16 170 05 Koerperfuersorge FR Seite 19

À quoi dois-je prêter attention en ce qui concerne les épaules ?

Les épaules sont les articulations les plus sollicitées pendant la mobilisation, que ce soit pour s’asseoir ou pour se transférer. Par conséquent, il est important de les préserver autant que possible, notamment en ne se laissant pas empoigner par les mains pour se mettre en position assise ni en se hissant soi-même à la potence de lit.

À quel niveau les aidants peuvent-ils le mieux vous aider lors des transferts ?

Pendant le transfert, la personne aidante se place devant la personne en fauteuil roulant afin de pouvoir réagir immédiatement si celle-ci perd l’équilibre de la partie supérieure de son corps et si elle risque de faire une chute. L’aidant doit veiller à ne pas se tenir trop près de la personne en fauteuil roulant afin de ne pas la gêner dans sa manœuvre de transfert.

Les transferts techniquement mal exécutés augmentent considérablement le risque pour la personne en fauteuil roulant de se blesser :

  • lésions de la peau
    • forces de cisaillement pouvant provoquer des déchirures de la peau
    • écorchures
    • lésion des couches plus profondes de la peau entraînant la formation d’escarres
  • chutes avec graves séquelles pour la santé
    • contusions, éraflures, plaies qui déchirent et broient les tissus
    • fractures

Pourquoi dois-je dire à la personne aidante de ne pas m’empoigner

pour m’aider à me mettre

en position assise ?

Ce mouvement est mauvais et pour votre santé et pour celle de la personne qui vous aide. Pour vous, la forte traction exercée au niveau de vos épaules peut être préjudiciable à long terme. Quant aux personnes aidantes, cela pourrait leur causer des problèmes de dos. De plus, en vous asseyant de cette manière, vous ne pouvez pas accompagner votre propre mouvement ni le contrôler.

Lorsque je voyage et qu’on effectue les transferts dans l’avion, on me soulève toujours par les épaules et elles me font mal après.Que puis-je faire ?

Dans certaines situations, il est difficile de ne pas se faire soulever par les épaules ; c’est souvent le cas lors des transferts en avion. Lorsque l’on vous soulève, pensez à bien abaisser vos épaules vers le bas afin de les stabiliser. Si vous n’êtes pas en mesure de le faire ou que vous avez déjà des problèmes aux épaules, il faudrait utiliser une sangle de transfert. Il s’agit d’une large sangle munie d’anses que l’on place autour de votre taille afin que les personnes qui vous aident puissent vous soulever sans solliciter vos épaules.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à commenter !

Évaluez cette publication