Lorsque la paralysie se situe à un niveau où la musculature de la main ou du bras n'est que partiellement innervée, voire plus du tout (tétraplégie), de nombreuses activités de la vie quotidienne ne sont souvent plus possibles: manipuler une télécommande standard, saisir le combiné du téléphone ou encore appuyer sur l'interrupteur de la lumière.

Cependant, la perte de l'indépendance habituelle peut être compensée par l'utilisation d'aides électroniques.

Pour la saisie des commandes, l'utilisateur dispose d'une variété de capteurs spéciaux, tels que des interrupteurs, des commutateurs de pression, des leviers, des commandes par aspiration / souffle, des capteurs de proximité ou d'inclinaison, des capteurs musculaires comme le joystick, ou la saisie vocale.

Lors d'une prise en charge dans un centre de réhabilitation, la personne concernée découvrira de tels appareils et s'appropriera leur usage dans le cadre de sa réhabilitation. Les commandes dont l'usage est le plus urgent sont le fonctionnement de l'appel de soins infirmiers, la manipulation des interrupteurs de la lumière, des appareils électroniques de divertissement et du téléphone. Dans la suite de la prise en charge, l'usage de l'ordinateur ou du téléphone mobile sera exercé; enfin, on pourra organiser la mise en place de tels appareils de commande et de manipulation dans le lieu de vie ou sur le lieu de travail.

Chaque appareil disponible sur le marché se distingue en partie par ses options de saisie, ses interfaces, par l'étendue possible des appareils commandés, la programmation plus ou moins flexible du panneau d'affichage (affichage, écran, écran tactile) et l'exécution de la commande. Le champ d'utilisation des appareils est individuel, de sorte que chaque utilisateur doit trouver l'appareil le plus adapté à ses besoins et en régler les paramètres selon sa convenance. Afin de pouvoir sélectionner l'appareil le plus adapté à ses besoins, l’idéal est d'essayer et de comparer différents systèmes.

Appareils de contrôle de l'environnement

Un appareil de contrôle de l'environnement peut également être considéré comme une télécommande universelle. Le dispositif de saisie d'un tel appareil peut en revanche être choisi, s'adaptant de façon rapide et flexible aux besoins, lors du changement des fonctions corporelles ou de l'environnement. Ainsi, par exemple, il est actionné à la main par un bouton ou un joystick en position assise dans un fauteuil roulant, alors que l'activation se fait par une commande par aspiration / souffle depuis le lit.

Le transfert de données depuis l'appareil de contrôle de l'environnement peut se faire par toutes les interfaces électroniques, en fonction du domaine d'emploi: infrarouge, wireless, Bluetooth, etc. Il s'ensuit que tous les appareils qui disposent de ces interfaces peuvent être commandés par un appareil de contrôle de l'environnement, dès lors que cet appareil y est assigné et que les codes correspondants lui sont transférés. Ce système permet donc d'exploiter toute la technologie de la maison, pour autant qu'elle soit automatisée: portes, fenêtres, stores, éclairage, chauffage, ascenseurs / élévateurs ou encore réglage du lit. Les appareils électroniques tels que télévision, radio, DVD, téléphones à commande infrarouge, etc. peuvent eux aussi être utilisés de la sorte.

Si l'appareil de contrôle de l'environnement est enclenché par un capteur, un balayage automatique sera lancé, c’est-à-dire la scansion et visualisation des champs, lignes ou colonnes. L'utilisateur devra alors activer à nouveau le capteur pour valider une commande. De tels dispositifs sont par exemple Keo, Gewa Control Prog, Gewa Control Omni ou Senior Pilot. En outre, le SiCare peut être activé par commande vocale; cependant, la reconnaissance vocale dépendant du locuteur. En revanche, le système Easy by Voice est un système activé vocalement, complètement intégré dans l'électronique domestique, qui fonctionne indépendamment du locuteur.

3090 Gewa Control Omni

Appareil de contrôle de l'environnement «Gewa Control Omni»

Qu'en est-il des téléphones mobiles? Certains fabricants proposent à cet effet des solutions spéciales, dans lesquelles l'appareil de contrôle de l'environnement peut être utilisé directement comme un téléphone mobile avec une carte SIM intégrée, notamment pour rédiger des SMS (p. ex. Gewa Control Omni).

Toutefois, afin d'être en mesure d'utiliser les nombreuses fonctionnalités d'un smartphone, il faut d'autres systèmes ou modèles, tels que le HouseMate pour smartphones ou tablettes Android ou le James4. Le smartphone devient alors en soi l'appareil de contrôle de l'environnement, ce qui nécessite cependant des adaptations particulières et des accessoires correspondants. De nombreux smartphones disposent de leur propre système de reconnaissance vocale et proposent déjà diverses fonctions; toutefois les personnes en situation de handicap se trouvent rapidement confrontées à des limitations d'utilisation au niveau de la saisie, puisque ces appareils requièrent partiellement l'utilisation de l'écran tactile, voire des touches.

3092 HouseMate

Système de contrôle de l'environnement «HouseMate» (Source: Unique Perspectives Limited)

Utilisation de l'ordinateur

Pour utiliser un ordinateur sans la souris et le clavier, ces derniers doivent être remplacés par d'autres appareils ou logiciels. Il existe à cet effet des souris spéciales ou adaptées individuellement, des boules (trackballs), des manettes de jeu (joysticks), des tablettes tactiles ou des claviers, et les fonctions de clic peuvent être exécutées au moyen de capteurs externes. Les mouvements du curseur peuvent être en outre intégralement exécutés sans l'usage des doigts, de la main ou du bras. HeadMouse reconnaît les mouvements d'un point réfléchissant les infrarouges, collé sur le front ou les lunettes, afin de déplacer le curseur selon ses mouvements. Les mouvements de la tête ne sont plus nécessaires lorsque l'on utilise des systèmes de commande oculaire comme SeeTech, Tobii PCEye ou Alea.

3094 Trackball mouse

Souris trackball (Source: © by Computer für Behinderte)

3098 Headmouse min

HeadMouse (avec point collé sur les lunettes)

Pour écrire des textes, un clavier virtuel est nécessaire; les clics sont produits en maintenant la position à un certain point, au moyen d'un logiciel de clic comme Dragger 32, ClickMaster, ou déclenchés par des capteurs externes. Les claviers virtuels intégrés dans les systèmes d'exploitation fonctionnent relativement bien, sans toutefois offrir les options spécifiques de préférence et prédiction de mot des logiciels spécialisés, comme OnScreenKeys ou WiVik. IntegraMouse Plus sans fil est adapté aux mouvements fins qui peuvent être exécutés avec la bouche; la fonction de clic se fait directement par aspiration / souffle.

3096 IntegraMouse

Souris à bouche «IntegraMouse»

En plus de ça, le logiciel de reconnaissance vocale a gagné d'importance, principalement quand il s'agit de traitement de texte. Avec Voice Pro ou Dragon Naturally Speaking, les commandes, la fonction de dictée et le mouvement du curseur peuvent être pratiqués par saisie vocale.

Communication

En cas de perte de la voix et de la fonction de la parole, causée par exemple par la nécessité d'une ventilation permanente ou temporaire, des dispositifs sont utilisés pour remplacer la communication verbale. Les dispositifs à base de texte, comme Allora ou Lightwriter, disposent d'un clavier pour la saisie, d'un écran pour afficher le texte, et partiellement aussi de l'émission d'une voix artificielle qui exécute la lecture des textes rédigés. D'autres appareils (LightTalker, SmallTalker, EcoTalker) disposent d'images et de symboles qui activent la reproduction de textes sauvegardés. Dans le cas de certains appareils, ces textes peuvent être enregistrés, par ex. par des membres de la famille ou des amis. En outre, il existe des logiciels de communication, tels que The Grid, OnScreenCommunicator, Tobii ou MoMobil, qui peuvent être soit intégrés ou ajoutés à un support à disposition comme un ordinateur fixe ou portable ou une tablette, soit proposés dans un appareil spécialisé à fonctionnement informatique. De tels appareils offrent diverses possibilités, dont celle de se connecter à différents modules de saisie et de contrôle, ou celle de commander la fonction d'un appareil de contrôle de l'environnement à partir d'interfaces spécifiques. Ainsi, ces dispositifs peuvent être utilisés en tant qu'ordinateur, appareil de contrôle de l'environnement et aide à la communication par des personnes fortement handicapées.

Une description exhaustive des aides électroniques n'est de loin pas possible dans un article de cette longueur. Les exemples cités ne constituent donc qu'un aperçu sommaire. Le marché évolue rapidement, de sorte que des innovations et de nouveaux développements sont proposés en permanence. Pour de plus amples informations et un conseil individualisé, des entreprises externes ou des centres pour personnes para-tétraplégiques se tiennent à votre disposition.

Vous pouvez commander ici des aides électroniques :

Base de données des aides auxiliaires (avec des informations sur le distributeur) :

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication