L'hippothérapie est une méthode thérapeutique reconnue de physiothérapie à l'aide d'un cheval de petite taille. Avec l'hippothérapie, les mouvements tridimensionnels cadencés du cheval sont transmis au patient et ont des effets thérapeutiques sans que le patient agisse activement sur le cheval. Le transfert, à savoir la montée sur le cheval et la descente, est déjà un élément essentiel du traitement.

7307 1 transfervompferd in den rollstuhl

Transfert du cheval dans la chaise roulante

Mode d'action

Les mouvements induits par le dos du cheval ont surtout des effets décontractants mais aussi fortifiants et stimulants. Le patient est assis à califourchon sur le cheval, ce dernier étant dirigé au pas par un guide. Cette position assise peut déjà agir positivement sur les muscles crispés du torse et des jambes. Le thérapeute soutient le patient et donne des instructions pour les exercices. En outre, il peut stimuler le mouvement souhaité du bassin avec ses mains. Ainsi, les muscles alternent en permanence entre contraction et décontraction. En même temps, l'équilibre, le contrôle postural du torse et la coordination sont travaillés, les muscles affaiblis sont renforcés et les tensions sont apaisées.

Ainsi, le recours à l'hippothérapie répond à différents objectifs thérapeutiques, souvent au soulagement des douleurs ou à la régulation des tensions musculaires. Dans une étude sur l'augmentation du tonus musculaire (spasticité) chez les personnes paraplégiques, on a pu constater des améliorations grâce à l'hippothérapie (Lechner et al. 2003). Par ailleurs, la thérapie avec le cheval a un effet positif et motivant pour les patients d'un point de vue psychique.

7310 2 beiderhippotherapie werden gleichgewicht und koordination geschult

L'hippothérapie permet de travailler l'équilibre et la coordination.

7311 3 dietherapeutinstuetzt den patienten und stimuliert zugleich die gewuenschte beckenbewegung

La thérapeute soutient le patient et stimule en même temps le mouvement souhaité du bassin.

Les qualités individuelles et le caractère du cheval sont très importants. Les chevaux utilisés pour la thérapie n'appartiennent pas à une race déterminée mais suivent une formation spéciale et sont très sensibles. Pendant la formation, ils sont habitués aux fauteuils roulants et aux béquilles et apprennent à se tenir près d'ascenseurs ou de rampes et à gérer les mouvements atypiques des patients. La formation du cheval a pour but de «garantir en même temps l'utilisation de tous les mouvements possibles et un niveau optimal de sécurité lors du recours à l'hippothérapie» (Deutsches Kuratorium für Therapeutisches Reiten e.V. (DKThR), traduit). Grâce à un cheval confiant, aimant le contact avec l'homme et obéissant, le comportement et l'état de santé du patient s'en voient positivement impactés.

Conditions indispensables pour le cheval

  • être en bonne forme mentale et émotionnelle pour recevoir et appliquer les ordres ciblés
  • muscles forts et endurance
  • doit pouvoir demeurer immobile et patient lorsqu'il se tient près de la rampe
  • avoir confiance dans les matériels thérapeutiques les plus divers (béquilles, fauteuils roulants, etc.)
  • se laisser guider des deux côtés à hauteur de l'encolure ou de l'épaule
  • être insensible à la spasticité et au déséquilibre du patient
  • pouvoir gérer la présence de plusieurs personnes autour de lui
  • conserver son calme en cas d'influences de l'environnement et de bruits de toute nature

Prise en charge des coûts et règlementation

Une fois la phase aigüe passée, l'hippothérapie peut intervenir en soins ambulatoires ou stationnaires. Elle est la plupart du temps utilisée chez les patients ayant des pathologies neurologiques, par exemple une paraplégie ou après une attaque cérébrale. Les frais sont partiellement pris en charge par les caisses maladie ou par les assurances invalidité, en Suisse p. ex. pour les adultes atteints de sclérose multiple ou les enfants atteints d'infirmité cérébrale. Pour d'autres diagnostics, le financement de l'hippothérapie doit être vérifié par un organisme tiers.

En Suisse, la thérapie, comme toutes les autres formes de physiothérapie, doit être prescrite par un médecin et réalisée par des physiothérapeutes ayant suivi une formation complémentaire en hippothérapie. Il s'agit généralement d'une formation spécialisée à la méthode Künzle (hippothérapie-K) – en Suisse, seule cette forme peut être facturée comme prestation remboursable. Les patients paraplégiques hospitalisés sont couverts par le forfait journalier de l'hôpital.

L'équipe thérapeutique se compose du patient, d'un cheval formé à la thérapie, d'un hippothérapeute (physiothérapeute ayant une formation complémentaire en hippothérapie-K) et d'une personne guidant le cheval.

La séance d'hippothérapie a lieu le plus souvent une fois par semaine. Elle est possible aussi bien à l'air libre que dans une salle. La durée du traitement dépend des contraintes supportables par le patient et de ses capacités et s'élève en moyenne à 30 minutes env. Pendant toute la séance, l'hippothérapeute veille à la sécurité du patient. Le casque n'est pas obligatoire (DKThR).

Conditions indispensables pour le patient

La personne doit disposer d'une stabilité d'assise et d'un contrôle du torse suffisant et pouvoir contrôler elle-même sa tête. L'aptitude individuelle doit être déterminée dans chaque cas par un personnel formé.

L'âge minimal requis pour les enfants est de quatre ans.

7315 4 diehippotherapiefindet in der freien natur statt

L'hippothérapie se déroule en pleine nature.

Informations complémentaires sur internet (en français et allemand):

Références:

  • Centre suisse des paraplégiques: hippothérapie, équitation pédagogique spécialisée et équitation thérapeutique. URL: http://www.paraplegiker-zentrum.ch/de/pub/spz/bereiche/physiotherapie/hippotherapie.htm (consulté le 30/07/2015)
  • Lechner HE, Feldhaus S, Gudmundsen L, Hegemann D, Michel D, Zäch GA, Knecht H. The short-term effect of hippotherapy on spasticity in patients with spinal cord injury. Spinal Cord. 2003 Sep;41(9):502-5.
  • Deutsches Kuratorium für Therapeutisches Reiten e.V. (DKThR): Wie wird Hippotherapie durchgeführt? URL: https://www.dkthr.de/de/therapeutisches-reiten/hippotherapie/wie-wird-hippotherapie-durchgefuehrt/ (consulté le 30/07/2015)
  • Abramovic M et al.: Hippotherapie. In: Zäch GA, Koch HG (Hrsg.) (2006): Paraplegie. Ganzheitliche Rehabilitation. Basel: Karger, S. 355f.

Informations sur les auteurs:

  • L'article a été rédigé par l'équipe d'experts en équitation pédagogique spécialisée et thérapeutique du service de Physiothérapie au sein du Centre suisse des paraplégiques (CSP) à Nottwil/Suisse, notamment par Sabine Grupp, Kathrin Kriesche et Sibille Bühlmann.
  • Dr Andrea Glässel est physiothérapeute et collaboratrice scientifique au sein de la Recherche suisse pour paraplégiques (RSP) à Nottwil/Suisse, où elle travaille depuis 2007. Elle est membre de l'équipe de paraforum.

Comments (0)

There are no comments posted here yet

Évaluez cette publication