Mark Pollock relève des défis en étant polyhandicapé

Aujourd'hui est la 3ème Journée Internationale des lésions de la Moelle Épinière. Pour cette raison, nous vous présentons ici dans la communauté le portrait d’un homme paraplégique qui s’engage pour les personnes atteintes de lésions de la moelle épinière: Mark Pollock.

Cet homme a trois vie. Il est aveugle et paraplégique. Voilà comment Mark Pollock a continué à vivre, encore et encore.

Première vie : vivre en ne voyant que d’un seul œil

Pollock (première personne à gauche) était le capitaine du club d’aviron du Trinity College de Dublin.

Né en Irlande du Nord, Marck Pollock a perdu la vision d’un œil à l’âge de 5 ans. Perdre la vision d’un œil signifiait qu’il ne pouvait pas pratiquer de sports de contact tels que le rugby ou le hockey, que de nombreux enfants souhaitent pratiquer. Mais cela ne l’a pas empêché de pratiquer d’autres sports. Il s’est rapidement adonné à l’aviron et à la voile.

Plus tard, Mark a fait ses études au Trinity College de Dublin, la meilleure université d’Irlande. Dans ce cadre, il a eu une carrière universitaire de rameur d’aviron prometteuse. Sa vie était plutôt belle jusqu’à ce qu’il atteigne l’âge de 22 ans, où sa « première vie » s’est terminée.

Deuxième vie : vivre en étant complétement aveugle

L’état de la vision de Mark a commencé à empirer à la fin de son parcours universitaire. Finalement, il a complétement perdu la vue.

Alors qu’il se battait pour s’adapter à sa nouvelle vie avec une cécité complète, Mark a reconstruit son identité pour sa « deuxième vie ». L’aviron a joué un rôle essentiel dans ce processus.

Trois ans après être devenu aveugle, Mark a repris la pratique de l’aviron et c’est ainsi qu’il a retrouvé sa confiance en lui. Cette dernière a continué de croître et l’a conduit à entreprendre de multiples courses d’ultra-endurance à travers le désert et les montagnes.

Mark Pollock est le premier homme aveugle qui a atteint le pôle Sud.

En 2009, 10 ans après la survenue de sa cécité, Mark a relevé un autre défi : atteindre le pôle Sud. Accompagné de son équipe, il s’est joint à la South Pole Race, a fait un trek de 770 km durant plus 43 jours et connu des températures de – 50 °C. L’équipe est arrivé au pôle Sud 22 jours après le début de leur voyage. Mark est devenu le premier homme aveugle ayant atteint le pôle Sud !

Lorsqu’on lui demande comment il a réussi à relever un défi aussi extrême, Mark répond, « tout ce que j’ai essayé de faire, c’est reproduire ce que j’aurais fait avant d’avoir perdu la vue, c’est-à-dire repousser mes limites. C’est ça le sport… » (extrait de l’interview de User1st)

En tant que personne ayant surmonté autant d’épreuves, Mark savait comment aborder les défis sans douter, et ce jusqu’à l’année 2010, où sa « troisième vie » a commencé.

Troisième vie: être aveugle et paralysé

« …parfois nous choisissons nos défis, et parfois ce sont eux qui nous choisissent. »

En juillet 2010, Mark s’est retrouvé face à un nouveau défi. Une chute d’une fenêtre depuis le deuxième étage a sévèrement endommagé sa colonne vertébrale et l’a laissé paralysé à partir de la taille.

Au cours des dernières années, Mark a conseillé les gens dans le cadre de nombreuses conférences :

« … concentre-toi sur les décisions que tu peux contrôler et non pas sur les facteurs extérieurs qui ne peuvent l’être. »

« …réagit à ces défis en faisant deux choses : trouve les personnes prêtes à penser différemment et trouve les personnes qui n’ont pas peur d’être follement ambitieuses. »

Malgré ses nombreuses expériences et défis surmontés avec succès, Mark a été confronté au doute après l’accident et la survenue de sa lésion médullaire. Cependant, en tant que personne aimant être face aux faits, Mark a encore une fois relevé son défi.

Convaincu qu’une seule personne ne peut suffire à faire avancer la science, Mark dirige maintenant le Mark Pollock Trust afin de collecter des fonds destinés à la recherche et à la mise en réseau de personnes à travers le monde en vue de trouver le plus rapidement possible un traitement contre la paralysie. En l’espace de 5 ans, il a déjà collecté suffisamment de fonds pour atteindre de nombreuses étapes à travers le monde. Une de ces étapes était le premier homme entièrement paralysé qui a pu bouger ses jambes de façon volontaire dans un exosquelette robotique. De plus amples informations sur le Mark Pollock Trust, ses activités et ses recherches sont disponibles sur le site web Mark Pollock Trust.

Enfin, voici une présentation de Mark partageant non pas ses multiples handicaps, mais ses multiples possibilités dans la vie :

Sources :

Pouvez-vous vous imaginer vivre avec de multiples handicaps ? Comment vous recentrez-vous lorsque vous êtes face à nouveau défi ou à un défi extrême ?

[traduction de la publication originale en anglais]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication