• La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

  • La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

  • La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

« Je ne pense pas qu’on joue différemment »

Il y a 12 ans, Delphine Kalbermatten a eu un accident de vélo qui l'a laissée tétraplégique. Aujourd'hui, elle est mère d'un garçon de 2 ans.

En août 2008, à 23 ans, fonder une famille était une idée plutôt abstraite pour Delphine. Elle sortait depuis peu avec son copain et venait de terminer ses études d’institutrice.

Mais elle n’a même pas eu l’occasion de reprendre son nouveau poste car juste avant la rentrée scolaire, la Bernoise a fait une chute grave en VTT. Depuis, elle est paralysée médullaire. Au lieu d’enseigner en classe, elle a lutté pour retourner à la vie.

Maman en chaise roulante

Douze ans après sa première rééducation au Centre suisse des paraplégiques à Nottwil, la vie de la jeune femme de 35 ans a encore bien changé. Avec son mari et son fils de 2 ans, Delphine fête cette année sa troisième fête des mères. La tétraplégique habite à Belp (BE) avec sa famille et travaille à temps partiel comme institutrice.

Delphine a appris pendant la réadaptation que les femmes blessées médullaires pouvaient concevoir et accoucher – elle a fait connaissance de mères avec un niveau lésionnel similaire. Elle savait donc qu’il était possible d’avoir des enfants. Être mère en chaise roulante semble être une difficulté insurmontable pour de nombreux parents avec des enfants en bas âge. Mais c'est le quotidien pour Delphine et sa petite famille et cela va tout à fait de soi.

La naissance a été un soulagement

Quand le désir d’enfant de Delphine est devenu plus fort vers 30 ans, les Kalbermatten ne se sont pas laissés démoraliser par les autres. La grossesse s'est passée sans problème, mais, pendant neuf mois, elle avait peur de ne pas sentir les éventuelles complications.

Delphine était donc soulagée quand le petit garçon a vu le jour en décembre 2017. « J’ai été heureuse de voir que mon fils allait bien », se souvient-elle. Avec la naissance de son fils, la jeune maman commence encore une fois une toute nouvelle vie, marquée par le manque de sommeil, le sentiment de responsabilité permanente et l’amour inconditionnel.

La salopette, un moyen auxiliaire

L’environnement a beaucoup aidé et Delphine a apprécié le soutien par ses parents et amies. Cela lui a même permis de renoncer à une assistance externe. Elle gère le ménage, son emploi à temps partiel et la garde d’enfant sur quatre roues. Son mari admire comment elle arrive à tout concilier et son ambition pour atteindre ses objectifs.

Delphine précise qu’elle dépend aussi de l’aide de son fils. « Quand la mère ou le père est en chaise roulante, l’enfant doit aider dès le début », dit-elle. Quand le petit chou avait huit mois, il grimpait déjà presque tout seul sur les genoux de sa maman, Delphine n’ayant pas la force pour le soulever. « Les salopettes ont aidé au début, quand il pesait encore moins. J’ai pu le soulever par les bretelles », explique-t-elle en souriant.

Jusqu’à ses 15 mois, il était toujours dans l’écharpe porte-bébé quand ils sortaient. Bien serré contre le ventre de sa maman, il se met toujours dans cette position quand il monte sur les genoux de Delphine. Quand ils sortent aujourd'hui, il a son siège sur le Swiss-Trac, un appareil de traction pour fauteuils roulants. Depuis quelque temps, il peut aussi faire quelques pas lui-même quand ils ne sont qu’à deux pour sortir. Quand papa est de la partie, c’est un peu plus rapide avec la trottinette. Depuis qu’il marche, c’est plus facile, dit Delphine.

« Quand la mère ou le père est en chaise roulante, l’enfant doit aider dès le début. »

Une équipe bien rodée

Comme tout mère, elle connaît les bonnes journées et celles un peu moins. Quand le fiston de 2 ans se jette par terre pour rebeller, Delphine est obligée d’attendre. « Je ne peux pas le soulever et le maintenir sous les aisselles comme les autres mères. »

Mais sinon, ce n'est pas si différent que ça : dessiner, faire les puzzles, regarder les livres ou jouer au domino. Pendant notre entretien, le petit garçon colle des stickers dans son album et parfois sur le front de sa maman et disparaît de temps en temps dans une autre chambre. « Je ne pense pas qu’on joue différemment, je ne peux simplement pas être par terre », explique Delphine.

La petite famille s’est arrangée depuis la naissance du petit garçon. Avant, elle avait un lit de bébé surélevé pour faciliter le transfert sur le coussin qu’elle a cousu elle-même. Aujourd'hui, c’est une petite table au salon pour jouer ensemble. Ils accueillent les amies d'habitude chez eux car l’appartement des autres n’est souvent pas adapté.

Delphine raconte de son quotidien avec un naturel et une détente qui épatent. Elle est un excellent exemple pour montrer que paralysie médullaire et maternité ne s’excluent pas automatiquement. Nous lui souhaitons, et à toutes les mères, une très belle fête des mères !

Plus d’informations sur la grossesse et l’accouchement sur www.paramama.ch.

Évaluez cette publication

Comments (0)

There are no comments posted here yet
Forum
Réponses les plus récentes
163 nevea
Percevoir une aide financière: une perte d'intimité
Pour ce qui est des gens qui trichent, il me semble qu'il s'agit d'un pourcentage très faible... J'avais eu ce renseignement il y a quelques temps...
4 nevea 28/06/20
909 nevea
Nos proches, ces aidants...
Très beau parcourt  😃 Oui je t'ecrirai si sa te fait plaisir ! bonne soirée bisous
tétraplegique à 13 ans
Salut Francesco , ton message me fais plaisir 😁 Oui je vie en France , merci pour ton message sa ma toucher !😊 Courage a toi aussi ! Bonne...
682 carken
La chaise électrique, un moyen auxiliaire dangereux ?
Bonjour , un fois j'était obliger de rouler sur la route car les commerçants avaient placer des pancartes publicitaire sur le trotoir et il n'y...
309 Aminetta
Douleurs neurologiques
Bonjour Aminetta et bienvenue sur la communauté aussi de la part de l'équipe de la Paraplegie Community! Pourriez-vous peut-être nous donner...
2 claudia.zanini 6/05/20
Demandez à l’expert
Réponses les plus récentes
1080 Angelique
1 ANKS 14/12/19
1016 Monika93
1 ANKS 13/11/19
1341 Monika93
6 odyssita 18/10/19

Blog
Publications du blog les plus récentes
kitwan 2/07/20 Dans Société
Le Trône d’épines des utilisateurs de fauteuil roulant
La bataille pour l’espace personnel, la sécurité et l’indépendance
0
Activités estivales accessibles en Suisse romande
En quête d’aventures en plein air en Suisse romande ? Les possibilités ne manquent pas !
0
Un accessoire accrocheur pour le fauteuil roulant
Les enjoliveurs de fauteuil roulant qui déclenchent conversations et échanges
0
Wiki
Les plus souvent lus
La peau et les points de pression
Comment apparaissent les points de pression ? Une pression prolongée ou une forte pression de courte durée sur une zone particulière de la peau provoque une réduction du flux sanguin dans les tissus de la peau. Apparaît alors une rougeur locale...
Les thromboses veineuses
Qu’est-ce qu’une thrombose et comment se forme-t-elle ? Par thrombose veineuse, on entend la formation d’un caillot de sang (thrombus1) (A) dans une veine, ce qui provoque l’apparition d’un goulot d’étranglement et vient oblitérer (boucher) la...
Expectoration et mobilisation des sécrétions
L’expectoration des sécrétions est très importante afin de pouvoir respirer librement. Tousser est un réflexe de protection pour désencombrer les voies respiratoires afin de libérer les glaires et de les expulser par les voies respiratoires. Pour...

Notre communauté
Sujets les plus récents
30/06/20 Dans Actuelles
Master dans le domaine du handicap, du design et de l'innovation
L'innovation pour améliorer la qualité de vie des personnes avec un handicap est plus qu'une simple bonne idée. Mais nous avons entendu de nombreuses histoires sur des innovations "pour" les...
0
23/06/20 Dans Actuelles
Vadémécum - Chapitre 10 : Quand la désinformation vient d'un prix Nobel
Dans les chapitres 1 et 2 de notre Vadémécum, nous avons donné des conseils sur la manière de comprendre si l'orateur est crédible. Un élément clé est la compétence de l'orateur, qui doit être...
0
9/06/20 Dans Actuelles
Science, médecine et incertitude
Dans le Chapitre 5 de notre Vadémécum pour l'information nous avons parlé de science et nous avons proposé quelques réflexions pour répondre à la question : est-ce que la science se contredit ? A...
0

Contact

Recherche suisse pour paraplégiques
Guido A. Zäch Strasse 4
6207 Nottwil
Suisse

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
T 0800 727 236 (de la Suisse, gratuit)
T +41 41 939 65 55 (d’autres pays, payant)

Faites partie de la Communauté – inscrivez-vous maintenant!