Une expérience sensorielle

Tous ceux qui ont déjà pris la direction de Coire depuis Zurich ont vu le Chäserrugg, cependant sans en prendre conscience. En arrivant de Zurich, il s’agit de la dernière des sept Churfirsten. Elles forment la majestueuse chaîne de montagnes sur la rive nord du lac de Walenstadt. La ligne ferroviaire et l’autoroute se font face sur la rive sud du lac.

Chaque montagne de la chaîne des Churfirsten est accessible via un chemin de randonnée, mais seul le Chäserrugg, culminant à 2 262 mètres d’altitude, est également accessible en téléphérique. Ce dernier nous transporte jusqu’à la gare supérieure. Les architectes bâlois de renom Herzog & de Meuron ont reconstruit cette station en 2015. Comme toutes leurs constructions, elle a quelque chose de particulier qu’on ne retrouve habituellement pas avec les autres bâtiments. La forme et la fonction sont harmonisées de manière idéale et confèrent au bâtiment coffré de bois une élégance savamment dosée, qui s’intègre parfaitement dans le paysage montagneux.

Le voyage commence à Unterwasser, dans le pittoresque Toggenburg, d’abord dans un funiculaire romantique jusqu’à Iltios, un joli alpage à mi-chemin, puis dans le téléphérique du Chäserrugg : et tout ceci sans avoir à gravir une seule marche. Une fois arrivés au sommet, un fantastique panorama s’offre à vous : au Nord, la vue s’étend au-delà du Säntis jusqu’en Allemagne ; au Sud, les Alpes glaronaises et au Sud-Est, on peut voir les Alpes grisonnes. Tout en bas de cette hauteur vertigineuse, la vue donne sur le lac de Walenstadt.

Profiter de ce panorama et de cette étendue infinie est ce que la plupart des gens recherchent sur le majestueux Chäserrugg. Ils vivent l’architecture classieuse comme un cadeau bienfaisant, et il est bien connu que les bonnes choses vont toujours par trois : le restaurant est bien meilleur que ce qu’on pourrait attendre d’un refuge de montagne. Les serveuses et serveurs charmants nous apportent des plats délicieux, préparés avec soin, et des boissons raffinées à des prix tout à fait normaux.

L’excursion sur le Chäserrugg est en tout point une expérience sensorielle et ce encore plus à l’automne, car à son arrivée, l’air se refroidit et la vue est encore plus dégagée.

Liens (en allemand et anglais):

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication