Prévenir les lésions de la moelle épinière en ciblant les causes évitables d’accidents de la route – est‑ce que ça va marcher ?

Les gens sont exposés au risque de lésion de la moelle épinière après divers accidents. En 2016, le U.S. National SCI Statistical Center situé à Birmingham, en Alabama, a publié le SCI Facts and Figures (faits et chiffres sur les lésions de la moelle épinière). Selon ce document, l’incidence annuelle des lésions médullaires s’élève à approximativement 54 cas par million d’habitants aux Etats-Unis, soit environ 17 000 nouveaux cas des lésions médullaires chaque année. Les accidents de voiture représentent la cause majeure des lésions médullaires aux Etats-Unis depuis 2010. 

Une autre étude, publiée en 2013, a souligné que la proportion de lésions traumatiques de la moelle épinière causées par les transports routiers est en baisse ou stable au sein des pays développés. Toutefois, les habitants des pays en voie de développement encourent un risque plus élevé de lésions traumatiques de la moelle épinière. Cela s’explique par des difficultés en matière de transports routiers telles que le changement du mode de déplacement, une mauvaise infrastructure ainsi que des défis de nature réglementaire.

En 2011, Harman Sidhu, fondateur et président de l’ONG indienne de sécurité routière ArriveSAFE, a débuté une campagne contre la vente d’alcool sur les routes nationales et d’Etat partout en Inde. De cette manière, il espère réduire dans le pays le risque d’accidents de la route et des lésions qui en découlent. M. Sidhu a lui-même été victime d’un accident de la route au cours d’un voyage entre amis en 1996. Depuis lors, il souffre d’une lésion de la moelle épinière et se trouve en fauteuil roulant. Au cours de son traitement portant sur une durée de 2 ans, il a découvert qu’une majorité des autres personnes souffrant d’une lésion de la moelle épinière avaient également été victimes d’accidents de la route. C’est à ce moment-là qu’il a pour la première fois décidé de lutter contre ce problème. (Vous pouvez lire l’histoire originale en anglais dans The Asian Age ici).

La campagne de prévention routière de M. Sidhu a récemment connu l’une de ses premières victoires : la Cour Suprême de l’Inde a ordonné une interdiction de la vente d’alcool sur les routes nationales et d’Etat. Les affichages et publicités en matière de disponibilité d’alcool ont également été prohibés ; les annonces existantes vont être retirées de toutes les routes nationales et d’Etat. Aucun nouveau permis ne sera délivré pour la vente d’alcool le long des routes nationales et des routes d’Etat. Toutes ces réglementations sont entrées en vigueur au 1er avril 2017. Vous trouverez de plus amples informations sur l’interdiction à la page http://www.arrivesafe.org/wp-content/uploads/2017/03/arrive-safe-clarification.pdf.

Pensez-vous qu’une telle interdiction va réduire le nombre des lésions médullaires en Inde ? Que pourrait-on faire de plus en termes d’infrastructures et de réglementations ? Quelles sont les infrastructures et réglementations disponibles dans votre pays pour la prévention des lésions médullaires ? Sont-elles efficaces ? Partagez vos expériences avec nous !

[traduction de la publication originale en anglais]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication