Comment apparaissent les points de pression ?

Une pression prolongée ou une forte pression de courte durée sur une zone particulière de la peau provoque une réduction du flux sanguin dans les tissus de la peau. Apparaît alors une rougeur locale permanente sur la peau. Lorsque la peau est régulièrement sollicitée au même endroit, des callosités peuvent aussi se former.

Une rougeur est causée par une mauvaise circulation du sang dans la zone de la peau sur laquelle la pression s’exerce à cause du poids du corps, ce qui entraîne la mort des cellules ; d’où la nécessité de soulager la peau. Les parties du corps paralysées ayant perdu leur sensibilité sont particulièrement vulnérables. Les rougeurs surgissent souvent en présence de forces de cisaillement et de frictions.

16 170 05 Koerperfuersorge FR Seite 07

Qu’est-ce que le phénomène de cisaillement ?

Par cisaillement, on entend la conjonction de deux forces de surface opposées parallèles à la peau. Le lent glissement ou plissement des différentes couches de tissus provoque des microtraumatismes.

Le phénomène de cisaillement se produit en position assise au lit et lors des transferts par glissement vers le fauteuil roulant ou le fauteuil de douche, etc.

16 170 05 Koerperfuersorge FR Seite 08

À quelle fréquence dois-je vérifier l’état de ma peau ?

Il faut vérifier l’état de votre peau au moins 2 × par jour, le matin lorsque vous faites votre toilette et le soir quand vous vous couchez.

Il est important d’effectuer des contrôles supplémentaires …
… après être resté assis ou allongé sur une surface neuve et inhabituelle
  • matelas et matériel de positionnement neufs à la maison
  • matelas inhabituel dans un hôtel, à l’hôpital, chez des amis, etc.
  • fauteuil roulant ou coussin de siège neuf
  • siège de douche ou fauteuil roulant pour la douche neuf / inhabituel
  • équipements de sport : monoski, handbike, fauteuil roulant de course, etc.
  • en voyage : sièges dans l’avion et le bus, etc.
  • fauteuil chez le dentiste, lit d’examen, table de radiologie, etc.
  • longs trajets en voiture
… après avoir porté des vêtements neufs et des chaussures neuves
  • piqûres et surpiqûres de pantalon grossières
… en cas de maladie et d’accident
  • fièvre, grippe ; attention : quand on a de la fièvre, la peau est beaucoup plus sensible !
  • diarrhée
  • spasticité accrue
  • après une chute
… en cas d’altération de la peau
  • gonflements / œdèmes
  • peau sèche, fendillée, très rugueuse
  • corne accrue
  • callosités
… par temps chaud
  • en cas de forte transpiration

La mesure la plus importante pour prévenir les lésions est d’inspecter régulièrement sa peau en effectuant un examen visuel et en palpant sa peau.

Palpation et évaluation de la peau

  • Appliquer une légère pression avec le doigt sur la zone rouge de la peau.
  • Si la rougeur disparaît à la pression du doigt (marque blanche apparaissant pendant 1 à 2 secondes), on peut empêcher l’apparition de lésions en déchargeant la zone touchée.
  • Si la rougeur persiste lorsqu’on appuie avec le doigt, la peau est endommagée : il y a déjà un début d’escarre. Il faudra respecter scrupuleusement un long laps de temps pour que l’état de la peau s’améliore et qu’elle se régénère.
  • S’il y a durcissement des tissus de la zone touchée, formation de croûtes ou de cloques, l’escarre est plus profonde et nécessite un traitement de toute urgence, sachant qu’il faut alors impérativement voir un médecin.

Que faire en cas d’escarre ?

Si une rougeur apparaît, il faut immédiatement décharger la région touchée jusqu’à ce que la peau ait récupéré. Plus le stade de la plaie de pression est avancé, plus le processus de guérison sera long.

Une rougeur persistante nécessite du temps pour que la peau récupère. Si la zone de pression se situe dans un endroit du corps qui n’est pas sollicité lors de la position assise en fauteuil roulant, il est possible de continuer à rester assis dans son fauteuil roulant pendant la journée mais il faut observer plusieurs pauses pour soulager les parties du corps sollicitées. Si la zone touchée est soumise à pression en position assise, il faudra impérativement garder le lit et effectuer des repositionnements réguliers.

Attention ! La région du coccyx n’est malheureusement pas épargnée par le phénomène de cisaillement en position assise dans un fauteuil roulant.

Plus on attend pour traiter une escarre, plus elle sera profonde et la guérison, longue. Il ne sert absolument à rien de chercher à traiter soi-même ce type de plaie sur une période prolongée, bien au contraire. Un examen précoce et un traitement par votre médecin traitant permettront d’éviter des complications.

Comment éviter les escarres ?

  • En soulageant la charge dans le fauteuil roulant toutes les 20 minutes environ : soulever son corps, se pencher vers le côté ou en avant, incliner le fauteuil roulant
  • En limitant la charge dans le lit en alternant les positionnements : position latérale, ventrale.
  • En évitant de s’asseoir par mégarde sur des objets qui peuvent causer des points de pression : boutons, téléphones portables, etc.
  • En prévoyant des draps de lit sans pli ni repli et des vêtements adaptés, sans clou, ni bouton ni couture ou surpiqûre grossière dans le dos ou sous les fesses
  • En s’asseyant si possible sur des coussins de siège adaptés – en avion, en voiture, dans le bus, etc.
  • En prévoyant des équipements rembourrés pour les soins du corps : lunette de toilettes rembourrée, siège pour la douche rembourré et assise de fauteuil roulant pour la douche rembourrée

Que dois-je faire si je remarque à l’aide du miroir qu’une zone de ma peau présente une rougeur au niveau des fesses et que je ne peux pas vérifier moi-même si elle disparaît ou persiste quand j’appuie ?

Vous pouvez demander à vos proches ou aux services d’aide et de soins à domicile de tenir le miroir à votre place ou d’inspecter votre peau à votre place.

Que dois-je faire si j’ai des doutes quant à l’évaluation d’une zone présentant une rougeur ?

Consultez un médecin sans attendre.

Si je constate que mon matelas me cause régulièrement des plaies de pression, que puis-je faire ?

Vérifiez l’ancienneté et l’état de votre matelas. Peut-être qu’il faut que vous vous procu-riez un matelas moins raide. Il existe un grand nombre de matelas anti-escarres différents sur le marché. Bien souvent, les distributeurs les prêtent pour qu’on puisse les essayer chez soi pendant un certain temps. N’hésitez pas à demander au centre pour paraplégiques, où vous avez l’habitude de vous rendre, quels sont les matelas qui conviennent.

Commentaires (0)

Il n'y a pas encore de commentaires.
Soyez le premier à commenter !

Évaluez cette publication