Non seulement des chiens mais aussi des dauphins, des singes et des chevaux

Les animaux vivent aux côtés des hommes en tant qu’animaux domestiques ou compagnons depuis l’Antiquité. Ils offrent une affection inconditionnelle et de la joie aux humains. La relation étroite entre les animaux et les humains est devenue aussi naturelle que l’instinct humain.

Aussi, les animaux sont souvent employés en tant qu’animaux de service ou même dans le cadre de zoothérapies. Ils offrent un soutien émotionnel et physique aux patients et peuvent avoir des effets étonnants sur la santé physique et psychologique. Nous vous présentons ici quelques animaux d’assistance pouvant également être utiles aux personnes atteintes d’une lésion médullaire.

Le meilleur ami de l’homme

Les chiens sont les animaux les plus souvent employés en tant qu’animaux d’assistance. Ils sont sensibles aux changements de l’expression faciale, aux comportements et aux émotions des humains, ce qui en fait un des animaux les plus faciles à entraîner.

Deux types de chiens d’assistance fréquents sont les chiens de service et les chiens de thérapie. Ils sont entraînés à différentes fins : les chiens de service aident uniquement une personne vis-à-vis de ses besoins spécifiques. Ils augmentent le sentiment d’indépendance de leurs maîtres en gérant de multiples tâches pour lesquelles leur maître aurait sinon certainement eu besoin d’une autre personne. Ces chiens de service sont ainsi de parfaits compagnons pour les personnes atteintes d’une lésion médullaire.

Les chiens de thérapie travaillent quant à eux avec plusieurs personnes dans de diverses situations telles que l’apport de réconfort, la réduction du stress, l’amélioration des fonctions motrices et l’établissement de relations de confiance avec d’autres personnes. Deux races sont fréquemment entraînées en tant que chien de thérapie à cette fin : le Golden Retriever et le Labrador. Une étude a montré que l’interaction entre les chiens et les humains accroissait le niveau de bonheur des propriétaires en induisant une sécrétion d'ocytocine et en améliorant l’état émotionnel des individus.

Dauphins thérapeutiques

Au cours des dernières décennies, l’emploi des dauphins en tant qu’animaux thérapeutiques est devenu de plus en plus populaire. Les thérapies assistées par les dauphins sont habituellement conduites dans des piscines avec des dauphins en captivité en présence d’un thérapeute aidant les individus à poursuivre différentes activités avec les dauphins. On considère que ces activités améliorent les fonctions motrices ainsi que les capacités langagières et d’expression. Aux États-Unis, un hôpital a déjà présenté de telles thérapies à ses patients atteints de lésion médullaires il y a quelques années.

Les thérapies assistées par les dauphins sont proposées par de nombreuses structures touristiques. Le prix est relativement élevé selon le nombre de séances et l’hôtel où la thérapie a lieu. Cependant, la thérapie assistée par les dauphins est toujours controversée dans la société ; en effet, nombreux sont ceux qui la considèrent comme n’étant pas éthique ou même comme étant dangereuse. De plus, il ne semble pas exister de preuve pertinente en faveur des effets bénéfiques des dauphins sur quelque maladie que ce soit. Des études sont donc requises afin de recueillir des preuves en faveur des effets bénéfiques de la thérapie assistée par les dauphins, et de montrer comment la thérapie peut être conduite de façon éthique.

Coup de mains des singes

Les singes capucins sont bien connus en tant qu’animaux de service aidant les personnes à mobilité réduite. Les petites mains du singe capucin sont adaptées à une multitude de tâches telles que l’alimentation, les soins personnels, ainsi que pour apporter et manipuler des objets. Une étude a montré que les singes capucins étaient des animaux de service idéaux qui donnaient un sentiment d’indépendance à leurs propriétaires, et qu’ils avaient un impact positif sur la vie de ces derniers.

De plus ces aidants à fourrure peuvent également servir d’animaux de thérapie en aidant les personnes en situation de handicap à faire face à la dépression, à la solitude et à l’isolement. La curiosité naturelle ainsi les caractéristiques physiques des singes capucins font de ces derniers d’excellents compagnons pour les personnes atteintes d’une lésion médullaire.

Les qualités thérapeutiques des chevaux

Un autre animal utile pour les personnes atteintes d’une lésion médullaire est le gracieux cheval. Les chevaux sont employés avec succès en tant qu’animaux de thérapie depuis de nombreuses années, principalement améliorant le contrôle postural et l’équilibre de façon significative. Pour le cavalier, l’équitation consiste à mouvoir son corps de façon similaire à la démarche humaine. Outre les bénéfices physiques, les chevaux apportent une satisfaction émotionnelle et mentale. Le pouvoir thérapeutique de l’équitation est reconnu par bon nombre de professionnels de la santé et d’associations telles que l’American Physical Therapy Association et l’American Occupational Therapy Association.

Les personnes atteintes d’une lésion médullaire utilisent les chevaux pour renforcer leur corps et leur esprit, forger leur caractère et apporter de la joie dans leur vie. L’expérience des effets thérapeutiques des chevaux a pu être faite soit dans le cadre de l’équitation récréationnelle avec l’aide de la famille ou d’amis, soit dans le cadre de programmes de rééducation spécialement conçus et connus sous le nom d’hippothérapie. Pendant l’hippothérapie, le cavalier s’adonne à l’équitation sous la supervision d’un thérapeute professionnel guidant à la fois le cheval et le cavalier de façon à obtenir les meilleures stimulations motrices et sensorielles possibles.

Le lien entre les humains et les animaux est indéniable. Outre les animaux décrits ci-dessus, il existe de nombreux autres animaux, tels que les cochons d’Inde, les chats, les oiseaux ou encore les lapins, qui jouent un rôle central dans les thérapies complémentaires et fournissent un soutien émotionnel aux humains.

Autres informations en ligne sur les animaux d’assistance et les thérapies assistées par animaux :

Avez-vous déjà participé à une thérapie assistée par animaux ? Si non, laquelle vaudrait-il le coup d’essayer ?

[traduction de la publication originale en anglais]

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à commenter !

Évaluez cette publication