Un fauteuil roulant contre des millions de personnes

Hong Kong – cité du monde en Asie – ma ville natale.

Imaginez-vous en fauteuil roulant à Hong Kong dans des zones comme celles-là. (Source: site internet Discover Hong Kong)

Chaque année, Hong Kong est visitée par des millions de touristes du monde entier. Rien qu’en 2017, il y a eu plus de 14 millions de visiteurs venant d’outre-mer, ce qui correspond à environ 6 millions de plus que la population de Suisse.

Ça n’est pas tout. La population de Hong Kong était approximativement de 7,34 millions d’habitants en 2016, avec une densité de population de 6 780 habitants par kilomètre carré !

Mais vous vous demandez peut être comment une personne peut se déplacer dans cette ville densément peuplée, surtout en fauteuil roulant ? « Coconuts », un éditeur de média en ligne en Asie, a interviewé trois personnes en fauteuil roulant (un expatrié, un autochtone et un touriste) concernant leurs expériences à Hong Kong. Voici leurs histoires: “Life Rolls on: The Ups and Downs of Navigating Hong Kong in a Wheelchair” (FR : La vie roule : les hauts et les bas des déplacements en fauteuil roulant dans Hong Kong).

Défi pour les personnes en fauteuil roulant : une petite marche à l’entrée de nombreux bâtiment à Hong Kong pour prévenir les inondations (Source: Wikimedia Commons)

Bien que je ne sois pas un utilisateur de fauteuil roulant, leurs expériences font écho chez moi. Par exemple, je me rappelle que j’ai souvent rencontré des problèmes avec la petite marche à l’entrée de nombreux bâtiments et devantures de magasins à Hong Kong. J’ai trébuché sur cette petite marche à de nombreuses reprises et cela m’a vraiment contrarié. J’imagine à quel point cela peut être frustrant pour les utilisateurs de fauteuil roulant lorsqu’il n’y a pas de rampe d’accès à un bâtiment de la cité.

Une autre expérience partagée qui m’a vraiment surprise concerne le stationnement pour les personnes handicapées. Une des personnes interviewées a souligné ses difficultés d’utilisation des parkings pour personnes handicapées. À Hong Kong, la majorité des parkings pour personnes handicapées est réservés pour les conducteurs handicapés plutôt que les passagers handicapés. Qu’est-ce qui vous semble le plus contrariant : ne pas avoir le droit d’utiliser une place de stationnement pour personnes handicapées ou devoir vous justifier à chaque fois que vous en utilisez une en tant que passager handicapé ?

Tandis que certains ne sentiront pas à l’aise avec le fait de devoir expliquer leur situation continuellement, une des personnes interviewées a déclaré préférer appeler à l’avance le bâtiment afin d’informer les autres de ses besoins particuliers en termes d’accessibilité. Il confie :

« Pourquoi j’appelle ? Parce que je pense que c’est une touche personnelle. Mon idée est de construire des relations avec les gens, de leur faire comprendre de quelle aide j’ai besoin et de vraiment souligner combien j’apprécie leur aide. Je pense que ça fait la différence, car les personnes avec lesquelles j’interagis se rappelleront de moi et m’aideront – ou une personne comme moi – peut-être à nouveau à l’avenir. Un sourire est toujours payant. »

Love Ho, propriétaire d’une librairie à la retraite, en fauteuil roulant

Et comme une autre personne interviewée l’a confié : « Aucun endroit n’est réellement accessible en fauteuil roulant. Les villes et communes de par le monde sont construites pour des résidents et visiteurs qui ne sont pas en situation de handicap ». Tandis que développer et améliorer l’accessibilité pour tous prend du temps, une « touche personnelle » peut nous aider à aller au-delà des barrières.

Donc ne vous laissez pas impressionner par le nombre d’habitants ! Hong Kong n’est peut-être pas la ville la plus accessible en fauteuil roulant au monde, mais la plupart des résidents sont aimables et serviables. Avec une petite touche personnelle, vous serez en mesure d’apprécier cette cité du monde en Asie, comme tous les autres touristes.

Jetez un œil aux guides rapides suivants pour votre prochain voyage dans ma ville natale connue sous le nom de « perle de l’Orient » :smileywink: :

Guides d’accessibilité en ligne

Avec le soutien du Hong Kong’s Labour and Welfare Bureau, la Hong Kong Federation of Handicapped Youth a développé trois sites internet d’information concernant l’accessibilité. Deux d’entre eux ne doivent en aucun cas être manqués.

Barrier-free travel guide et Barrier-free restaurant guide, dédiés aux personnes rencontrant des problèmes de mobilité

Le premier est Barrier-Free Travel Guide. Ce site internet introduit quatre catégories d’attraction, à savoir le tourisme, les loisirs, l’écologie et les découvertes culturelles. Ces catégories couvrent 28 itinéraires touristiques accessibles dans Hong Kong. Des conseils sont fournis pour les endroits qui nécessitent une préparation préalable particulière pour garantir l’accessibilité du trajet.

Le second est Barrier-Free Restaurant Guide. Saviez-vous qu’il existe plus de 10 000 restaurants en activité à Hong Kong ? Ce guide des restaurants a mis en lumière 22 restaurants recommandés par le guide Michelin, et d’autres restaurants dans lesquels vous pourrez faire l’expérience de la vraie culture culinaire de Hong Kong. Ils sont tous adaptés aux fauteuils roulants.

En plus, vous pouvez télécharger leur application « Barrier-Free Travel Guide ». L’application vous permet de trouver des toilettes accessibles, des parkings ou des endroits touristiques aux alentours, et ce dans tout Hong Kong.

Guide du paradis culinaire

Hong Kong change rapidement. Il est possible que le Barrier-Free Restaurant Guide cité ci-dessus, créé en 2011, ne couvre pas les derniers restaurants. Pas d’inquiétude ! Consultez le site internet Open Rice.

Le site internet Open Rice est un guide en ligne bien établi et populaire en matière de nourriture et de restaurants qui couvre plusieurs pays et villes asiatiques, y compris Hong Kong. Grâce à la fonction de recherche avancée, vous pourrez trouver des restaurants disposant d’un environnement accessible. Des informations détaillées concernant le restaurant sont également fournies sur le site internet pour que vous puissiez téléphoner au restaurant que vous avez choisi afin de trouver un arrangement particulier si nécessaire.

Transports en commun accessibles en fauteuil roulant

Hong Kong est bien desservi par le réseau de transports en commun. Malheureusement, tous les transports en commun de Hong Kong ne sont pas adaptés aux fauteuils roulants. Ceux qui sont accessibles en fauteuil roulant sont les suivants :

MTR: vaste réseau ferré desservant la plupart des zones de Hong Kong. (Source: site internet MTR)

1. MTR: signifie “Mass Transit Railway”. Ce réseau ferré comprend plus de 10 lignes de métro et de tramway opérant dans la plupart zones de la ville. Leur application officielle MTR Mobile possède de multiples caractéristiques, y compris une fonction « Barrier-free » qui permet de vérifier les installations accessibles disponibles à chaque station MTR. Elle possède également une fonction « Tourist Info » proposant une vaste couverture de guides touristiques. Avec cette seule application, on peut facilement planifier son voyage dans Hong Kong !

2. Bus: à Hong Kong, les services de bus sont principalement opérés par deux compagnies privées, The Kowloon Motor Bus (KMB) et New World First Bus (mieux connu sous le nom de « City Bus »). Bien que tous les bus ne soient pas accessibles pour les fauteuils roulants, un bus accessible comportant des places réservées pour les personnes handicapées est normalement en service alternativement.

APP 1933 – KMB/LWB, l’application officielle de KMB, fournit des informations relatives à ses services de bus comprenant des informations d’accessibilité pour les prochains bus. Grâce à la fonction GPS de votre téléphone, vous pouvez activer la fonction « alight reminder » de l’application pendant votre trajet de bus afin de ne pas louper l’arrêt de votre destination.

City Bus opère également sur de nombreux itinéraires touristiques. Vous pourrez trouver ces informations dans leur application CitybusNWFB.

Croisière en ferry sur le Victoria Harbour. (Source: site internet Discover Hong Kong)

3. Ferry: le Star Ferry, en particulier, qui opère sur le Victoria Harbour, est l’une des façons les moins chères d’avoir un aperçu de la vue pittoresque sur le port – une attraction touristique majeure à Hong Kong. Les ferries sont accessibles en fauteuil roulant mais les rampes de bois utilisées pour l’embarquement peuvent s’avérer délicates si vous ne disposez pas d’un fauteuil roulant bien motorisé. Le mieux est de demander de l’aide avant l’embarquement.

Un Diamond Cab avec rampe d’embarquement motorisée peut transporter un poids allant jusqu’à 200 kilos de fauteuils roulants et de passagers. (Source: page Facebook Diamond Cab)

4. Taxi: ils sont classés en trois couleurs (rouge, vert et bleu) et ont tous des tarifications et zones d’opération différentes. S’embarquer dans un taxi de la bonne couleur est essentiel, donc informez toujours le chauffeur de taxi de votre destination avant de monter.

Pour les passagers disposant de fauteuils roulants pliables, la quasi-totalité des taxis hongkongais sont accessibles. Pour les autres, Diamond Cab offre un nombre limité de taxis accessibles en fauteuil roulant disposant d’une rampe. Etant donné que le nombre de Diamond Cabs est très limité, il est fortement recommandé de réserver à l’avance.

Trouvez-vous que la « touche personnelle » est utile lors des déplacements ? Vous imaginez-vous visiter un endroit lorsque l’accessibilité est un défi ?

[traduction de la publication originale en anglais]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication