Les super-héros de bandes dessinées sont exactement comme nous… Alors pourquoi pas des super-héros avec des handicaps ?

Quel est le premier super-héros qui vous vient à l’esprit ? Je suis sûr que vous pensez à Superman, Batman ou Spiderman...

Bon, ils sont bien sûr très célèbres, mais tous les super-héros n’ont pas un corps parfait, un esprit malin ou un sens de l’humour chaleureux, et tous les super-héros n’ont pas des super-pouvoirs. En réalité, pratiquement tous les super-héros des bandes dessinées, des dessins animés ou des films sont... des humains !

Pour l’industrie de la bande dessinée, présenter des humains comme vous et moi en tant que super-héros est la clé du succès. C’est la raison pour laquelle, de nos jours, les super-héros ont des origines ethniques différentes, des orientations sexuelles différentes, des religions différentes, etc., et c’est la raison pour laquelle les personnes avec une lésion de la moelle épinière sont également représentées.

captain america poster i want you

L’industrie de la bande dessinée vous veut ! C’est pourquoi il existe désormais une grande variété de super-héros. (Source : https://marvelcinematicuniverse.fandom.com/wiki/Captain_America_(Fiction))

Charles Xavier ou Professeur X

X-men est la bande dessinée par excellence qui représente intentionnellement des groupes minoritaires et aborde des questions sociales. La série de bandes dessinées a débuté en septembre 1963 et de nouveaux albums ne cessent d’être publiés depuis lors. Elle est devenue tellement célèbre qu’elle a inspiré de multiples dessins animés, séries et films. Compte tenu de la quantité énorme d’histoires et de l’intrigue complexe, essayer de raconter l’histoire d’un X-men est plus difficile que d’expliquer toute une telenovela mexicaine, mais essayons :

Le personnage le plus important et le plus influent des X-men est leur chef et mentor, le Professeur X. Né en 1939 sous le nom de Charles Francis Xavier, ce dernier découvre ses pouvoirs télépathiques à l’âge de 10 ans. Cette capacité fait de lui un mutant, une sous-espèce d’humains qui sont nés avec des pouvoirs activés par le « Gène X ». En raison de l’immense énergie psychique émanant de sa tête, Charles devient chauve alors qu’il est encore jeune.

En grandissant, Charles parvient à contrôler son pouvoir et devient le plus grand télépathe au monde. En dépit de son pouvoir, Charles est un génie naturel. Il décroche son diplôme de l’université Harvard à l’âge de 16 ans et continue à étudier la génétique, la biophysique, la psychologie, l’anthropologie et la psychiatrie à l’université d’Oxford et à l’université Columbia.

Il sert également dans l’armée américaine, où il rencontre pour la première fois Erik Lehnsherr qui deviendra plus tard un des ennemis de la saga, « Magnéto ». Au cours d’une mission dans l’Himalaya, un éboulement laisse Charles paraplégique. Il existe également d’autres versions de cet accident ; par exemple dans le film « X-Men : Le Commencement », une balle déviée par Magnéto frappe Charles dans la colonne vertébrale.

professor x erinnert sich an erste x men

Charles Xavier se rappelant de ses premiers étudiants, qui sont maintenant des X-men. (Source : https://ultimate-marvel-cinematic-universe.fandom.com/wiki/Professor_X)

Après l’accident, Charles pense à son rêve de créer un futur où les mutants et les hommes coexisteraient pacifiquement. Il ouvre l’« École Xavier pour jeunes surdoués », un manoir où les jeunes mutants peuvent vivre en paix, étudier et apprendre à utiliser leurs propres pouvoirs pour faire le bien. Les étudiants les plus puissants formeront ensuite les X-men, un groupe de mutants dirigés par Charles, alias le « Professeur X », qui se battent contre d’autres mutants ayant des intentions criminelles.

Barbara Gordon ou Batgirl

Batman est tellement célèbre que les personnages secondaires, tels que Robin, le majordome Alfred et Batgirl, sont également connus des gens qui ne lisent pas de bandes dessinées. Ainsi, tous les fans de la série ont été choqués en voyant Batgirl paralysée après s’être fait brutalement tirer dessus par le Joker dans l’album « Batman: The Killing Joke », mais commençons par le début...

La jeune orpheline Barbara Gordon est la nièce du commissaire de Gotham Jim Gordon, le seul officier de police qui collabore avec Batman. La jeune fille est très intelligente et c’est aussi une gymnaste de talent. Elle est si obsédée par Batman qu’elle se confectionne elle-même un costume et commence à lutter contre le crime en l’imitant. Une nuit, elle réussit à sauver l’alter ego de Batman, Bruce Wayne, des mains d’un tueur et commence à s’appeler Batgirl. Impressionné par l’habileté de la jeune fille, Robin convainc Batman de la laisser rejoindre la Bat-Family.

batgirl

Batgirl (Source : https://www.dccomics.com/characters/batgirl)

Le personnage a connu un vif succès au début, mais avec le temps, sa visibilité a diminué, et c’est à ce moment-là que le Joker – ou plus précisément les auteurs de la bande dessinée – l’a pratiquement « tué ». Toutefois, l’héroïne était tellement aimée que les auteurs l’ont reconvertie en un personnage vivant avec un handicap.

Barbara consacre son temps au développement de l’un des systèmes informatiques les plus complexes et puissants au monde, accumulant ainsi une quantité colossale d’informations. Sous sa nouvelle identité, Oracle, elle continue à travailler pour la Bat-Family et crée sa propre équipe d’héroïnes, les « Birds of Prey ». Elle est dépeinte comme une femme séduisante, intelligente, en bonne santé, indépendante – et dans un fauteuil roulant.

oracle

Oracle (Source : https://dc.fandom.com/wiki/Barbara_Gordon_(New_Earth)

La représentation du handicap dans les bandes dessinées

Comme mentionné précédemment, les bandes dessinées tentent d’être le miroir de notre société. Malheureusement, cette intention ne semble pas toujours être fructueuse : certains lecteurs ou groupes militants trouvent que la représentation de certains personnages est sexiste, raciste, homophobe – ou capacitiste. L’histoire de Batgirl/Oracle, par exemple, a même suscité deux de ces critiques. Tout d’abord, après la blessure de Batgirl infligée par la main du Joker, des militantes féministes se sont plaintes qu’elle était représentée comme désemparée, dépendante et victime de violence à caractère sexuel.

C’est aussi en raison de ces plaintes que les auteurs de la bande dessinée ont finalement à nouveau changé le rôle de Barbara : ils ont « guéri » sa paralysie et l’ont faite revenir en tant que Batgirl. Cela a agacé les militants du handicap, qui ont perdu l’occasion d’approfondir le personnage handicapé d’Oracle et de lutter contre l’image asexuée stéréotypée des personnes en situation de handicap. En outre, ils ont critiqué le fait que Barbara ait été « guérie » de sa paralysie, ce qui suggère qu’être en fauteuil roulant est quelque chose de négatif qui doit être surmonté, alors que ce n’est pas encore possible en réalité.

D’autres héros handicapés de bandes dessinées, tels que Daredevil (aveugle en raison d’un accident), Echo (sourde depuis la naissance) ou le Professeur X dont nous avons parlé, sont acclamés dans le monde entier. Contrairement à ce qui est arrivé à Barbara Gordon, la majorité des lecteurs ne veulent pas voir ces héros guéris de leurs blessures ou handicaps.

« Tu seras différent. Parfois, même, tu te sentiras exclu. Mais tu ne seras jamais seul. »

Superman

Le monde des bandes dessinées est en constante évolution, car les gens évoluent constamment. Aujourd’hui, la diversité des héros de bandes dessinées devient de plus en plus importante, ce qui permet à tous les groupes de personnes de s’identifier plus facilement à eux. Un exemple éloquent est le personnage de Black Panther, qui a récemment été médiatisé en raison de la mort de l’acteur qui l’incarnait, Chadwick Boseman. C’est moins connu, mais il existe également un Superman chinois, un super-héros homosexuel Colossus et une super-héroïne musulmane Miss Marvel.

Dans ce vaste monde des personnages de bandes dessinées, le Professeur X et Oracle représentent les personnes atteintes d’une lésion de la moelle épinière dans des rôles positifs et actifs, ce qui aide en particulier les jeunes à surmonter les stéréotypes à l’égard des personnes atteintes d’une lésion de la moelle épinière.

chadwick boseman als black panther

Chadwick Boseman incarnant Black Panther (photo de Marvel / Walt Disney Studios / Everett)

Que pensez-vous de la représentation des personnes avec des handicaps dans les bandes dessinées ? Quelles histoires et quels personnages de bandes dessinées aimez-vous ?

Comments (2)

This comment was minimized by the moderator on the site

Moi je trouve que c'est super! La société a besoin de modèles en tous genres et pas uniquement pour les personnes concernées qui s'y identifieraient...

This comment was minimized by the moderator on the site

Je suis très heureux d'entendre que mon message a été compris, merci beaucoup nevea
La bande dessinée, c'est pour tout le monde!

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication