce qui n'est pas du tout le cas en Suisse. Cannabis est toujours une drogue interdite chez nous – au moins en théorie.

Vous pouvez néanmoins vous faire prescrire des produits à base de cannabis afin de traiter les spasmes (trop) forts. En annexe un article sur le sujet qui a récemment paru dans le Pharma Journal. Lisez-le – ça vaut la peine !

Je reviendrai sur le sujet et je me réjouis de vos réponses. Est-ce que vous avez déjà des expériences avec cette célèbre drogue apparemment miraculeuse?

Fritz Vischer

Commentaires (1)

This comment was minimized by the moderator on the site
Cher Fritz, Cher tous,
 
Bien avant la légalisation de la substance j'ai pu faire l'expérience du cannabis entre amis. J'avais quelque chose comme 19 ans et je travaillais à cette époque, à côté de mes études, comme caissière au cinéma. Je...
Cher Fritz, Cher tous,
 
Bien avant la légalisation de la substance j'ai pu faire l'expérience du cannabis entre amis. J'avais quelque chose comme 19 ans et je travaillais à cette époque, à côté de mes études, comme caissière au cinéma. Je travaillais surtout le vendredi et le samedi, les deux grosses journées de la semaine en terme de fréquentation.
Nous étions des jeunes entre 19 et 25 ans en moyenne et on rêvait que d'une chose: attendre que les derniers clients à 2heures du matin s'en aillent pour qu'on puisse - à l'insu de notre patron- se faire une projection privée sur grand écran et fumer des joints! C'était des moments inoubliables, on était insouciants et tellement heureux de pouvoir décompresser de notre journée de 12heures en rigolant comme des petits fous.
J'ai expérimenté alors le cannabis et ses effets myorelaxants. J'avais encore beaucoup de spasmes à l'époque, qui me gênaient parfois en société car dès que je changeais un tout petit peu de position, mes jambes se mettaient à danser toutes seules et parfois elles étaient si raides que tout mon corps se tendait aussi à presque m'en faire mal parfois.
J'ai fumé du cannabis pendant je pense 3 ans, à l'occasion de sorties, mais parfois aussi seule à la maison, aussi probablement pour le plaisir d'"échapper" quelques instants à cette vie d'étudiante stressée en permanence à l'idée d'échouer.
Et mes spasmes ont disparu. Pratiquement entièrement!
J'ai maintenant 34 ans, et je ne fume plus de cannabis depuis plus de 10 ans, mais les effets myorelaxants (que je ne connaissais pas à l'époque) ont vraiment agi de manière suprenante sur moi puisque ce produit (le CBD?) a presque fait complètement s'en aller ce souci.
 
Ce message n'est pas une incitation à fumer bien entendu, mais je pense que si des produits similaires sont vendus sous d'autres formes comme c'est le cas à présent, j'encouragerais quiconque à les tester et tenter l'aventure.
 
Bien à vous,
 
Nevea
 
 
Read More
Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à commenter !

Évaluez cette publication