Notre collaboratrice Caro aide de jeunes gens ayant un handicap physique à apprendre à nager

Bonjour, je m’appelle Caro.

Durant la semaine, je travaille « à terre » au sein de la Recherche suisse pour paraplégiques. Je m’intéresse principalement au bien-être psychique des personnes atteintes d’une affection chronique.

Caro pendant le cours de natation

Pendant mon temps libre, je prends énormément de plaisir « dans l’eau », et je partage ce plaisir en tant que monitrice de natation. Une fois par mois, l’Association suisse des paraplégiques propose des cours de natation pour les jeunes gens ayant un handicap physique. Les participants sont âgés de 6 à 20 ans et viennent de toute la Suisse alémanique.

Le cours a lieu à la piscine du Centre suisse des paraplégiques à Nottwil. Les participants sont répartis en deux groupes en fonction de leurs aptitudes individuelles en matière de natation. Il y a maximum 10 participants par groupe, et 4 à 5 moniteurs de natation dirigent chaque groupe.

Le cours inclut des insignes de natation et coûte 180 CHF. Vous trouverez de plus amples informations sur ce lien (en allemand).

Au début du cours de natation en janvier, Esther Zünd, la directrice du cours développe avec nous, les moniteurs de natation, un plan individuel pour chaque participant. Les jeunes nageurs ont par ex. commencé par une séance d’accoutumance à l’eau – c’est-à-dire voir ce que ça fait que d’être dans l’eau. Ensuite, ils apprennent à plonger récupérer des anneaux sous l’eau et à nager le crawl sur 25 mètres. Pour les insignes tels que Hippocampe, Ours polaire, etc., ils s’entraînent toute l’année de façon assidue. L’examen a lieu à la fin de l’année. Mais au-delà des insignes, il en va avant tout du plaisir de bouger dans l’eau !

Ma plus grande joie lors de ces cours, c’est qu’on peut inventer tous les jeux aquatiques possibles pour motiver les enfants. Mon favori est celui du « bateau Rigi Express » ! Pour apprendre à adopter une bonne attitude et une bonne tension du corps dans l’eau, il existe un exercice dans la cadre duquel on se positionne à plat à la surface de l’eau, comme un nénuphar, sans couler. Ça n’était jusqu’à présent pas très passionnant, c’est pourquoi nous avons un peu changé le tout pour en faire le « bateau Rigi Express ». L’enfant se positionne à plat sur l’eau, puis il est tiré d’un bord du bassin un autre. Une annonce est faite lors de chaque arrêt à un bord du bassin, comme pour les bateaux sur le Lac des Quatre-Cantons J

D’ailleurs, l’Association suisse des paraplégiques ne propose pas que des activités pour les amateurs d’eau ; il y en a pour tous les goûts. Jetez un œil par ici : http://www.spv.ch/fr/que_faisons‑nous/sport_suisse_en_fauteuil_roulant/sport_pour_tous/

[traduction de la publication originale en allemand]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication