Rendre les fauteuils roulants tendance ?

Imaginez sortir avec votre fauteuil roulant, non pas sur votre fauteuil roulant, mais comme si vous promeniez votre chien. Que pensez-vous de cette idée ? Cette année, un fauteuil roulant de ce type a été présenté à Rehacare, un salon international annuel pour la réadaptation et les soins tenu à Düsseldorf. Ce fauteuil roulant spécial est connu sous le nom de iBuddy.

Vous voulez un compagnon capable de se transformer en fauteuil roulant quand cela est nécessaire ? (Source: karmamedical.com)

Un fauteuil roulant « ami »

iBuddy est un fauteuil roulant robotique développé par Mobotics Lab – une équipe de recherche et de développement de Karma Medical Products, un des plus grands fournisseurs de fauteuils roulants en Asie. Il s’agit du premier fauteuil roulant intelligent pouvant suivre et transporter son utilisateur.

iBuddy cible avant tout les personnes âgées, qui sont souvent affectées par une perte de mobilité et mènent de ce fait des styles de vie moins actifs. Mobotics Lab met en avant le fait que certaines personnes âgées trouvent cela rebutant d’utiliser un fauteuil roulant. Elles considèrent les fauteuils roulants comme un signe de faiblesse. L’idée centrale du concept iBuddy était donc de concevoir un moyen d’assistance à la mobilité qui soit attractif sur le plan visuel et facile à utiliser, afin de susciter une réaction positive quant à l’utilisation d’un fauteuil roulant. iBuddy, comme son nom le suggère, joue la plupart du temps plutôt un rôle de copain accompagnant l’utilisateur.

Mobotics Lab a également inclus des fonctions tendances telles que la géolocalisation en temps réel, qui permet d’informer les aidants de la localisation de l’utilisateur d’iBuddy via la connexion à une application pour smartphones. Grâce à cette fonction, une assistance peut être apportée rapidement lorsque cela est nécessaire.

Plus qu’un dispositif d’assistance

Mes sentiments sont partagés concernant le concept iBuddy. D’une part, j’apprécie le fait que cela permette à ses utilisateurs d’être indépendants à tout moment. L’article le plus récent portait sur les implications des voitures autonomes pour les personnes en situation de handicap. De la même façon que ces voitures, iBuddy, doté de multiples fonctions et se dirigeant de façon autonome, aide ses utilisateurs dans diverses situations où ils auraient sinon nécessité l’aide de quelqu’un. Cela fait de l’iBuddy un fauteuil roulant vraiment attractif.

Quelle est votre image de vous-même et des autres personnes en fauteuil roulant ? Est-ce un symbole de force ou de faiblesse ?

D’autre part, je doute qu’iBuddy puisse réellement motiver ses utilisateurs à sortir plus souvent grâce à son apparence. En tant qu’utilisateur, j’aurais plutôt l’impression d’avoir l’air étrange que tendance avec cette chose encombrante me suivant partout. Si je ne souhaite pas être vu en fauteuil roulant, je ne suis pas certain d’aimer l’idée d’attirer encore plus l’attention en sortant avec un tel équipement.

Récemment, j’ai lu un article concernant le sentiment pouvant être éprouvé lorsque l’on utilise un fauteuil roulant. Il rapportait l’histoire d’une femme âgée sans lésion médullaire qui, au début, ne voulait pas utiliser de fauteuil roulant. Toutefois, dans un second temps, elle avait apprécié la liberté et la vitesse que lui offrait le fauteuil roulant. Elle appréciait même l’attention qu’elle attirait en tant qu’utilisatrice de fauteuil roulant.

Un tel plaisir et le concept de iBuddy me questionnent à nouveau quant aux fonctions des dispositifs d’assistance pour les personnes en situation de handicap. Ces dernières ont-elles besoin d’un outil ou d’une machine simplement pour sa fonction d’assistance ou ont-elles besoin d’un outil pouvant les aider à paraître plus fortes ou même à retrouver leur confiance dans la vie ? Je me demande si les appareils tels que iBuddy peuvent opérer leur magie sur les personnes atteintes d’une lésion médullaire qui n’ont pas toujours besoin d’un fauteuil roulant. Je pense qu’il serait génial de marcher à côté de l’appareil aussi longtemps qu’elles le voudraient, puis de s’installer sur le fauteuil roulant lorsque que cela est nécessaire.

Que pensez-vous de l’iBuddy ? Et que représente un fauteuil roulant pour vous ?

[traduction de la publication originale en anglais]

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication