D’après ce qu’on entend, ce sport est tellement addictif que lorsqu’on commence à jouer, on ne s’arrête plus. Oserez-vous essayer ?

Le sport stacking (FR : empilage sportif) a retenu l’attention de la recherche internationale, car il existe des preuves indiquant qu’il améliore les compétences cognitives, physiques et perceptivo-motrices. C’est la première fois que vous entendez parler du sport stacking ? Pas d'inquiétudes, c’était nouveau pour moi également !

Permettez-moi de vous présenter l’histoire de ce sport spécial. Il a commencé au début des années 1980 en Californie du Sud et dans les années 1990, il a suscité l’attention de tout le pays dans le « Tonight Show », une émission télévisée américaine de deuxième partie de soirée. Il a ensuite captivé l’attention de Bob Fox, un professeur de primaire du Colorado. Plus tard, B. Fox a fondé Speed Stacks, Inc., une entreprise qui promeut et vend les équipements nécessaires à ce sport. Cette entreprise se désigne elle-même en tant que « leader mondial du sport stacking » et elle est aujourd'hui le seul fournisseur approuvé pour les équipements des tournois officiels de la World Sport Stacking Association (WSSA).

Le sport stacking est devenu de plus en plus populaire depuis les années 2000, non seulement à l’échelle nationale mais aussi internationale. On le pratique désormais dans 54 pays au sein de plus de 50 000 écoles et organisations.

sport stacking set

Un kit de sport stacking. Afin d’éviter que les gobelets restent collés ensemble, ils présentent des trous sur le dessus. (Source : https://www.speedstacks.com/store/retail/)

Les règles de jeu du stacking

Dans le cadre du sport stacking, également connu sous le nom de speed stacking (FR : empilage rapide) ou cup stacking (FR : empilage des gobelets), les joueurs doivent empiler 9 ou 12 gobelets dans des séquences prédéterminées le plus rapidement possible. Ils utilisent des gobelets spécialement conçus, qui permettent d’atteindre de meilleurs scores de rapidité. Les participants peuvent jouer individuellement ou en équipe, et ils concourent toujours contre la montre.

Bob Fox a expliqué que lorsque le sport stacking venait d’émerger, de nombreuses personnes hésitaient à appeler cela un sport. Mais qu’est-ce qui fait que tous ceux qui ont essayé le stacking l’ont aimé ? Je pense que nous ne pouvons pas l’expliquer convenablement dans cet article. C’est pourquoi vous devez essayer ou observer par vous-même.

Vidéo d’un record mondial Guinness de sport stacking (source : page YouTube de Guinness World Records)

Bénéfices du stacking

Quels sont les bénéfices du sport stacking ? Une étude de recherche confirme que le stacking augmente la coordination entre les mains et les yeux et réduit le temps de réaction de jusqu’à 30 %. Il a également été montré qu’il améliore la motricité fine chez les enfants atteints de trisomie 21.

De plus, le sport stacking aide non seulement à développer la coordination bilatérale du corps mais augmente également la capacité bilatérale (performance égale des deux côtés), c’est-à-dire que les deux côtés du cerveau et du corps sont entraînés. Une capacité bilatérale accrue est associée à un niveau plus élevé de conscience, de rythme, de concentration et de créativité. De façon étonnante, il a même été montré que le sport stacking améliore les compétences cognitives, telles que les compétences de compréhension de la lecture parmi les élèves de CM2.

En Espagne, la fondation pour les personnes atteintes de lésions médullaires Fundación Lesionado Medular (FLM) a intégré des séances de sport stacking à ses cours hebdomadaires depuis maintenant trois années, et les résultats sont fructueux. Iker de Isusi, le coordinateur du département des sports de la FML, a déclaré qu’il avait observé des améliorations des compétences motrices chez les participants, qui sont réellement heureux de participer à ces cours et de faire des compétitions de sport stacking.

Personnes s'adonnant au sport stacking à la FLM. (Source : FLM)

Stacking en Suisse

En Suisse, le sport stacking peut être pratiqué au sein de l’association CupMania. Yannik Tschan, le manager de CupMania, m’a dit que les adultes et enfants atteints de lésions médullaires étaient toujours les bienvenus au sein des groupes d’entraînement. L’association organise également des tournois une à deux fois par an et toutes sortes de personnes, avec ou sans handicap, sont invitées à voir de quoi il retourne dans ce sport. Le prochain tournoi aura lieu le 1er décembre à Baar.

Si vous avez des questions sur le sport stacking, vous pouvez contacter Yannik Tschan directement à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Il sera plus qu'heureux de vous aider à découvrir ce sport excitant.

Que pensez-vous du sport stacking ? Aimeriez-vous essayer ?

[traduction de la publication originale en anglais]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication