Pourraient-elles apporter des avantages aux personnes en situation de handicap ?

Grâce aux avancées technologiques, notre société au rythme effréné est maintenant rempli d’opportunités: l’opportunité d’évoluer, de devenir plus efficace et d’offrir des styles de vie meilleurs. Dans la suite de cet article, nous allons discuter de l’une de ces avancées: les voitures autonomes et les implications qu’elles pourraient avoir pour les personnes en situation de handicap.

Que sont les voitures autonomes ?

Les voitures autonomes peuvent naviguer et conduire sans intervention humaine. Certains se demanderont peut-être : mais comment cela est-il possible ? Eh bien voilà, la plupart des technologies nécessaires existent déjà. L’association d’un apprentissage machine sophistiqué et de l’intelligence artificielle permet à ces voitures de comprendre des instructions orales, d’observer l’environnement proche, et de communiquer avec les humains. Selon la Techopedia, ces voitures peuvent être construites avec des informations de détection GPS aidant à la navigation, et utiliseraient des capteurs et d’autres équipements afin d’éviter les accidents.

Quel pourrait-être l’impact des voitures autonomes pour les personnes en situation de handicap ?

La mobilité est un challenge pour beaucoup de personnes en situation de handicap. Mais les choses pourraient bientôt changer. Les voitures autonomes seront capables de conduire des individus là où ils le veulent, redonnant ainsi un certain degré d’indépendance aux personnes handicapées. L’aide extérieure requise sera potentiellement réduite à une personne aidant le passager à monter et descendre de la voiture, ou à amener le fauteuil roulant dans la voiture ou l’en sortir. Toutefois, ces procédures seront probablement également automatisées à l’avenir.

Voici l’opinion personnelle de Karin Willison, bloggeuse et utilisatrice de fauteuil roulant, à propos des voitures autonomes. Elle affirme que les voitures autonomes pourraient changer des vies, en particulier pour les personnes atteintes de handicap. Les barrières telles que l’accès limité aux transports en commun, le fait d’être dépendant d’une personne vous conduisant quelque part, ainsi que les coûts élevés des véhicules accessibles seraient surmontées par les voitures autonomes.

Qu’est-ce qui s’annonce pour les véhicules autonomes ?

Il semble qu’à l’avenir, les véhicules autonomes deviendront caractéristiques de nos routes. De nombreuses entreprises se livrent une concurrence féroce en vue d’être les premières à lancer sur le marché un véhicule totalement autonome et réaliste sur le plan commercial. Nous pouvons citer, entre autres, Uber, Lyft, Tesla, Ford, Honda et Toyota. Waymo, le département pour véhicules autonomes de Alphabet, la société mère de Google, a toutefois été le premier à atteindre un million de miles (soit environ 1,6 million de km) parcourus par une voiture autonome.

Bien que des voitures autonomes aient enregistré des milliers d’heures sur des routes américaines, elles ne sont pas encore disponibles à la vente car davantage de tests sont nécessaires. Dans cet article de The Verge, l’auteur affirme que les voitures autonomes ne seront pas disponibles dans un futur proche en raison des questions de sécurité. La technologie en elle-même n’est pas encore assez perfectionnée pour permettre à ces voitures de voyager sans restriction. Les voitures autonomes ont encore besoin d’une grande quantité de données avant de pouvoir parcourir les rues avec assurance, et pour recueillir des données, il faut du temps. L’auteur conclut ainsi : « Le jour où vous pourrez acheter une voiture autonome, ou même ne serait-ce que faire un tour avec, est bien plus lointain que ce que vous pensez ».

Et qu’en est-il de l’accessibilité des voitures autonomes ?

Pour ceux qui sont confrontés à des limitations en raison de leur handicap, l’attrait des voitures autonomes est grand. Cependant, de nombreuses questions émergent quant à la façon dont les voitures seront conçues et nous nous demandons si elles tiendront leur promesse de mobilité pour les personnes en situation de handicap. Les principales préoccupations concernent la possibilité, pour les utilisateurs de fauteuils roulants, d’entrer dans la voiture en roulant sans avoir à se transférer sur un siège de la voiture, la façon de faire venir la voiture et de lui indiquer une destination.

Afin de répondre à ces questions, il est essentiel de prendre en considération les besoins des personnes en situation de handicap dès la phase de conception et de construction des voitures autonomes. Aux États-Unis, des discussions entre les groupes de défense des intérêts des personnes en situation de handicap, les concepteurs, les constructeurs automobiles, les entreprises technologiques et les organismes fédéraux de régulation sont en cours.

Il est toutefois important de savoir que l’accessibilité des fauteuils roulants n’est pas encore garantie. Bryan Reimer, directeur associé du New England University Transportation Center du Massachusetts Institute of Technology (MIT), a affirmé que la perspective de pouvoir entrer et sortir de la voiture autonome en fauteuil roulant ne serait probablement pas immédiate. Selon lui, cela s’expliquerait par les effets négatifs que pourrait avoir la mise en place d’un cadre réglementaire strict répondant à des exigences supplémentaires pour les personnes en situation de handicap sur la croissance de cette technologie.

Les voitures autonomes ne sont plus seulement dans les films de science-fiction, elles sont maintenant également dans les journaux et nous les voyons aux informations. C’est la raison pour laquelle il est essentiel de rester informé au sujet de ces avancées technologiques qui peuvent potentiellement changer des vies. Si les voitures autonomes deviennent disponibles sur le marché dans un futur proche, cela n’est pertinent que si elles sont conçues et construites en gardant à l’esprit les personnes en situation de handicap.

Que pensez-vous des voitures autonomes ? Les essayeriez-vous ? Partagez votre avis avec nous !

[traduction de la publication originale en anglais]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication