Vous vous occupez et soignez à domicile un proche atteint de paraplégie ou d'un diagnostic similaire ? Pour vous aider à trouver le soutien adéquat, nous avons compilé pour vous les offres disponibles en Suisse : du conseil et de la formation continue aux services de relève et aux offres de vacances, en passant par l’indemnisation financière.

Sommaire :

 

S’occuper de vos proches ne va pas de soi. Merci !

Les proches aidants sont indispensables pour prodiguer des soins de qualité aux personnes dépendantes dans notre société. C'est grâce à eux que les personnes dépendantes peuvent vivre chez elles aussi longtemps que possible.

« Suis-je à la hauteur de cette tâche ? » Vous n'êtes pas seul à avoir ce genre de doutes. Aider vos proches tout en surmontant vos propres défis – privés et professionnels – est un véritable exercice d'équilibre. Chaque jour, il faut faire preuve d'engagement, de courage et de force. D'un autre côté, cette situation peut renforcer les liens familiaux et permettre à toutes les personnes concernées de se surpasser.

Pour être à la hauteur de votre rôle de proche aidant, le principe suivant est essentiel : vous ne devez pas négliger votre propre vie et votre propre santé – et vous pouvez demander de l'aide. Mais où trouver une telle aide ? Dans cet article, nous avons regroupé de nombreuses offres* qui peuvent vous faciliter la vie au quotidien.

*Attention : Les offres mentionnées changent en permanence, nous ne pouvons donc pas garantir que tous les liens et contenus soient à jour. Nous vous serions reconnaissants de nous Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. toute information à adapter ou toute autre offre utile, afin que nous puissions maintenir cette source d'informations aussi actuelle que possible pour tous les proches aidants. Merci beaucoup !

Que signifie « proches aidants » ou « proches soignants » ?

D’après l’Office fédéral de la santé publique OFSP, les notions de « prestations d’aide » et « prestations de soins » ne sont actuellement définies ni de manière précise ni de manière homogène dans les lois et les textes officiels. Dans la pratique également, les frontières sont floues. C'est pourquoi les notions de « proches aidants » et de « proches soignants » sont à considérer comme équivalentes dans cet article.

Une personne est un proche aidant ou un proche soignant lorsqu'elle consacre régulièrement du temps, en raison des circonstances ou à titre bénévole, pour aider au quotidien une personne de son entourage proche dont l'autonomie est limitée pour des raisons de santé ou autres. Ainsi, les proches aidants / soignants fournissent des services d'aide, de soins et de présence à titre extra-professionnel et informel afin de compenser les handicaps et l'incapacité d'une personne dans le besoin, d'assurer sa sécurité et de maintenir son identité et son appartenance sociale.

Différenciation courante entre aide et soins :

L'aide comprend généralement des services tels que les courses, la cuisine, la vaisselle, la lessive, le nettoyage, le jardinage, l'accompagnement lors de promenades, d'excursions, de visites à des manifestations, de rendez-vous médicaux et de démarches administratives, l'organisation de rendez-vous, de transports, de services et d'artisans, la gestion des finances, l'acquisition de moyens auxiliaires, etc.

Les soins comprennent des activités telles que l'aide à l'hygiène buccale et corporelle, l’aide à l'habillage et au déshabillage, l’aide à l'alimentation et au passage aux toilettes, le coucher, le positionnement, la mobilisation, les exercices de mobilité, le soin des plaies, la prévention des escarres, la mise en place de bas de contention, la préparation et l'administration de médicaments et d'injections, la mesure de la pression artérielle et de la glycémie, la pose et le changement de sondes et de cathéters, l'utilisation d'appareils respiratoires, etc.

La prise en charge de proches – un thème d'importance nationale

Bien que près de 600 000 personnes s'occupent de leurs proches en Suisse, les structures d'accueil de jour et de nuit visant à décharger les aidants sont encore trop peu utilisées.

La Recherche suisse pour paraplégiques et plusieurs études SwiSCI ont examiné spécifiquement la situation des proches aidants de personnes paraplégiques. Il s'est avéré que 63 % des proches interrogés n'avaient pas eu recours à un service de relève au cours des 12 derniers mois. De plus, 60 % des proches n'ont pas utilisé les possibilités d'indemnisation disponibles pour les soutenir – et ce, malgré des frais supplémentaires liés à la situation de soins parfois considérables.

Afin que la prise en charge de proches puisse être mieux conciliée avec une activité professionnelle, le Conseil fédéral a adopté un plan d'action pour soutenir et décharger les proches aidants. Les mesures concrètes sont expliquées ici et ci-dessous dans la section « Indemnisation financière ».

De nouveaux projets et offres pour les proches aidants sont continuellement publiés sur le site internet de l'OFSP. De plus, vous pouvez développer ou élargir vous-même une nouvelle offre. Vous trouverez de plus amples informations sur le programme de promotion de la Confédération sur ce site internet de l’Office fédéral des assurances sociales OFAS, sur lequel sont résumés de nombreux faits concernant le thème « Décharger les proches aidants ».

Le graphique de l'Office fédéral de la santé publique montre la fréquence des proches aidants de 16 à 86 ans, à chaque fois regroupés par tranche de 5 ans.

En Suisse, près de 600 000 personnes s'occupent de leurs proches. (Source : OFS/OFSP, https://soziale-sicherheit-chss.ch)

 

Où pouvez-vous concrètement trouver du soutien en tant que proche aidant ? Ici, sur la communauté du Groupe suisse pour paraplégiques, nous avons rassemblé les principales offres :

Services de conseil et groupes d'entraide

Parler avec des professionnels ou des personnes confrontées à des défis similaires donne le sentiment d'être compris. Vous trouverez ci-dessous des offres qui vous aideront avec des conseils pratiques et vous donneront de la force grâce à l'échange d'expériences d'égal à égal.

Pour les proches aidants (toute la Suisse)

Conseils de vie ASP

L'équipe Conseils de vie de l'Association suisse des paraplégiques (ASP) conseille et soutient les proches de personnes paraplégiques dans toute la Suisse dans un cadre ambulatoire. Les proches peuvent poser directement leurs questions, par exemple sur le financement, les droits aux prestations ou les inquiétudes concernant leur bien-être. L'ASP dispose d'une équipe de travailleurs sociaux qui peuvent vous assister en langue allemande, française, italienne, anglaise et espagnole.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 68 68

Des personnes avec et sans fauteuil roulant travaillent au sein de l'équipe Conseils de vie de l'ASP. Le montage photo montre les 14 collaborateurs.

L'équipe Conseils de vie de l'ASP soutient les personnes atteintes de paraplégie ainsi que leurs proches dans de multiples questions et problèmes.

Pro Infirmis

Pro Infirmis propose une consultation en ligne anonyme écrite. Une réponse aux questions est généralement fournie sous trois jours ouvrables. En outre, les services cantonaux de Pro Infirmis conseillent et accompagnent personnellement dans tous les domaines de la vie, sur des sujets tels que le logement, les services de relève, les assurances sociales, les finances et les tâches administratives.

Coûts : Consultation gratuite, certains services payants

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 058 775 20 00
Croix-Rouge suisse

La Croix-Rouge répond à des questions essentielles sur la prise en charge et les soins de proches et fournit en plus des informations. Des témoignages et une bibliothèque avec des guides, des films et d'autres informations utiles sont également disponibles.

Coûts : Informations gratuites, offres de relève payantes

Informations :

Info-Entraide Suisse

Des personnes se trouvant dans des situations de vie similaires s'associent pour s'aider mutuellement. Il suffit de saisir le thème dans le champ de recherche – par exemple « spina bifida », « SLA », « myopathie » ou « plégie » (pour la paraplégie) – et de cliquer en bas à gauche sur « Pour : proches ». De nouveaux groupes d'entraide peuvent également être créés et bénéficier d'un soutien professionnel au début.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 032 724 06 00
Pro Aidants

L’application We+Care facile l’organisation de la prise en charge de proches. De plus, Pro Aidants offre un guide pour préparer un plan d'urgence. Grâce à ce plan, les proches aidants assurent la transmission de l’aide et des soins qu'ils apportent à un proche, au cas où ils ne peuvent soudainement plus effectuer eux-mêmes ces tâches. D'autres personnes disposeront ainsi rapidement de toutes les informations nécessaires.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 044 586 79 64
ParaHelp

ParaHelp conseille sur toutes les questions relatives à la paraplégie et aux syndromes apparentés ; les thèmes fréquents sont : conseils sur la peau et les plaies ; gestion de la vessie et des intestins ; transfert, positionnement et mobilité ; choix et acquisition de moyens auxiliaires ; ventilation à domicile ; Case Management en cas de sclérose latérale amyotrophique (SLA) ; ainsi que questions liées à la coordination du réseau de prestataires de services.

Coûts : Les prestations couvertes par l'OPAS sont facturées aux assurances conformément à la LAMal.

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 60 60
Inclusion Handicap – conseils juridiques

Inclusion Handicap est l'association faîtière des organisations suisses de personnes handicapées. Elle offre des conseils juridiques aux personnes handicapées, à leurs proches et à leurs aidants. Les détails de l'offre, la procédure ainsi que les droits et obligations sont présentés dans le règlement.

Coûts : Conseils gratuits, indépendamment de l'affiliation à une organisation. En cas de prise en charge d'un mandat, un forfait unique de 150 francs est facturé.

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 031 370 08 30
  • Contacts régionaux
Peer Counsellors CSP

Qui pourrait transmettre des connaissances et des expériences de manière plus crédible et plus authentique que des personnes ayant vécu des situations identiques ou similaires ? Les proches-pairs soutiennent les proches de personnes atteintes de paraplégie qui sont actuellement en rééducation stationnaire au Centre suisse des paraplégiques (CSP). Bien entendu, vous pouvez encore contacter le CSP par téléphone après la sortie de la rééducation.

Outre les conseils personnels, les pairs favorisent les échanges – y compris spontanés – entre les proches au CSP. Au restaurant Centro, une table est dédiée aux proches. De plus, des soupers sont organisés pour les proches.

Coûts : Conseils gratuits, souper payant avec un rabais de 40 %

Informations :

  • Offres du CSP pour les proches
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 53 37 (Mar–Jeu)
Le Peer Counselling, qu'est-ce que c'est ?

Le Peer Counselling est une forme particulière de conseil où des personnes affectées sont conseillées par d’autres personnes affectées. Souvent, les personnes confrontées à une situation difficile peuvent plus facilement accepter le soutien de personnes qui ont vécu une situation similaire. On a aussi davantage le courage d'exposer ses problèmes de manière authentique lorsqu'on peut en parler avec des personnes partageant les mêmes idées.

Les proches-pairs au CSP …

  • connaissent la situation de par leur propre expérience et sont aguerris lorsqu’il s’agit d’aborder des thèmes quotidiens, des thèmes difficiles et des thèmes tabous.
  • mettent des informations à la disposition des proches aidants et peuvent, sur la base de leur propre expérience, leur donner des suggestions et des conseils pour la vie quotidienne.
  • montrent aux autres proches, par leur ‹rôle de modèle›, qu'une vie épanouie est à nouveau possible.
  • proposent également des conseils par téléphone lorsque le premier contact a eu lieu physiquement ou lorsqu'une visite n'est pas possible.

L'équipe de Peer Counselling du CSP est composée de personnes avec différents handicaps et expériences, y compris de proches de personnes paraplégiques. La photo de groupe montre l'équipe de pairs composée de onze personnes.

L'équipe de Peer Counselling du CSP Nottwil propose des conseils aux patients du CSP ainsi qu'à leurs proches.

Pour les enfants, les adolescents et les jeunes adultes (toute la Suisse)

Young Carers – Careum Hochschule Gesundheit

Diverses offres et informations pour les proches aidants de moins de 18 ans : aide confidentielle au numéro de téléphone gratuit 147 ou sur www.147.ch ; en outre, rencontres, enquêtes, conférences, groupe de conseil, interviews vidéo avec témoignages, etc.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 043 222 50 56
  • Ligne d'assistance téléphonique 147
Chaque année, le 30 octobre : journée des proches aidants et soignants

Selon les régions et les cantons, diverses actions, rencontres et offres sont prévues. Plus d'informations sur ce site internet.

Offres de conseil cantonales et groupes d'entraide cantonaux

Les proches aidants qui travaillent trouvent sur info-workcare.ch des informations utiles et les coordonnées d'organisations et d'institutions, classées par canton.

En outre, la Croix-Rouge propose un aperçu des offres de soutien pour les proches aidants dans chaque canton. Les offres sont classées en fonction des besoins, par exemple les groupes d'entraide, les conseils budgétaires et juridiques, ainsi que les informations et les conseils sur des thèmes spécifiques.

Proches Aidants Fribourg (FR / DE) (canton de Fribourg)

PA-F a rassemblé les principaux services de relève et de soutien à disposition des proches aidants dans le canton de Fribourg : un répertoire complet des divers institutions et services, ainsi que des cours et des formations continues, des documents et des liens, des informations sur les aides financières, la hotline « Proch·écoute », etc. De plus, une brochure répond à 15 questions fréquentes que se posent les proches soignants.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 058 806 26 26
GE suis proche aidant (canton de Genève)

Les proches aidants du canton de Genève y trouvent un soutien étendu : la ligne d'aide Proch'info ; un programme de formation ; un soutien financier et administratif ; des rencontres dans tout le canton pour échanger avec des professionnels et d'autres proches ; ainsi qu’une décharge grâce à la prise en charge du proche à domicile ou dans une institution de soins pour un ou plusieurs jours.

Coûts : Formations (30 CHF) et offres de relève payantes, autres offres gratuites

Informations :

Ville de Genève

La ville de Genève organise également des rencontres mensuelles entre proches aidants. Par ailleurs, des séjours de courte durée (5 à 45 jours par an) sont proposés aux personnes âgées nécessitant une assistance, afin de soulager temporairement les proches soignants.

Coûts : Rencontres gratuites, offres de relève payantes

Informations :

ProcheConnect – Pro Infirmis (canton de Vaud)

La plateforme de communication ProcheConnect fournit aux proches aidants des informations complètes sur les prestations de soutien dans le canton de Vaud et propose de nombreux liens vers les différentes offres.

Coûts : Gratuit

Informations :

Association de proches aidants (canton de Vaud)

L'association propose une ligne d'assistance gratuite, des cours en ligne, des rencontres avec d'autres proches pour échanger des expériences (les dates sont annoncées via Facebook) ainsi que des parrainages par des proches bénévoles, également aidants, qui vous rencontrent à domicile ou à l'endroit de votre choix.

Coûts : Cours en ligne 20 CHF par an, autres offres gratuites

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 0800 77 88 00
Espace proches (canton de Vaud)

Une équipe de professionnels des secteurs de la santé et du social propose aux proches aidants un soutien personnalisé (sur rendez-vous) et une ligne d'assistance gratuite.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 0800 660 660
Association proches aidants Valais (FR / DE) (canton du Valais)

Un service de conseil téléphonique, des groupes de discussion et des contacts avec les différentes possibilités de soutien dans le canton du Valais sont proposés. En outre, deux flyers présentent de manière compacte des informations importantes sur l'association et les partenaires importants ainsi que sur les possibilités de soutien financier dans le canton du Valais.

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 027 321 28 28

Cours et formations continues

Par des personnes touchées, pour des personnes touchées

En plus des conseils individuels, les proches-pairs du Centre suisse des paraplégiques CSP proposent également des formations de groupe (en allemand) :

Renforcer les ressources pour les proches – cours Para KnowHow CSP

Dans ce cours, les proches de personnes atteintes de paraplégie apprennent à bien surmonter le stress, les contraintes et les situations difficiles de la vie tout en restant eux-mêmes en bonne santé et capables d'agir. Une voie possible réside dans la reconnaissance consciente et le renforcement de ses propres ressources ainsi que dans le développement de nouvelles capacités.

Lieu : Nottwil

Durée : 1 après-midi

Coûts : Gratuit jusqu'à un an après la sortie de la première rééducation, ensuite 30 CHF

Informations :

  • Aperçu du cours (deuxième page à droite)
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 53 37
Journée des proches – cours Para KnowHow CSP

Les proches de personnes paraplégiques sont également affectés. Ils sont eux aussi confrontés à des contraintes, des peurs et des changements. Pourtant, les proches sont souvent livrés à eux-mêmes au quotidien. Cette journée permet aux personnes de référence d'échanger entre elles et de demander conseil à des experts. Ces connaissances aident à prendre soin de soi et à alléger le quotidien à l'avenir.

Lieu : Nottwil

Durée : 1 jour

Coûts : Gratuit jusqu'à un an après la sortie de la première rééducation, ensuite 120 CHF (max. deux proches par patient)

Informations :

  • Aperçu du cours (en bas à droite)
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 53 37

Connaissances spécialisées en matière de soins et de prise en charge

Deux femmes aident un homme âgé chez lui à se redresser dans son lit. Un fauteuil roulant se trouve à côté du lit.

Les proches peuvent élargir leurs connaissances en matière de soins en participant à divers cours.

Vous souhaitez vous consacrer pour la première fois aux soins de proches ou approfondir vos connaissances actuelles ? Les formations et formations continues suivantes vous y aideront.

Formations continues (toute la Suisse) – Pro Senectute

Dans l'offre variée de formations continues de Pro Senectute, vous trouverez d'autres cours pratiques, par exemple « Coaching pour les personnes de référence aidantes » (parties 1 et 2) ou « Cours de premiers secours en santé mentale ».

Veuillez noter que les cours mentionnés ne sont pas toujours disponibles.

Lieu : En fonction du cours, Zurich ou Olten

Durée et coûts : En fonction du cours

Informations :

  • Aperçu des cours
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 021 925 70 10
Formations continues (toute la Suisse) – Croix-Rouge suisse (CRS)

Dans l'offre variée de formations continues de la CRS, vous trouverez également des cours pratiques tels que :

  • « S'occuper et prendre soin de ses proches : Les rôles sont redistribués, prendre soin de soi »
  • « Urgences 2 : situations d'urgence au quotidien »
  • « Accompagner son prochain – de manière empathique, authentique, réfléchie »
  • Formation « Passage CRS », qui vous prépare à l'accompagnement exigeant des personnes mourantes et gravement malades.

Veuillez noter que les cours mentionnés ne sont pas toujours disponibles.

Lieu, durée et coûts : En fonction du cours

Informations :

« Cours Derniers Secours »

Des professionnels expérimentés dans le domaine des soins palliatifs et des hospices transmettent des connaissances de base sur l'accompagnement en fin de vie. L'un des objectifs est d'apaiser la peur face à la maladie grave, à la fin de vie et à la mort. Les questions abordées sont les suivantes : Que se passe-t-il quand on meurt ? Quand commence le processus de la mort ? Comment pouvons-nous, en tant que profanes, soutenir et accompagner ? Où pouvons-nous nous adresser en cas de besoin de soutien professionnel ?

Lieu : Le cours est dispensé dans de nombreux endroits en Suisse.

Durée : 4 ou 6 heures

Coûts : Gratuit

Informations :

  • Canton de Vaud
  • Cantons de Neuchâtel et du Jura
  • Jura et Jura bernois
  • Canton du Valais : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Formation « Auxiliaire de santé CRS » – Croix-Rouge suisse (CRS)

Durant cette formation, vous pouvez vous préparer à la prise en charge de proches. La participation à la formation, y compris le stage pratique, permet aux participants d'accompagner des personnes dépendantes sur instruction du personnel infirmier et de les soutenir de manière compétente dans leur vie quotidienne. Le certificat « Auxiliaire de santé CRS » est reconnu dans toute la Suisse.

Lieu : Le cours est dispensé dans de nombreux endroits en Suisse.

Durée : 120 heures d'enseignement théorique et 12–15 jours de stage

Coûts : Selon l'association cantonale de la Croix-Rouge, entre 2 000 et 3 000 CHF

Informations :

Formation « Aide-soignant(e) certifié(e) » – AsFam

Cette formation vous permet également de vous préparer – à un prix légèrement inférieur à celui de la CRS – à votre tâche de proche aidant. Le certificat est reconnu dans toute la Suisse. À l'issue de la formation, vous avez différentes possibilités de formation continue qui vous permettent de vous spécialiser et d'élargir vos connaissances.

Lieu : La moitié de la partie théorique est dispensée sous forme de cours en présentiel à Kloten.

Durée : 120 heures de théorie et 15 jours de pratique

Coûts : 1 800 CHF

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 044 651 01 01

Une dame âgée est assise dans un fauteuil roulant. Elle porte un bonnet de laine beige et une veste bleu clair, ses jambes sont recouvertes d'une couverture rouge. Sa fille, une femme d'environ 50 ans aux cheveux blonds et au long manteau, la pousse sur le passage piéton.

Pour que les personnes qui leur sont chères puissent vivre le plus longtemps possible à la maison, les proches assument en plus un rôle de soignant – et donc une énorme responsabilité.

Indemnisation financière

Chaque année, environ 600 000 proches aidants fournissent un travail non rémunéré d'une valeur d'environ 3,7 milliards de francs dans toute la Suisse. Souvent, les soins et l'aide sont difficilement compatibles avec une activité professionnelle, ce qui peut entraîner des problèmes financiers. Ceux-ci peuvent se faire sentir immédiatement en cas de forte réduction ou d'abandon de l'emploi, mais ils peuvent aussi ne se manifester qu'à l'âge de la retraite par des pertes de rente.

La question du paiement

En particulier dans les grands systèmes familiaux, où il est possible que plusieurs personnes apportent leur soutien, des questions telles que « Est-ce que mon père doit me payer quelque chose pour cela ? », « Est-ce que cela peut être compensé plus tard avec l'héritage ? » ou « Est-ce que je peux demander une contribution à mon oncle pour faire la lessive ? » surgissent régulièrement. Pro Senectute recommande de rédiger un contrat d’accueil et de soins dans lequel les activités précises, leur étendue et la rémunération peuvent être réglées.

Embauche par les organisations d'aide et de soins à domicile

Dans certains cantons, les proches aidants ou soignants peuvent être engagés par des organisations d'aide et de soins à domicile. Le mieux est de se faire conseiller par la représentation régionale de l'organisation.

L'organisation Work+Care a dressé une liste des points à prendre en considération avant d'être engagé dans une organisation d'aide et de soins à domicile. L'essentiel en bref :

  • En Suisse, il n'existe pas de « droit à l'embauche » général. L'engagement par les organisations d'aide et de soins à domicile est réglementé au niveau cantonal.
  • Un engagement est soumis à diverses conditions (voir liste ci-dessous).
  • Seules les prestations de soins relevant des « soins de base » (selon l’art. 7, al. 2, let. c OPAS) peuvent être facturées. Il s'agit notamment de la préparation des repas, de l'aide à l'habillage et au déshabillage, de l'aide à l'hygiène corporelle et au passage aux toilettes, de la mobilisation et du positionnement ainsi que de la prophylaxie des escarres. En revanche, l'assistance sociale, l'économie domestique et les soins thérapeutiques ne sont pas rémunérés.
  • Si un(e) proche aidant(e) est employé(e) par une organisation d'aide et de soins à domicile, celle-ci est responsable du contrôle de la qualité. Afin de garantir une décharge suffisante, d'autres collaborateurs de l'organisation d'aide et de soins à domicile peuvent intervenir pendant les week-ends ou pour prendre le relais pendant les vacances.

En règle générale, les conditions d'emploi suivantes s'appliquent :

  • À partir de 18 ans
  • Soins à un membre de la famille
  • Situation de soins stable et à long terme
  • Environ 1,5 heure de besoins de soins de base par jour
  • Soins à domicile avec autorisation cantonale
  • Absence de conflits en matière de droit du travail
  • Volonté de mettre en œuvre des mesures de qualité
  • Consentement de toutes les parties concernées

S'y ajoutent, selon l'organisation, d'autres conditions d'embauche spécifiques qui sont mentionnées ci-dessous.

D’après Aide et soins à domicile Suisse, l’engagement des proches aidants par une organisation d’aide et de soins à domicile présente à la fois des opportunités et des risques. La haute école Careum Hochschule Gesundheit a étudié ce modèle d'activité relativement récent dans le cadre du projet « work & care integra », entre autres en collaboration avec ParaHelp. Il en a résulté un manuel pour l'engagement des proches aidants et un outil de calcul. Ces ressources sont pour l'instant disponibles seulement en allemand.

Le manuel fournit aux proches soignants des informations complètes sur le modèle d'engagement et contient les principaux résultats du projet de recherche. L'outil de calcul permet aux proches aidants et aux organisations d'aide et de soins à domicile de calculer les éventuels coûts (d'assurance sociale). Ces deux éléments doivent permettre aux proches de décider en connaissance de cause si le modèle d'engagement est envisageable pour eux.

Si ce modèle est intéressant pour vous, vous trouverez ci-dessous une liste d'organisations d'aide et de soins à domicile privées qui vous proposent d'être employé(e) en tant que proche soignant(e). Sur la base d'une évaluation des besoins à votre domicile, les organisations facturent l'étendue de vos prestations de soins de base pour le membre de la famille à l'assurance compétente.

Veuillez noter que les organisations d'aide et de soins à domicile mentionnées ici proposent le modèle d'engagement dans les cantons de Suisse romande. Il existe d'autres organisations, comme par ex. Solicare et Care Solutions, qui ne sont actives qu'en Suisse alémanique.

Permed

Permed, en tant qu'organisation d'aide et de soins à domicile privée, propose aux proches soignants une embauche dans leur région.

Conditions d'embauche : Selon la caisse-maladie de la personne concernée, les proches doivent suivre une formation « Auxiliaire de santé CRS » pour pouvoir être engagés.

Reconnu dans les cantons suivants : Bâle, Genève, Lausanne, Lucerne, Nidwald, Obwald, Schwyz, Uri, Zoug, Zurich

Rémunération : Le salaire horaire est compris entre 25 et 33,50 CHF bruts par heure, y compris les cotisations d'assurance sociale.

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 044 254 54 54
  • Contacts régionaux
AsFam

AsFam soutient les proches soignants en les engageant dans le cadre d'un contrat de travail et en leur versant un salaire approprié et des cotisations d’assurance sociale pour les prestations de soins qu'ils fournissent. En outre, un prestataire de services externe est prévu pour la partie des soins qui, pour des raisons de temps ou de compétences, ne peut pas être effectuée par les proches.

Conditions d'embauche : La formation « Auxiliaire de santé CRS » n'est pas nécessaire. Si désiré, il est possible de suivre la formation AsFam « Aide-soignant(e) certifié(e) ».

Reconnu dans les cantons suivants : Argovie, Fribourg, Schaffhouse, Thurgovie, Zurich

Rémunération : Le salaire horaire s'élève actuellement à 33,50 CHF bruts, y compris les cotisations d'assurance sociale.

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 021 807 24 24
  • Interlocuteurs pour le canton de Fribourg et formulaire de contact

Allocations pour tâches d'assistance

Au niveau national, il n'existe pas de « salaire » à proprement parler pour rémunérer votre engagement auprès des proches aidés. Plusieurs cantons et communes versent aux proches aidants un petit montant symbolique, appelé « allocation pour tâches d'assistance ». Sur cette page, vous découvrirez où cela est proposé ; en Suisse romande, il s'agit en particulier des cantons de Fribourg, Vaud et Valais. Il vaut la peine de se renseigner directement auprès de votre canton ou de votre administration communale ; en règle générale, c'est l'« Office des affaires sociales » qui est compétent.

Bonifications pour tâches d'assistance AVS

Si une personne qui n'a pas encore droit à l'AVS s'occupe d'un proche malade ou handicapé, elle peut, sous certaines conditions, obtenir des bonifications pour tâches d'assistance. Elle pourra ainsi améliorer sa propre rente AVS lorsqu'elle atteindra elle-même l'âge de la retraite. La demande de bonification pour tâches d'assistance doit être renouvelée chaque année auprès de la caisse cantonale de compensation du canton de domicile.

Quand avez-vous droit à une bonification pour tâches d'assistance ?

Les deux points suivants doivent être remplis :

  • La personne aidée est tributaire de soins et perçoit au moins une allocation pour impotent de degré faible.

Plus :

  • La personne aidée est votre partenaire avec lequel/laquelle vous vivez en ménage commun depuis au moins cinq ans.

Ou :

  • La personne aidée a un lien de parenté proche avec vous (conjoint, parents, beaux-parents, grands-parents, enfants, beaux-enfants, frères et sœurs) et réside la plupart du temps (c'est-à-dire au moins 180 jours par an) au même endroit facilement accessible. Facilement accessible signifie que vous, en tant qu'aidant, n'habitez pas à plus de 30 km de la personne aidée ou que vous pouvez vous rendre chez elle en une heure.

Plus d'informations dans le mémento de l'AVS/AI.

Un couple âgé regarde le lac, l'homme est assis sur un banc en bois, sa femme est en fauteuil roulant à sa droite. Leur chien brun est couché dans l'herbe et regarde vers la droite, endormi. Il y a un fort vent et le ciel est nuageux.

Les soins et l'aide de proches peuvent représenter un défi financier, notamment en raison de baisses de rente à la retraite.

Maintien du salaire pendant le congé

Les dispositions officielles relatives au congé de courte durée pour les proches aidants et au congé de prise en charge pour les parents règlent le maintien du salaire des proches aidants.

Congé de courte durée pour les proches aidants

Les employés qui doivent s'occuper d'un membre de leur famille atteint dans sa santé ont droit à un congé payé depuis le 1er janvier 2021. Ce congé est de trois jours maximum par événement et de dix jours maximum par an. Pendant cette période, les employés qui prennent en charge un proche continuent à percevoir leur salaire dans son intégralité.

Congé de prise en charge et indemnité de prise en charge pour les parents

Les parents qui sont obligés d’interrompre leur activité lucrative pour soigner leur enfant mineur gravement atteint dans sa santé ont droit, depuis le 1er juillet 2021, à un congé de prise en charge. Celui-ci dure au maximum 14 semaines dans une période cadre de 18 mois. Pendant le congé de prise en charge, les parents perçoivent une indemnité de prise en charge équivalant à 80 % de leur revenu.

Décharge pour la prise en charge et le ménage

Pour soutenir les proches aidants dans leur vie quotidienne, certaines organisations proposent une prise en charge de la personne concernée et une aide au ménage. En revanche, peu d'organisations proposent également un soutien pour les activités de soins telles que les soins corporels, la prise en charge des problèmes de santé ou l'aide à la prise de repas.

ParaHelp

ParaHelp fournit des offres de décharge pour les proches qui ont besoin de faire une pause dans la prise en charge ou aide à trouver une solution en cas d'absence d'un proche soignant. Les offres sont adaptées individuellement aux besoins des proches.

Coûts : Offres de décharge payantes

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 60 60
Pro Infirmis

La prise en charge, le soutien et les soins impliquent, selon la situation, des soins corporels, une aide pour les repas, l'organisation des loisirs, l'aide aux devoirs ou un accompagnement dans les déplacements. Les interventions ont lieu en général une à deux fois par semaine et durent trois heures ou plus. Elles sont si possible toujours effectuées par la même personne.

Veuillez noter que le service de relève de Pro Infirmis n'est pas proposé dans tous les cantons. Aucune tâche de soins n'est prise en charge, les activités ménagères ne sont pas du tout prises en charge ou seulement de manière limitée. Pour plus d'informations, sélectionnez d'abord votre canton sur la carte (en cliquant sur le lien « Site internet »), puis cliquez sur « Service de relève » en haut de la page, si disponible.

Coûts : Payant. Le financement peut être assuré par des contributions de tiers, par exemple l'allocation pour impotent de l'AI, le supplément pour soins intenses de l'AI, les prestations complémentaires (PC), des fonds ou des fondations.

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 058 775 20 00
  • Contacts régionaux
Croix-Rouge suisse

La Croix-Rouge propose un aperçu des offres de soutien et de décharge pour les proches aidants dans chaque canton. Les offres sont réparties en fonction des besoins, par exemple soins et ménage, service de transport ou logement. Dans certains cantons, la Croix-Rouge organise elle-même des services de relève.

Coûts : Conseils gratuits, offres de décharge payantes

Informations :

Pro Senectute

Pro Senectute offre aux proches de personnes âgées un soutien sous forme d'aide aux tâches domestiques et ménagères, de service de repas, de transport ou d'accompagnement, de soutien administratif en matière de finances et d'impôts ainsi que de conseils personnalisés, par exemple sur le thème du logement des personnes âgées.

Coûts : Conseils gratuits, offres de décharge payantes

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 058 591 15 15
  • Contacts régionaux

Vacances pour la personne aidée – soulagement pour les proches

Se déconnecter, profiter et faire le plein d'énergie. Grâce aux voyages spécialisés, les personnes en situation de handicap bénéficient d'un changement de décor, tandis que leurs proches peuvent profiter d'une pause dans leurs activités de prise en charge et de soins. Pour assurer la prise en charge pendant les vacances, les voyageurs sont accompagnés par d'autres soignants.

Une soignante accompagne un homme en fauteuil roulant sur la plage, avec la mer et le coucher de soleil en arrière-plan.

Pour permettre aux proches aidants de se reposer, différentes organisations proposent des vacances encadrées pour les personnes en situation de handicap.

Association suisse des paraplégiques (ASP) – en collaboration avec ParaHelp

L'ASP propose des voyages en Suisse ainsi que dans des pays proches et lointains. Les professionnels du voyage sont également à votre disposition pour vous renseigner sur les hébergements accessibles en fauteuil roulant ou sur les offres de loisirs pour les personnes en fauteuil roulant.

Voyages pour les membres tétraplégiques

Les « semaines de décharge pour tétraplégiques » sont ouvertes aux tétraplégiques qui sont membres actifs de l'ASP. Pendant le séjour, ParaHelp prend en charge la direction des soins par du personnel spécialisé et forme au préalable l'accompagnant qui assurera les soins pendant le séjour. L'accompagnateur peut être désigné par l'ASP ou choisi personnellement. Pour que l'offre permette aux proches d'être déchargés de leurs soins quotidiens, ceux-ci ne peuvent pas être désignés comme accompagnateurs.

Liste d'accompagnateurs soignants lors de voyages individuels

L'ASP tient une liste de personnes privées qui accompagnent au besoin les personnes paraplégiques lors de leur voyage individuel et y assurent les activités de soins. Après réception de la liste, la prise de contact se fait en privé par le/la voyageur/euse.

Coûts :

Les semaines de décharge pour tétraplégiques sont payantes pour les tétraplégiques. Une fois par an, l'ASP prend en charge la totalité des frais de l'accompagnateur. Pour tous les autres voyages, le/la tétraplégique paie en sus 20 % de l'arrangement de la personne soignante.

La demande de la liste d'accompagnateurs est gratuite.

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 041 939 54 15
  • Vacances au Tessin pour personnes tétraplégiques
Fondation Claire & George

Claire & George vous assiste depuis le choix de l'hôtel jusqu'à la réservation de votre voyage de plusieurs jours. Selon les besoins, les spécialistes organisent les services souhaités ou nécessaires à cet effet : transport, moyens auxiliaires, soins à domicile à l'hôtel ainsi qu'accompagnement lors de promenades, d'excursions ou de tout le voyage.

Coûts : Payant

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 031 301 55 65
Procap Voyages

Procap Voyages organise depuis plus de 20 ans des vacances pour les personnes en situation de handicap : voyages individuels, voyages en groupe en Suisse ou à l'étranger, ainsi qu'assistance vacances pour les personnes voyageant seules.

Coûts : Payant

Informations :

  • Site internet
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  • 032 322 84 82

« Le ressourcement est le soin que chacun devrait s'offrir. »

Kurt Haberstich

Remarques finales

Les soins et la prise en charge de proches sont des tâches extrêmement exigeantes, qui augmentent souvent de manière insidieuse ou, temporairement, de manière massive. Les proches soignants et leurs propres besoins sont alors de plus en plus négligés, jusqu'à ce qu'ils atteignent leurs limites physiques ou psychiques.

Un homme dépendant en chemise rayée est assis dans un fauteuil roulant, une accompagnatrice marche à sa droite, les mains dans les poches de son jean. Les têtes ne sont pas visibles.

L'état de santé de la personne à soigner donne souvent le rythme. Les besoins des proches aidants sont alors relégués au second plan.

Important : Soyez également attentif à votre propre santé !

Conseils pour les proches aidants
  • Clarifiez les attentes mutuelles avec votre proche et décidez ensemble.
  • Veillez à ce que les moyens auxiliaires soient adaptés et que les conditions de logement soient optimales. Si possible, partagez les tâches avec d'autres personnes et encouragez l'autonomie de la personne aidée.
  • Parlez ouvertement de vos soucis et échangez – y compris avec des professionnels et d'autres personnes dans la même situation.
  • Prenez au sérieux vos besoins et vous-même. Les pauses et les loisirs en font partie. Acceptez de l'aide et du soutien, par exemple des offres de décharge. Entretenez votre environnement social.
  • Informez-vous en permanence et sollicitez des conseils professionnels, par exemple sur le thème des finances. Faites par exemple vérifier un éventuel droit à la contribution d’assistance. Le service Conseils de vie ASP apporte son soutien lors de l'inscription et de la vérification par l'AI.

Plus d'informations dans le guide de Pro Senectute et dans la brochure « Prendre soin de soi et de son proche » de Promotion Santé Suisse.

« Nous supportons plus facilement nos propres douleurs que les souffrances de nos proches les plus chers. »

Friedrich von Bodenstedt

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à commenter !

Évaluez cette publication