• La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

  • La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

  • La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

  • La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

  • La communauté online pour les personnes ayant une lésion de la moelle épinière, leur famille et leurs amis

Voyager

Une fois que vous aurez fini votre rééducation, vous ne sortirez peut-être pas beaucoup de chez vous au début et préférerez sans doute rester dans l’environnement qui vous est familier. Puis, vous envisagerez d’entreprendre des voyages. D’ailleurs, vous aviez peut-être déjà fait des excursions en groupe, en famille ou avec des amis lors de votre rééducation et sans doute pris les transports en commun.

Quand on se déplace en fauteuil roulant, il faut s’y prendre un peu plus longtemps à l’avance et être bien organisé. Il est aussi nécessaire d’avoir une bonne faculté d’adaptation et une bonne dose d’imagination si l’on veut arriver à ses fins et être satisfait.

Choisir sa destination

Quand l’envie vous prendra de lever l’ancre, ce à quoi vous devrez penser ne différera pas de ce que les personnes non paralysées doivent prendre en considération avant de prendre le large. En effet, il faut d’abord choisir le pays ou la région de destination et se demander quel genre de voyage on souhaite faire. Voulez-vous passer des vacances faisant la part belle à la plage, à la montagne, préférez-vous faire tout un périple et découvrir plusieurs villes, êtes-vous tenté par un vaste itinéraire touristique ou une croisière ? Souhaitez-vous dormir à l’hôtel, prendre une location de vacances ou faire du camping ? Vous vous déplacerez par le train, en voiture ou en avion ?

En fait, cela dépend plutôt de votre budget que de votre fauteuil roulant et des aides techniques. Avant d’effectuer la réservation de votre vol, de votre hôtel ou du restaurant de votre choix, prévenez vos interlocuteurs que vous êtes en fauteuil roulant et précisez-leur bien de quoi vous avez impérativement besoin. Ainsi, ils pourront prendre toutes leurs dispositions pour vous accueillir.

Réserver son voyage

Si vous souhaitez organiser vous-même votre voyage, consultez les hôtels et hébergements accessibles en fauteuil roulant sur internet. Soyez sur vos gardes car on n’est pas toujours bien aiguillé.

En effet, il faut d’abord aller sur la page d’accueil d’un hôtelier et sélectionner sa destination ainsi que la date à laquelle on souhaite partir pour ensuite accéder au lien « autres critères de choix » ou « options supplémentaires » afin d’affiner la recherche à la rubrique « facilités » ou « équipement de la chambre ». Il faut alors cliquer sur « accessible en fauteuil roulant » ou « accessible aux personnes à mobilité réduite » et relancer la recherche. Attention : accessible en fauteuil roulant et accessible aux personnes à mobilité réduite ne veulent pas dire que sur place vous aurez un lit médicalisé à commande électrique et une salle de bains avec siège de douche pour personnes paralysées médullaires ni un fauteuil roulant pour la douche.

SA1844

Il est vivement conseillé de bien se renseigner sur les abords de l’hébergement et de contacter la personne qui vous recevra avant de réserver définitivement ; vous lui demanderez si la chambre est réellement accessible en fauteuil roulant (zone d’approche de l’entrée principale sans aucune marche, largeur des portes, de celle du corridor ou passage dans la chambre (aire de rotation), hauteur du lit, présence ou non d’un siège de douche – une chaise de jardin tenant parfois lieu de siège de douche. Il peut être utile de consulter le site wheelmap.org pour savoir si la destination envisagée a bien la dénomination « accessible en fauteuil roulant » ou non.

Tous ces aspects peuvent paraître très compliqués, mais grâce à cette formidable source d’informations qu’est internet, il est de plus en plus facile de s’offrir de belles vacances en étant en fauteuil roulant. De multiples possibilités existent pour planifier et réserver sa formule de vacances favorite, soit en faisant appel à certains voyagistes dont c’est la spécialité de proposer des voyages en fauteuil roulant soit en utilisant les moteurs de recherche.

800 8049

Plan incliné mis à disposition à la gare pour descendre du train

Les moyens de transport en commun – train / bus / bateau

De nos jours, nombreux sont les transports en commun à être accessibles en fauteuil roulant. Il est toutefois recommandé de s’informer au préalable si le train, le bus, le bateau que l’on veut prendre sont vraiment accessibles en fauteuil roulant et poser notamment les questions que voici : faut-il prévenir à l’avance qu’on prendra tel ou tel moyen de transport ? Comment se présente l’accès aux quais, etc. ? Les trains ne sont pas tous conçus avec un accès de plain-pied et, parfois, c’est au prix d’efforts surhumains que l’on parvient à monter dans le train. Dans les petites gares, la plateforme des quais est rarement surbaissée et les élévateurs ne sont pas présents partout. Pour les longs trajets, il est en outre conseillé de demander si les toilettes sont réellement accessibles en fauteuil roulant. En général, il faut téléphoner 24 heures à l’avance pour prévenir et poser toutes ces questions afin d’éviter toute déconvenue.

Dans beaucoup de transports en commun, les personnes qui ont un handicap physique ont droit à une réduction de prix. Souvent, la personne ayant un handicap et / ou le tiers accompagnant bénéficient d’un prix réduit s’ils sont en mesure de produire une carte mentionnant expressément le besoin d’accompagnement. Vous trouverez de plus amples informations à ce sujet en vous adressant directement à l’entreprise de transport concernée mais aussi l’Association suisse des paraplégiques.

L’avion

Dans la plupart des aéroports, les prestations de services destinées aux personnes ayant un handicap sont standardisées. Bien souvent, c’est une société attitrée pour tout l’aéroport (et non la compagnie aérienne) qui prend en charge l’assistance des personnes à mobilité réduite – depuis l’enregistrement de leurs bagages jusqu’à l’embarquement.

Des services d’assistance comme ceux de la société « Careport » proposent une aide à l’embarquement et au débarquement ainsi que pour les correspondances (sachant que c’est à vous de prévoir suffisamment de temps entre deux vols) et fournissent l’équipement nécessaire à la mobilité de la personne porteuse d’un handicap. Par contre, les soins ne font pas partie de leurs prestations. Il est très important de bien préciser le type de handicap que vous avez pour éviter tout malentendu du genre «Je croyais que vous seriez en mesure de faire quelques pas ».

IMG 5982

Véhicule élévateur permettant un embarquement sans obstacle des personnes en fauteuil roulant à bord des avions (Medical Highloader)

Avant d’embarquer, il faut se transférer dans une « aisle chair », chaise roulante étroite grâce à laquelle on peut passer dans les allées exiguës de l’appareil pour vous mener à votre siège. Si vous avez besoin de vous faire aider, les accompagnateurs vous aideront lors de vos transferts. Il faudra peut-être leur préciser comment faire pour vous aider au mieux.

À noter que le personnel de bord n’offre pas de soins, ni quand vous occupez votre siège ni aux toilettes, l’aide fournie se limitant à une assistance à l’embarquement, au débarquement et au rangement de vos bagages. Si vous avez besoin d’un soutien particulier pendant le vol, vous devez emmener quelqu’un avec vous.

Si vous envisagez de partir en voyage en fauteuil roulant électrique ou avec un Swiss Trac (tire-fauteuil électrique), c’est à vous de déconnecter la batterie et de parer à tout risque de reconnexion pendant le vol. Renseignez-vous bien à l’avance sur toutes les dispositions que vous devez prendre. Parfois, c’est un service de l’aéroport qui s’en occupe, mais toutes les destinations n’offrent pas systématiquement la garantie qu’une fois arrivé à bon port, le personnel saura ce qu’il faut faire pour remettre votre fauteuil roulant en marche.

SO1902

Transfert dans une « aisle chair »

Partir à l’autre bout du monde sous d’autres latitudes

Partir en voyage dans des pays où le climat est radicalement différent est éprouvant pour le corps. Si vous avez une paralysie médullaire, vous devez prendre en compte les recommandations ci-dessous.

Si vous partez aux antipodes, avec tout ce que cela implique en termes de différences de culture, il est conseillé de faire très attention à ce que vous buvez et mangez. La qualité de l’eau n’étant pas la même partout dans le monde, on a souvent de mauvaises surprises, notamment des troubles intestinaux et gastriques à cause des crudités, des fruits frais et des glaçons. N’oubliez pas que vous n’avez pas forcément la possibilité de passer vite aux toilettes comme d’habitude, raison pour laquelle il faudra que vous fassiez beaucoup plus attention. Il est recommandé d’emporter avec vous des solutions d’électrolytes sous forme de poudre pour pouvoir parer au plus pressé.

Préparatifs pour être fin prêt

Faites une liste de vos besoins à vous où vous inscrirez, en plus de vos effets personnels, le matériel dont vous avez besoin (cathéters, articles pour l’incontinence, médicaments, moyens de transfert, etc.). Le matériel auquel vous êtes accoutumé n’est pas forcément disponible dans tous les pays ; aussi est-il important d’en avoir assez en réserve, outre la quantité que vous avez l’habitude d’utiliser. Certaines sociétés sont représentées dans le monde entier, d’autres uniquement en Europe. Si vous souhaitez faire un long voyage et que vous ne voulez pas transporter tout le matériel vous-même, vous pouvez l’expédier avant de partir ou le commander directement auprès de la filiale sur place, auquel cas vous devez, avant même de partir, avoir reçu l’engagement ferme de cette dernière qu’elle vous fournira tous les articles commandés.

N’oubliez pas d’emporter les attestations, ordonnances médicales, certificats médicaux, etc. avec vous. Il existe des pays qui interdisent l’introduction de certains médicaments à défaut d’attestation médicale. Le mieux est de vous renseigner auprès de votre médecin traitant ou du service ambulatoire du centre pour paraplégiques qui vous suit.

Toilettes publiques

Il est parfois difficile de trouver des toilettes qui soient accessibles en fauteuil roulant. Là, les médias numériques sont d’un grand secours. Il existe en effet des applis WC spéciales pour smartphones et des pages internet dédiées à la géolocalisation des toilettes.

La clé eurokey notamment couvre bien la Suisse, l’Allemagne, l’Autriche et la République tchèque. Grâce à cette clé, vous pouvez accéder aux toilettes pour personnes à mobilité réduite et voir où se trouvent les ascenseurs, les plateformes élévatrices, etc. Pour en savoir plus, consulter le site www.eurokey.ch. Il existe aussi une appli pour smartphones permettant de localiser les sites.

Volet médical et pratique pour les préparatifs de voyage

  • Emporter votre carte suisse d’assurance-maladie LAMal pour voyager à l’étranger
  • Dossier médical
    • Description de la paralysie et de vos besoins spécifiques en donnant toutes les précisions nécessaires
    • Formulaire dûment signé par le médecin et pourvu du cachet du médecin attestant votre aptitude à prendre l’avion
    • Faire éventuellement traduire vos documents en anglais, l’idéal étant de le faire dans la langue du pays où vous vous rendez
    • Faire le nécessaire pour obtenir les coordonnées d’un médecin sur place
  • Médicaments dont vous avez besoin en quantité suffisante (en plus de votre propre trousse à pharmacie)
    • Demander à votre médecin traitant si vous devez prendre des médicaments à titre préventif contre le risque de thrombose
    • Certificat médical pour le transport de produits dits stupéfiants afin de pouvoir les emporter à l’étranger
  • Voyages par avion : déclaration de conformité avec la FAA du fabricant pour les équipements médicaux que vous emportez à bord de l’avion
  • Emporter vos moyens auxiliaires et aides techniques ainsi que les pièces de rechange, (kit de réparation pour pneus avec rustines, etc.)
  • Vérifier la compatibilité de vos moyens auxiliaires électriques avec la tension du réseau électrique du pays de destination et emporter des adaptateurs si besoin est
  • Regarder quels prestataires de services proposent leurs services en cas de panne / problèmes dans le pays de destination
  • Éventuellement, rechercher avant de partir les entreprises de location d’aides techniques
    • prendre contact au préalable pour savoir si le moyen auxiliaire souhaité est disponible

Comments (0)

There are no comments posted here yet
Forum
Réponses les plus récentes
170 nevea
Comment utiliser les pédales d'un piano, sans pouvoir utiliser ses jambes?
Effectivement, CanAssist ne propose pas leur matériel à la vente! En espérant que ca se développe par chez nous un jour...
3 nevea 21/01/20
172 nevea
Stress post-traumatique
Merci pour ce témoignage! En effet, on est tous plus ou moins traumatisé et en état d'alerte permanent... est-ce qu'on peut y remédier? Pour...
2 nevea 21/01/20
488 carken
Appartement accessible à louer sur la Costa Brava Espagne - Avec lit...
les tarifs de location 2020 sont publiés http://appartrolli.e-monsite.com/pages/location-1.html  !  
1 carken 18/01/20
Douleurs neuropathiques
Salut Sébastian:!  Tout d'abord ! Bon Anne a toi et te proches.! Aussi que je te chouette le bienvenu dans la Community.! Très ravie qui tu...
1 Francescolife 16/01/20
Demandez à l’expert
Réponses les plus récentes
433 Angelique
1 ANKS 14/12/19
433 Monika93
1 ANKS 13/11/19
660 Monika93
6 odyssita 18/10/19

Blog
Publications du blog les plus récentes
Écrire de la littérature pour enfants en fauteuil roulant
Histoires de Grandad Wheels et Franz-Joseph Huainigg
0
kitwan 27/01/20 Dans Société
L'affection handicapée
Amoureux de la personne handicapée ou du handicap ?
0
Sorli 13/01/20 Dans Nouvelles
Les robots-soignants
Les robots prendront-ils soin de nous à l’avenir ?
0
Wiki
Les plus souvent lus
La peau et les points de pression
Comment apparaissent les points de pression ? Une pression prolongée ou une forte pression de courte durée sur une zone particulière de la peau provoque une réduction du flux sanguin dans les tissus de la peau. Apparaît alors une rougeur locale...
Les thromboses veineuses
Qu’est-ce qu’une thrombose et comment se forme-t-elle ? Par thrombose veineuse, on entend la formation d’un caillot de sang (thrombus1) (A) dans une veine, ce qui provoque l’apparition d’un goulot d’étranglement et vient oblitérer (boucher) la...
Expectoration et mobilisation des sécrétions
L’expectoration des sécrétions est très importante afin de pouvoir respirer librement. Tousser est un réflexe de protection pour désencombrer les voies respiratoires afin de libérer les glaires et de les expulser par les voies respiratoires. Pour...

Notre communauté
Sujets les plus récents
24/02/20 Dans Actuelles
Une maman sur 4 roues se raconte sur les réseaux sociaux
Vous êtes-vous déjà demandés comment c’est la vie d'une maman en fauteuil roulant ? Découvrez-le ! Voici l’histoire d’une d’entre elles, Olivia, femme, épouse et mère de deux...
0
27/01/20 Dans Actuelles
Les proches aidants ont leur page internet !
Le site procheconnect est une plateforme de communication pour les proches aidants dont l'objectif est de mieux les informer sur tout ce qui peut les soutenir dans leur tâche, en réduisant l'effort...
0
16/01/20 Dans Actuelles
Championnats suisses à Airolo
Passionnés de ski, venez à Airolo! Du vendredi 24 au dimanche 26 janvier, les pistes d'Airolo-Pesciüm accueilleront les Championnats suisses de ski paralympique 2020. Programme de la...
0

Contact

Recherche suisse pour paraplégiques
Guido A. Zäch Strasse 4
6207 Nottwil
Suisse

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
T 0800 727 236 (de la Suisse, gratuit)
T +41 41 939 65 55 (d’autres pays, payant)

Faites partie de la Communauté – inscrivez-vous maintenant!